PSG – Saint-Etienne 1-2, 03/11/12, Ligue 1 12-13

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)

Samedi 03.11.2012, Championnat de France, Ligue 1, 11e journée (1re place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – A.S. SAINT-ÉTIENNE  1:2 (0:0)
– 44 516 spectateurs. Buts : Mamadou Sakho, 55′ contre son camp, Aubameyang, 73′, Guillaume Hoarau, 88′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Grégory Van der Wiel, Thiago Silva, Mamadou Sakho, Maxwell Scherrer – Clément Chantôme (Momo Sissoko, 67′), Marco Verratti (Guillaume Hoarau, 59′), Javier Pastore, Blaise Matuidi (Mathieu Bodmer, 30′) – Jérémy Ménez, Zlatan Ibrahimović. Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Avertissements à Jérémy Ménez, Mamadou Sakho, Momo Sissoko et Grégory Van der Wiel.
Expulsion : Zlatan Ibrahimović, 70′.


Maillot utilisé :

img_1197
Maillot domicile 2012-13 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection ArnASSE)
(collection ArnASSE)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)
Zlatan Ibrahimovic (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)
Gregory Van der Wiel (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)
Clément Chantôme face à Brison (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)
Tentative malheureuse de Javier Pastore (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en qualité et taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2418/31710/match/PSG-Saint-Etienne/Paris-Saint-Etienne-1-2)
Le même Pastore avec Blaise Matuidi (Ch. Gavelle)

Vidéos (source: PSGzine, les buts et le résumé ) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris, la tête à l’envers

Le Paris-SG n’est plus invaincu en L1 : il s’est incliné samedi à domicile contre St-Etienne (1-2). Il pourrait voir Marseille et Toulouse revenir à sa hauteur en tête du classement à l’issue de cette 11e journée.

L’arrivée du mois de novembre a encore donné un coup de froid à Paris. Le club de la capitale n’est pas plongé dans le rouge, loin de là. Mais il a raté, samedi contre St-Etienne (1-2), l’occasion d’asseoir sa domination sur le Championnat. Il a concédé sa première défaite de la saison en L1, qui ouvre la voie à un retour de Marseille, et de Toulouse, à ses côtés en tête du classement. Le PSG sera fixé dimanche soir au niveau comptable. Sur le plan du jeu, le constat peut déjà être dressé : les joueurs de Carlo Ancelotti peinent toujours à être souverains.

Matuidi blessé, Zlatan expulsé

A Nancy (1-0) la semaine dernière, Ibrahimovic avait joué les sauveurs. La star suédoise a cette fois été très discrète. Ses deux seuls faits d’armes ? Un duel perdu face à Ruffier après un service de Ménez (12e) et, moins glorieux, une expulsion pour un mauvais geste sur le gardien des Verts (69e). A ce moment-là, Paris courait déjà après le score, sans Matuidi, sorti sur blessure et remplacé par Bodmer (30e). Le but de Hoarau (88e), en évidence (60e) dès son entrée en jeu, a seulement allégé la note. Avant lui, un autre remplaçant, cette fois dans le camp adverse, avait fait la différence : Aubameyang.

Sa place sur le banc au coup d’envoi était une surprise. Les soucis qu’il a donnés à la défense parisienne n’en sont pas une. Entré en tout début de seconde période, Aubameyang a mis davantage en exergue les défaillances du PSG dans les couloirs. Il est venu se placer côté gauche, face à Van der Wiel, et a tout de suite percuté : son centre s’est transformé en « csc » de Sakho (55e). Aubameyang a ensuite signé le but du break (73e), sur une contre-attaque rondement menée. Le PSG tentait à peine de se remettre de l’expulsion d’Ibrahimovic. Il a désormais trois jours pour se remettre de cette défaite : mardi, il reçoit Zagreb en Ligue des champions. Sans droit à l’erreur.

Réactions :

«Ça devait arriver», tout simplement. Salvatore Sirigu estime que le Paris-SG «ne peut pas gagner tous les matches» et le gardien italien n’en fait pas une montagne : «On a fait un gros match contre Marseille (2-0, mercredi en Coupe de la Ligue), ce samedi c’est une défaite. Heureusement, ça ne nous arrive pas souvent. C’est dur de garder une longue série d’invincibilité». Pour Carlo Ancelotti et Mamadou Sakho, la raison de cette défaite contre St-Etienne (1-2) est simple : les Parisiens n’ont «pas mis assez de rythme dans le match, pas assez d’intensité.» «Nous avons mérité de perdre», concède le technicien italien.

Sakho, qui a dévié dans son propre but un centre d’Aubameyang, regrette les «erreurs individuelles» de son équipe. «On ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes, a expliqué le défenseur international à sa sortie du vestiaire. On n’a pas été à notre niveau. On a récolté un résultat logique.» Les Parisiens n’ont pu bénéficier qu’une demi-heure de l’impact de Blaise Matuidi (victime d’une béquille) et ont joué les vingt dernières minutes sans Zlatan Ibrahimovic, expulsé. Deux faits de jeu qui ne suffisent pas à expliquer cette défaite selon Ancelotti : «Même avant la sortie de Matuidi, nous n’avons pas pu faire un match différent. L’expulsion de Zlatan n’est pas logique, un carton jaune aurait été plus cohérent, mais le problème n’est pas là. On a eu beaucoup de difficultés au milieu de terrain, pour jouer, pour défendre.»

Ancelotti, qui souligne quand même «le manque de fraîcheur» de ses joueurs, a tenu à donner du crédit à St-Etienne : «Ils ont bien joué, avec plus de rythme, une meilleure organisation. Ils ont mérité de gagner». Selon Matuidi, les Verts ont «été bien regroupés» et ont su «jouer leur va-tout en contre.» «J’espère qu’on va vite repartir de l’avant», a repris le milieu de terrain, pas encore certain de jouer mardi contre Zagreb en Ligue des champions. Pour ce rendez-vous, et pour les suivants, cette défaite contre les Verts peut «servir de leçon», dit Ancelotti. Sirigu est d’accord : «Peut-être que cette défaite nous fera du bien. Ce n’est pas la fin du monde».


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s