PSG – Lyon 1-3, 21/03/12, Coupe de France 11-12

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)

Mercredi 21.03.2012, Coupe de France, 1/4 de finale
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  1:3 (1:2)
– 42 175 spectateurs. Buts : Nenê Carvalho, 19′ sur penalty, Källström, 25′, Lisandro López, 39′ ; B.Gomis, 92′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Nicolas Douchez – Milan Biševac (Javier Pastore, 46′), Alex Costa, Diego Lugano, Sylvain Armand – Christophe Jallet, Thiago Motta, Mathieu Bodmer (Blaise Matuidi, 54′) – Jérémy Ménez, Nenê Carvalho – Kévin Gameiro (Guillaume Hoarau, 70′). Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Avertissements à Javier Pastore et Thiago Motta.


Maillot utilisé (avec les sponsors spécifiques de la Coupe de France) :

Maillot domicile 2011-12 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2011-12 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)
Les 22 acteurs avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)
Duel Jérémy Ménez – Reveillère (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)
Christophe Jallet face à Gonalons (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)
Dégagement de Diego Lugano (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2381/29316/match/PSG-Lyon/PSG-Lyon)
Nenê à la lutte avec Umtiti (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Lyon a réussi son pari

L’Olympique Lyonnais s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en éliminant le Paris-SG (3-1), mercredi soir au Parc des Princes. Les Parisiens ont manqué d’efficacité.

Après les éliminations surprises de Marseille et Montpellier, le vainqueur de ce dernier quart de finale se retrouve sur une voie royale, dont la destination est le Stade de France. Et bien ce ne sera pas le Paris-SG, éliminé par Lyon (1-3) d’une épreuve dont il est pourtant l’un des plus éminents spécialistes. Un mois après la piteuse élimination à Nicosie, l’OL a su trouver la lumière pour éclairer une fin de saison qui s’annonce finalement palpitante. Sans être brillants, les Rhodaniens ont signé avec force et caractère un troisième succès d’affilée significatif après Lille (2-1) et Saint-Etienne (1-0). L’OL a de bonnes chances de se retrouver en finale des deux coupes, lui qui l’est déjà en Coupe de la Ligue. Le club de Jean-Michel Aulas pourrait alors mettre fin à cette disette de quatre ans sans trophée.

Pour Paris, ce couac est en revanche très fâcheux. Il fait surtout suite aux sorties de route en Coupe de la Ligue et en Ligue Europa. Cette saison, le PSG est fâché avec les coupes, ce qui veut peut-être dire que le Championnat saura lui sourire. Il le faut désormais, au regard des investissements réalisés. Conséquence immédiate : le club de la capitale peut tirer un trait sur le doublé Coupe – Championnat, devenu un objectif tout désigné par un groupe au préalable taillé pour les conquêtes. Ce revers est aussi le premier de l’ère Ancelotti. L’ entraîneur parisien sentait de toute façon le vent du boulet depuis plusieurs semaines. A chaque fois, un petit but dans le temps additionnel venait sauver les apparences. Mais, cette fois, le petit plus était du côté de Lyon, et il était incarné par Hugo Lloris, impérial devant Gameiro (33e), Nene (45e), Ménez (53e) et Pastore (61e). Jallet (51e) et Matuidi (60e) ont également bien vendangé.

Källström, Lisandro, Lloris : trio gagnant

Mais il ne faut pas oublier que l’addition aurait pu être encore plus salée pour Paris, soulagé de voir Lisandro, tout seul à bout portant devant la cage de Douchez, manquer le cadre inexplicablement (67e, 1-3). L’OL aurait pu s’assurer une fin de match moins stressante, même si Gomis a alourdi la marque à la 90e d’un penalty cette fois justifié. Mais Lyon avait fait le plus dur lors d’un premier acte sans grand relief où il a su se montrer ultra réaliste. Après le penalty de Nene, sifflé pour une main très sévère d’Umtiti (19e, 1-0), Källström a rétabli l’équilibre d’un coup franc qui a laissé pantois Nicolas Douchez (25e, 1-1). Le portier parisien, qui ronge son frein cette saison dans l’ombre de l’excellent Sirigu, a vécu un premier acte cauchemardesque. Car un quart d’heure plus tard, alors qu’il n’a toujours pas touché le ballon, il a encaissé un deuxième but, en raison de l’apathie de ses défenseurs. Alex et Armand ont laissé Lisandro reprendre tranquillement un centre tendu de Källström (39e, 1-2). Paris est passé au travers. Il a payé au prix fort ses grosses insuffisances du moment. Il fallait que ça arrive.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s