PSG – Saint-Etienne 5-0, 31/08/14, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)

Dimanche 31.08.2014, Championnat de France, Ligue 1, 4e journée (2e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – A.S. SAINT-ETIENNE  5:0 (2:0)
– 46 088 spectateurs. Buts : Ruffier, csc 24′, Zlatan Ibrahimović, 41′, Zlatan Ibrahimović, 63′,  Edinson Cavani, 65′, Zlatan Ibrahimović, 72′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Grégory Van der Wiel, Marcos Marquinhos, David Luiz (Blaise Matuidi, 74′), Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Thiago Motta, Javier Pastore – Lucas Moura, Zlatan Ibrahimović (Jean-Christophe Bahebeck, 74′), Edinson Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Billet :

(collection ArnASSE)
(collection ArnASSE)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)
Gregory Van der Wiel, Salvatore Sirigu et Marquinhos: la défense parisienne n’aura été que rarement mise en danger (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)
Zlatan Ibrahimovic réconforte Ruffier après son incroyable boulette (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)
Débordement de Javier Pastore (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)
Zlatan Ibrahimovic efface Ruffier et marque son 2ème but personnel (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2887/42186/match/Paris-Saint-Etienne-5-0/Paris-Saint-Etienne-5-0)
Edinson Cavani inscrivant le plus beau but du match (photo Ch. Gavelle)
1415_PSG_ASSE_joie
La joie des parisiens (photo Ch. Gavelle)

Vidéo (les buts et le résumé) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris corrige St-Etienne

Porté par le retour d’Ibrahimovic, auteur d’un triplé, le PSG s’est largement imposé contre Saint-Etienne (5-0). Le champion en titre est lancé !

Le match : 5-0

Laurent Blanc et ses hommes savaient que c’était leur premier grand rendez-vous de la saison française et ils n’ont pas fait dans la dentelle. Mis sous pression et carrément inoffensifs pendant 25 minutes, ils ont ensuite déroulé après la bourde de Ruffier. Cette dernière a autant coupé les jambes fatiguées des Verts (qui jouaient jeudi en Ligue Europa) que mis en confiance les Parisiens. Si Verratti a alterné l’excellence et les péchés de gourmandise, Pastore a confirmé son très bon début de saison à son poste de relayeur aux côtés de l’ancien de Pescara et de Motta. Dangereux à deux reprises (sauvetages de Sirigu sur une demi-volée d’Erding à la 35e puis sur une frappe de Gradel à la 83e), les Stéphanois ont largement subi la loi de leur adversaire (seulement 38% de possession). Encore solide, avec Maxwell et Van der Wiel sur les côtés de la défense, Paris n’a plus encaissé de but depuis trois matches. Et il a de nouveau fait parler la poudre devant.

L’homme du match : Zlatan Ibrahimovic

Blessé contre Bastia, l’attaquant suédois a beaucoup manqué aux Parisiens face à Evian-TG (0-0). Remis sur pieds rapidement, il a retrouvé son poste dans l’axe de l’attaque dimanche soir. Avec fracas : il a carrément inscrit un triplé. Trouvé par son ami Maxwell, il n’a même pas eu besoin de sauter pour marquer de la tête à la 41e. Parti dans la profondeur à deux reprises, il a battu Ruffier en duel (62e, 72e). Et dire qu’il aurait du obtenir un penalty à la 70e et a passé toute la première période a organisé le jeu au milieu… [« Organisé », ça pique les yeux, hein? Signé L’Equipe…] Sur le terrain, il a montré toutes ses facettes : gentil lorsqu’il a consolé Ruffier après sa bourde, mais aussi chambreur devant Bayal Sall, avec lequel il y a désormais un sacré passif…

Le tournant du match : La bévue de Ruffier

Héros de la qualification de Saint-Etienne en Ligue Europa jeudi soir contre Karabükspor, Stéphane Ruffier a précipité la défaite des Verts au Parc des Princes quatre jours après. Sur une passe en retrait de Clément, il a manqué son contrôle du droit et a poussé le ballon dans ses filets. Cela a totalement perturbé son équipe, qui était pourtant parfaitement en place pendant les 25 premières minutes de jeu. Par la suite, les Verts ont reculé, se sont montrés moins saignants dans le pressing et leur gardien a été fébrile sur de nombreuses interventions. Pas aidé par les passes en retrait manquées de ses partenaires, il n’a pas pu compenser par sa vitesse. Et il n’a pas bougé sur la frappe lointaine de Cavani.

Réactions :

Après le succès face à St-Etienne (5-0) dimanche soir, les joueurs du PSG étaient tous d’accord pour dire que leur saison était enfin lancée. Surtout avec un Ibrahimovic à ce niveau-là…

Pas vraiment tueurs contre Reims (2-2) et carrément inoffensifs face à Evian-TG (0-0), les joueurs du PSG sont enfin prêts en cette fin du mois d’août. Saint-Etienne l’a appris à ses dépens. «Il est normal d’avoir du mal en début de saison, après le retour du Mondial et des vacances, explique Salvatore Sirigu. Il faut faire avec. Mais maintenant, nous avons de la fraîcheur physique.» Cela s’est vu, «notamment lors de notre super deuxième période» a lâché Marquinhos.

«Cela a été notre match le plus abouti pour le moment, assure Lucas. On a pu mettre en place notre philosophie de jeu. Une telle victoire, c’est un sacré message.» Encore très bon, Pastore estime que «la saison est lancée». «D’ailleurs, nous sommes pressés de jouer tous les trois jours. C’est mieux pour nous, surtout avec notre effectif», poursuit le milieu argentin, qui explique se sentir «très bien aux côtés de Motta et Verratti dans l’entrejeu.» Si le PSG est prêt physiquement, le retour d’Ibrahimovic lui a aussi fait un bien fou.

«Ah, il était blessé la semaine dernière ? a commencé par rigoler David Luiz. C’est un super joueur. Il nous a gagné le match. Tout ce qu’il fait sur le terrain respire l’intelligence.» «Impressionnant» pour Pastore, «fondamental» pour Verratti, le Suédois est l’idole de ses équipiers. «Mais c’est normal qu’on soit mieux avec lui, explique Marquinhos. C’est notre référence.» Sorti le dernier des vestiaires, longtemps retenu par un foule de journalistes suédois, le principal intéressé assure pourtant : «Je ne suis pas du tout à 100%. On ne dirait pas que j’étais blessé la semaine dernière, mais physiquement, je ne suis pas au top. Je suis très content d’être déjà de retour.» Paris aussi, évidemment.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s