PSG – Bordeaux 2-1, 03/08/13, Trophée des Champions 13-14

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)

Samedi 03.08.2013, Trophée des Champions à Libreville, au Stade de l’Amitié Sino-Gabonaise :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. GIRONDINS DE BORDEAUX  2:1 (0:1)
– 34 658 spectateurs. Buts : Saivet, 38′ ; Hervin Ongenda, 82′, Alex Costa, 95′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Alex Costa, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Lucas Moura, Thiago Motta (Marco Verratti, 72′), Blaise Matuidi, Javier Pastore (Hervin Ongenda, 73′) – Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi (Kingsley Coman, 74′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Blaise Matuidi et Thiago Motta.


Maillot utilisé :

IMG_4361
Maillot domicile 2013-2014 (collection MaillotsPSG)

Affiche :

1314_PSG_Bordeaux_TdC_affiche


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)
Zlatan Ibrahimovic poursuivi par Nguemo (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)
Blaise Matuidi balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)
La joie d’Hervin Ongenda après son égalisation en fin de match (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)
Alex vient de marquer le but de la victoire dans les arrêts de jeu! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2637/35793/match/Paris-Bordeaux-2-1/Paris-Bordeaux-2-1)
La saison 2013-14 commence par un trophée! (Ch. Gavelle)

Vidéos (source: PSGzine, les buts et le résumé ) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris, sans convaincre

Le Trophée des champions a été remporté ce samedi à Libreville au Gabon par le Paris-SG. Le club de la capitale a fait la différence en toute fin de match face à une très valeureuse équipe de Bordeaux (2-1).

Premier match officiel de la saison et premier titre pour le PSG, qui a l’ambition de tout rafler cette saison. Mais le club de la capitale s’est adjugé dans la douleur et sans convaincre le Trophée des champions face à une équipe de Bordeaux (2-1) qui aurait mérité un meilleur sort. Gros ouf de soulagement donc pour Laurent Blanc, qui évite un couac d’entrée face à son ancien club, ce qui aurait eu comme conséquences de froisser l’ego des propriétaires qataris. Le PSG est pourtant passé très près de la correction et il n’a entrevu la lumière que lors des dix dernières minutes, après un long tunnel bien sombre. Deux buts d’Ongenda et Alex sont venus effacer une prestation parisienne qui a longtemps été aussi insipide qu’inquiétante.

Bordeaux aurait pu tuer le match

Pourtant, le duel paraissait sur le papier pour le moins déséquilibré. Car même si le PSG n’avait pas aligné son équipe type (Cavani et Marquinhos sont restés à Paris), Bordeaux était très diminué. Sauf que l’équipe de Gillot, pour le moins expérimentale avec notamment une charnière centrale Sertic-Sané (Planus, Henrique et Bréchet étaient forfait), a montré de belles velléités. Si la défense a muselé sans trop de difficulté le duo Lavezzi – Ibrahimovic, les milieux Poko, Obraniak, Plasil et surtout Maurice-Belay sont apparus très affûtés. Très virevoltant, l’ancien Sochalien a offert le premier but à Saivet, lequel a profité du marquage très libre de Jallet et Thiago Silva pour tromper Sirigu de la tête (38e). Au début de la seconde période, Maurice-Belay (56e) et Poko (58e) ont failli doubler la mise et enterrer les espoirs parisiens.

Paris a de la ressource

Mais malgré un déchet technique évident, et un manque de rythme et d’automatismes, les Parisiens ont au moins prouvé qu’ils avaient de la ressource. Avant la 82e minute, Carrasso n’a que très rarement été inquiété. Comme bien souvent, Lavezzi a manqué de justesse devant le but (13e et 27e) alors qu’Ibrahimovic, auteur d’un but refusé injustement (79e), s’est réveillé tardivement. Quant à Lucas et Pastore, leur apport à six jours de la reprise (à Montpellier, vendredi) trop insuffisant. Sauf qu’une subtile passe d’Ibra a permis au jeune Ongenda d’égaliser d’une belle reprise instantanée (82e, 1-1). Et alors que les deux équipes filaient vers la séance de tirs au but, Alex a donné la victoire aux siens d’un coup de tête rageur sur un coup franc de Lucas au bout du temps additionnel (90e+4). Paris a arraché ce trophée en passant par un trou de souris.

Réactions :

L’entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a reconnu que son équipe avait souffert pour arracher la victoire à Bordeaux (2-1) ce samedi lors du Trophée des champions. Pour lui, ce match montre à combien les futurs adversaires du PSG seront à chaque fois très motivés.

Ce qui a plu à Laurent Blanc

«On a eu les ressources morales et mentales pour égaliser et inscrire le second but. Il faut rendre hommage à Bordeaux qui a fait un très bon match. Ca prouve que cette saison toutes les équipes seront très motivées quand elles joueront contre le PSG, c’est un bon exemple de ce qui nous attend. Le programme qui arrive va être difficile, mais ce sont des défis excitants à relever. Ce soir, on a vu des jeunes qui ont montré de belles choses. Ca prouve que le PSG n’est pas qu’une équipe de stars mais qu’il y a aussi du monde derrière. Nous sommes satisfaits dans la mesure où on avait la chance de jouer ce trophée, les joueurs l’avaient mérité. Je leur avais dit qu’on avait l’opportunité sur un match de gagner un trophée, c’est rare. Les joueurs étaient conscients, l’état d’esprit était bon.»

Ce qui n’a pas plu à Laurent Blanc

«Ce fut un match très très difficile face à une équipe de Bordeaux qu’on l’on respecte et que l’on connaît bien. En première mi-temps, on a eu des occasions qu’on n’a pas su concrétiser. Petit à petit, Bordeaux a pris confiance, a marqué un joli but avec beaucoup de passivité au niveau de la défense de Paris. En deuxième mi-temps, on a eu des difficultés physiquement à trouver notre second souffle. Notre préparation a été difficile, on a récupéré des joueurs très tardivement, on n’est pas fin prêts.»


Le stade :

Le Stade de L'Amitié-Sino-Gabonaise
Le Stade de L’Amitié-Sino-Gabonaise

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s