PSG – Lyon 0-1, 25/02/99, Division 1 98-99

Igor Yanovski

Jeudi 25.02.1999, Championnat de France, Division 1, 25e journée (12e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  0:1 (0:0)
– 39 000 spectateurs environ. But : Cavéglia, 79′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Dominique Casagrande – Jimmy Algérino, Christian Wörns, Alain Goma, Igor Yanovski – Pierre Ducrocq (Mickaёl Madar, 82′), Éric Rabésandratana, Hélder Batista, Bruno Carotti (Xavier Gravelaine, 73′) – Marco Simone, Bruno Rodriguez (Adaïlton Martins, 73′). Entraîneur : Artur Jorge.
Avertissements à Hélder Batista et Igor Yanovski.


Maillot utilisé (à manches longues) :

Maillot domicile 1998-99 (version du commerce, collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1998-99 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Grégory Paisley
Grégory Paisley
Igor Yanovski
Igor Yanovski
L'entrée des joueurs devant le Virage Auteuil
L’entrée des joueurs devant le Virage Auteuil

Compte-rendu (psgmag.net)

Le PSG d’Artur Jorge reçoit l’Olympique Lyonnais dans un stade presque plein pour un match en semaine. Le PSG est en crise : l’entraîneur parisien est de plus en plus contesté, alors qu’il n’est arrivé qu’en octobre 1998. En face, l’Olympique Lyonnais est un club en pleine ascension, qui ne se mêle pas encore à la course au titre mais qui s’en rapproche. La star de l’équipe lyonnaise est Alain Cavéglia, et les recrues phares de cette saison s’appellent Marco Grassi et le jeune Havrais Vikash Dhorasoo. Une autre époque.

Le match est assez équilibré, le PSG peine à emballer le match, comme souvent cette saison-là. Mais c’est surtout l’arbitre Bernard Saules qui va se caractériser lors de cette rencontre. Éric Rabesandratana marque un but valable que l’arbitre refuse pour une position de hors-jeu inexistante, puis donne un carton jaune pour simulation à l’attaquant Adailton, alors que celui-ci se fait pousser en l’air en pleine surface… Pour couronner le tout, en fin de match, sur un contre lyonnais, Vikash Dhorasoo s’échappe ; le gardien parisien Casagrande se détend, le Lyonnais lui marche sur le bras — traces de crampons à l’appui —, et l’arbitre siffle un penalty, que Cavéglia transforme sans broncher. La décision arbitrale fait mal aux Parisiens qui tentent tout de même de réagir : Simone effectue une frappe qui passe à côté, alors que son coéquipier Mickaël Madar semblait démarqué. Il s’en suit une prise de bec entre les deux joueurs que les médias s’empresseront dériger en exemple du malaise parisien… Alors qu’il ne s’agissait que d’une explication classique entre deux joueurs.

Toujours est-il que c’est une nouvelle défaite pour Paris. Artur Jorge ne tiendra plus que deux matches avant d’être remplacé par Philippe Bergeroo.


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s