Caen – PSG 0-1, 30/08/08, Ligue 1 08-09

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)

Samedi 30.08.2008, Championnat de France, Ligue 1, 4e journée (6e place)
à Caen, au Stade Michel-d’Ornano :
S.M. CAEN – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 20 685 spectateurs. But : Guillaume Hoarau, 5′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho (Sammy Traoré, 79′), Sylvain Armand – Stéphane Sessègnon, Claude Makélélé, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Ludovic Giuly (Fabrice Pancrate, 78′), Guillaume Hoarau (Mateja Kežman, 90′). Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Sylvain Armand, Jérémy Clément, Claude Makélélé et Mamadou Sakho.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2008-09 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)
Ludovic Giuly (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)
Le capitaine Claude Makelele distance son vis-à-vis (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)
Guillaume Hoarau sera le seul buteur du jour (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)
Stéphane Sessegnon à la lutte (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1734/17118/match/Caen-PSG/Reconnaissance-du-terrain)
Le joueurs et les supporters fêtant ensemble la victoire (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

La joie des Parisiens et de leurs supporters au coup de sifflet final en dit long sur cette victoire en terre normande, grace à un but de Guillaume Hoarau en tout début de match.

Voilà une rencontre qui aurait pu s’achever sur un score bien plus large ! « Un 5-2 en notre faveur » a même glissé Paul Le Guen à l’issue du match. Car après avoir ouvert la marque dès la 5e minute par l’intermédiaire de Guillaume Hoarau, les Parisiens se sont procurés quelques occasions franches. Et si le dernier geste n’était pas toujours au rendez-vous samedi soir, le PSG s’est montré à son avantage dans le jeu avec un excellent Sessegnon en chef d’orchestre.

Après une minute de silence et un coup d‘envoi donné par le jeune Thibaut Lepesteur, 12 ans, en attente d’une greffe de Moelle Osseuse, Caennais et Parisiens se sont donc livrés à un vrai bon match de Ligue1. Et il ne fallait pas arriver en retard du côté d’Ornano. Idéalement servi par Jérôme Rothen, Guillaume Hoarau a inscrit son second but de la saison après 5 petites minutes de jeu. Comme face à Bordeaux sa réalisation a permis au PSG d’empocher les trois points de la victoire.

L’ancien havrais a ensuite eu le but du K.-O. au bout du pied. Lancé une première fois par Ludovic Giuly, véritable accélérateur de particules, Hoarau a vu sa reprise du gauche flirter avec la transversale (35e). En fin de match, il aura fallu un Planté décisif pour stopper à deux reprises les tentatives d’un Guillaume Hoarau décidément très actif sur le front de l’attaque (77e et 78e).

Groggy, Caen n’a pourtant jamais abdiqué repoussant même, à certains moments, les Parisiens dans leurs derniers retranchements, à l’image de ce dégagement in extremis de Cearà sur sa ligne de but (39e). Vigilant défensivement, le PSG a également pu se reposer sur un Mickael Landreau impérial, réalisant toujours le geste juste, notamment sur un coup-franc de Deroin (37e).

Déterminé et poussé par un millier de supporters, Paris a démontré sur la pelouse du stade Michel d’Ornano des vertus qui doivent lui permettre de regarder plus haut. En attendant, les Parisiens ont maintenant deux semaines pour préparer la réception de Nantes et comme le souhaitait Paul Le Guen, c’est avec trois points de plus au compteur que le PSG va pouvoir travailler. Un gage de tranquillité !


Le stade :

Le stade Michel-d'Ornano
Le stade Michel-d’Ornano

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s