PSG – Nice 1-3, 16/07/05, amical 05-06

Le premier match de Vikash Dhorasoo au PSG

Samedi 16.07.2005, match amical de pré-saison à Evry, au Stade Robert-Bobin :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – O.G.C. NICE  1:3 (0:1)
– 7 000 spectateurs environ. But : Traoré, 5′, Rudy Haddad, 50′, Varrault, 58′, Koné, 69′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi (Jérôme Alonzo, 46′) – Bernard Mendy (Stéphane Pichot, 46′, Bernard Mendy, 57′), David Rozehnal (Jean-Michel Badiane, 46′), Mario Yepes (Boukhary Dramé, 46′), Jean-Hugues Ateba (Christophe Landrin, 46′) – Sergueï Sémak (Modeste M’Bami, 46′), Vikash Dhorasoo (Édouard Cissé, 46′), Lorik Cana, Jérôme Rothen – Bonaventure Kalou (Rudy Haddad, 46′), Pedro Pauleta (Fabrice Pancrate, 46′). Entraîneur : Laurent Fournier.


Maillot utilisé :

Collection MaillotsPSG
Maillot extérieur 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0506_PSG_Nice_amical_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Tacle de Mario Yepes, sous les yeux de Lionel Letizi
Tacle de Mario Yepes, sous les yeux de Lionel Letizi (Ch. Gavelle)
Sergueï Semak
Sergueï Semak (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta à la lutte, devant Jérôme Rothen
Pedro Pauleta à la lutte, devant Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Le premier match de Vikash Dhorasoo au PSG
Le premier match de Vikash Dhorasoo au PSG (Ch. Gavelle)
La joie de Ruddy Haddad après son but
La joie de Ruddy Haddad après son but (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Paris toujours en rodage

C’est face à l’OGC Nice que le PSG disputait sa troisième rencontre de préparation de la saison. Une rencontre marquée par le retour des internationaux, qui disputèrent la première période. Revenus dans le match après l’ouverture du score adverse, les Parisiens s’inclinèrent finalement sur le score de 3 buts à 1.

Pour cette première avec un groupe quasiment au grand complet (Sylvain Armand touché à une cuisse, manquait à l’appel), Laurent Fournier avait choisi d’aligner un système en 4-4-2. Le duo Pauleta-Kalou était chargé de prendre à défaut la toujours rugueuse défense niçoise tandis que le milieu de terrain du PSG était articulé comme suit : Semak-Dhorasoo-Cana-Rothen. En défense, on retrouvait un quatuor Mendy-Rozehnal-Yepes-Ateba.

Dès le coup d’envoi, on pouvait s’apercevoir que l’arrivée d’Antonetti aux commandes de l’OGC Nice n’avait en rien changé les habitudes maison. Serrant bien leur garde, notamment par l’entremise de la paire Traoré-Yahia, les Aiglons procédaient en contres. Les Sudistes surprenaient même d’entrée de jeu leurs homologues du PSG. Sur un coup-franc rentrant, côté gauche, de Vahirua, Traoré coupait la trajectoire du ballon. A la limite du hors-jeu, l’ancien Cristolien, monté aux avants-postes, déviait idéalement le cuir dans les filets de Letizi (0-1, 5e).

La réaction parisienne n’allait pas tarder. Kalou, très actif en ce début de rencontre, fournissait un bon travail et lançait Pauleta. Le capitaine du PSG était devancé in-extremis par un défenseur niçois (8e). Un quart d’heure plus tard, Dhorasoo servait en profondeur Pauleta, dont la frappe en pivot passait au-dessus des buts provençaux (24e). Pour leur première sortie commune, les internationaux parisiens s’évertuaient à prendre leurs marques collectives et à oublier la fatigue inhérente à une première sortie et à l’accumulation récente de travail physique.

Après un tacle sévère de Traoré sur Kalou (28e), on assistait à un nouveau centre, côté gauche, de Rothen. Le cuir rebondissait trop haut pour que Pauleta ne puisse le reprendre de la tête (31e). Un geste que Yepes exécutait sur corner dans la continuité de l’action. Cette fois, le ballon passait de peu à la gauche des cages de Gregorini (32e). Un coup-franc lointain de Balmont venait en conclusion de la première période (39e).

Le poison Koné

Tandis que Laurent Fournier qui venait de donner, comme prévu, quarante-cinq minutes de jeu à ses internationaux, profitait de la pause pour effectuer neuf changements, son homologue niçois choisissait de ne pas modifier sa formation. Le onze parisien était désormais le suivant : Alonzo ; Pichot, Cana, Badiane, Dramé ; Landrin, M’Bami, Cissé, Rothen ; Pancrate, Haddad.

A l’instar de la première période, les filets allaient trembler rapidement. Et c’est Landrin qui, sur une incursion sur le côté droit de la surface niçoise, était à la base de l’égalisation francilienne. Le centre du numéro 24 parisien trouvait Rothen, qui remettait à destination d’Haddad. Déjà en verve techniquement et physiquement face à Créteil, le jeune professionnel francilien exécutait une très belle reprise de volée sur laquelle Gregorini ne pouvait que constater les dégâts (1-1, 50e).

Hélas, le PSG se faisait prendre par surprise quelques minutes plus tard. Cette fois c’est Varrault, qui trouvait la faille à la suite d’un coup de pied arrêté (1-2, 58e). Koné allait prendre le relais. Déjà dangereux sur un tir dévié (62e), le feu follet azuréen, meilleur buteur de Ligue 2 débarqué cet été à Nice en provenance de Lorient, scellait définitivement le succès des siens sur un superbe rush individuel (1-3, 69e). En dépit des tentatives parisiennes, le score n’allait plus évoluer.

Réactions :

Laurent Fournier (entraîneur du PSG) : « La préparation est terminée, on doit maintenant rentrer dans la compétition, avec l’envie de gagner, de se surpasser. La rencontre s’est bien passée même si nous avons manqué de rigueur et nous n’avons pas été attentifs sur les coups de pied arrêtés. Maintenant, il faut passer à la phase de compétition. Bien sûr, je suis déçu du résultat mais, en première mi-temps, les éléments alignés n’avaient repris l’entraînement il n’y a qu’une semaine. Il n’y a que huit jours qu’ils sont là, il faut être patient. Nice méritait toutefois de l’emporter. »

Vikash Dhorasoo (milieu de terrain du PSG) : « C’était mon premier match. Tout le monde attend beaucoup de nous. Nous aurions aimé faire mieux, mieux jouer et gagner. Nous allons continuer à nous préparer. Une fois ensemble, ça va venir. L’équipe et le groupe sont bons. Nous allons croire en nous. Je ne pense pas que nous décevrons. Je sais que nous allons vivre de bons moments. »


Le stade :

Le stade Robert-Bobin
Le stade Robert-Bobin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s