PSG – Guingamp 2-0, 02/08/14, Trophée des Champions 14-15

Les parisiens conservent le trophée acquis l'an dernier

Samedi 02.08.2014, Trophée des Champions à Pékin, au Workers’ Stadium  :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – E.A. GUINGAMP 2:0 (2:0)
– 39 752 spectateurs. Buts : Zlatan Ibrahimovic, 9′, Zlatan Ibrahimovic, 20′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sirigu – Gregory Van der Wiel, Zoumana Camara, Marquinhos, Lucas Digne – Marco Verratti, Thiago Motta, Javier Pastore (Lucas, 87′) – Hervin Ongenda (Edinson Cavani, 62′), Zlatan Ibrahimovic, Jean-Christophe Bahebeck (Clément Chantôme, 72′). Entraîneur : Laurent Blanc.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Photos du match :

Le tir victorieux de Zlatan Ibrahimovic
Le tir victorieux de Zlatan Ibrahimovic (photo Ch. Gavelle)
Suivi du doublé, sur penalty
Suivi du doublé, sur penalty (photo Ch. Gavelle)
Salvatore Sirigu stoppe la penalty de Yatabare
Salvatore Sirigu stoppe celui de Yatabare (photo Ch. Gavelle)
Javier Pastore, une nouvelle fois auteur d'une excellente prestation
Javier Pastore, une nouvelle fois auteur d’une excellente prestation (photo Ch. Gavelle)
Les parisiens conservent le trophée acquis l'an dernier
Les parisiens conservent le trophée acquis l’an dernier (photo Ch. Gavelle)

Vidéo (les buts et le résumé) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Premier trophée pour le PSG

Le Paris-SG a remporté ce samedi à Pékin le Trophée des champions face à Guingamp (2-0). Un doublé de Zlatan Ibrahimovic en début de match a vite mis à l’abri les Parisiens.

Tenant du titre, le Paris-SG a connu moins de difficulté cette année à s’imposer contre Guingamp (2-0) que l’an dernier face à Bordeaux (2-1). Dans la chaleur étouffante de Pekin, et dans un stade des ouvriers plein, l’équipe de Laurent Blanc s’est rendue la partie facile grâce à un doublé rapide de sa mégastar Zlatan Ibrahimovic (9e et 20e). Un terrible coup de massue pour l’En Avant, qui a eu le malheur de rater un penalty (voir plus bas). Paris, aligné en 4-3-3 avec les jeunes Ongenda et Bahebeck sur les côtés, n’a pas eu besoin de forcer son talent. Cavani, qui a fait son apparition à l’heure de jeu (et dans l’axe), aurait pu/dû alourdir la marque mais son tir a fini dans les nuages (66e). A noter la belle prestation de Javier Pastore, en jambes et très précieux grâce à son jeu de passe lumineux.

LE FAIT MARQUANT : Quand Yatabaré se rate

Duel déséquilibré sur le papier, il l’a également été sur le terrain. Guingamp a eu du mal à exister et a forcément très mal vécu les deux buts inscrits par Paris lors des vingt premières minutes. Toutefois, à la demi-heure de jeu, l’En Avant a eu une occasion en or de revenir dans la partie. Mais Yatabaré a manqué l’occasion de réduire le score, son penalty ayant été repoussé par Sirigu, qui s’est bien détendu (32e). Revenir à un but aurait sans doute permis aux Bretons de maintenir la pression sur une équipe parisienne qui a tranquillement géré son avantage en seconde période sans être vraiment inquiétée.

LE JOUEUR : Ibra déjà là

Cette fois, Zlatan Ibrahimovic n’a pas perdu de temps. Lui qui, la saison dernière, avait attendu la 4e journée et un but dans le temps additionnel pour ouvrir son compteur but. Ironie de l’histoire, le décollage avait déjà eu lieu contre Guingamp (2-0)… Un an plus tard, pas de retard à l’allumage pour le géant suédois, qui a trouvé le chemin des filets dès le Trophée des champions, et après seulement neuf minutes de jeu d’un tir à l’entrée de la surface. Il a aussitôt mis le PSG sur la voie. Il a dans la foulée quasiment tué tout suspense en doublant la mise sur penalty parfaitement bien tiré au ras du poteau suite à une faute sur Bahebeck (20e). A la dernière minute, il a failli inscrire un des buts de l’année d’un lob de plus de 40 mètres (90e). Ibra est déjà là, et bien là.

Réactions :

«Zoumana Camara, quelle est votre analyse de cette victoire dans le Trophée des champions ?

On a bien entamé le match. Les conditions climatiques étaient difficiles pour les deux équipes. On a essayé de bien faire tourner la balle et de les faire courir. On a eu la réussite et le talent pour marquer assez rapidement. Cela nous a simplifié la tâche car ils ont alors couru après le ballon et le score. C’était compliqué pour eux.
«Le Paris-SG subit une énorme pression puisqu’on nous annonce toujours gagnants avant les matches…»Ce n’est ni le titre de champion ou la Ligue des champions mais ce Trophée des champions vous fait quand même plaisir ?
Bien sûr. La saison démarrait aujourd’hui (samedi). C’était le premier match officiel. Ce Trophée, on voulait le garder. Il était chez nous et on voulait le ramener une nouvelle fois. On avait la chance de pouvoir ramener un titre sur un match de quatre-vingt-dix minutes et le contrat est rempli. On est donc très content.

Cela vous place dans une bonne dynamique comme la saison passée…

Le Paris-SG subit une énorme pression puisqu’on nous annonce toujours gagnants avant les matches. Et cela lance notre saison. C’est toujours important de bien la commencer. L’an passé, cela avait bien lancé notre saison. On avait gagné dans la douleur. Là, c’est un peu différent car on a un peu plus géré. Mais on est tous très contents de l’avoir emporté.

Vous sentez-vous prêts pour le début du Championnat ?

Il y a toujours des choses à régler. On va encore récupérer des joueurs à notre retour à Paris (Maxwell, Thiago Silva, David Luiz, Lavezzi, Matuidi et Cabaye). Mais le groupe a bien travaillé comme les joueurs qui sont arrivés après. Les choses se mettent en place logiquement et normalement, étapes par étapes.

Comment avez-vous vécu sur le terrain cette rencontre disputée dans des conditions climatiques difficiles ?

C’étaient des conditions extrêmes. Il faisait très lourd et c’était très humide. Mais on le savait avant. Et le staff l’a aussi bien préparé car on était à Hong Kong avant où il faisait à peu près le même temps si ce n’est que le ciel était beaucoup plus bleu. C’est très bien. On a remporté ce trophée. On va pouvoir voyager tranquillement et rentrer à la maison.»


Le stade:

Le Workers' Stadium
Le Workers’ Stadium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s