PSG – New York Red Bulls 0-1, 30/07/11, amical 11-12

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)

Samedi 30.07.2011, match amical, Emirates Cup, à Londres, à l’Emirates Stadium :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – NEW YORK RED BULLS (É.-U.) 0:1 (0:1)
– 11 000 spectateurs. Buts : Lindpere, 27′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Milan Biševac, Mamadou Sakho, Loïck Landre – Jérémy Ménez, Mathieu Bodmer (Loris Arnaud, 87′), Blaise Matuidi, Jean-Christophe Bahebeck – Mevlüt Erding, Péguy Luyindula.
Entraîneur : Antoine Kombouaré.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2001-12 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2011-12 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)
Les parisiens posant sur la pelouse de l’Emirates StadiumSaisons (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)
Jérémy Ménez (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)
Démarrage de Jean-Christophe Bahebeck (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)
Loïck Landre dans une position acrobatique (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2249/26886/album/new-york-red-bulls-psg/new-york-red-bulls-psg-1-0)
Péguy Luyindula a vu l’appel de Mevlut Erding (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (rtl.fr)

Le Paris SG, réjouissant en milieu de semaine contre la Roma et Innsbruck, n’a pu poursuivre dans cette voie samedi à Londres contre New York (0-1) lors de l’Emirates Cup avec une équipe hybride qui s’est contentée de travailler les automatismes et l’intégration des recrues.

Apparu vendredi soucieux de ne pas trop perdre de temps avant la reprise du championnat, l’entraîneur Kombouaré, avant le 2e match dimanche contre Boca Juniors, avait pourtant bizarrement choisi de diluer quatre de ses nouveaux joueurs (Sirigu, Bisevac, Matuidi et Menez) dans un bain de jeunesse (Landre, Bahebeck).

Malgré les premiers pas du gardien italien, sans qu’il soit d’ailleurs possible de situer son niveau puisqu’il n’a pas été très sollicité, l’équipe-type, qui attend encore Pastore, n’aura donc pas eu l’occasion de commencer un match ensemble avant la rencontre contre Lorient samedi en L1.

Matuidi brouillon, Luyindula et Erding trop discrets

Pas vraiment inquiétés par des New Yorkais qui avaient laissé Henry sur le banc mais ont fait entrer le petit frère du Mancunien Rooney (81) pour réveiller les fans d’Arsenal, les Parisiens ont toutefois été piégés par une équipe en plein championnat qui a su profiter d’une déconcentration de Jallet en défense pour placer une accélération conclue par Lindpere (27). Avant de se montrer plus entreprenants en 2e période mais toujours aussi imprécis que l’an passé en attaque, les joueurs de Kombouaré avaient une nouvelle fois commencé par manquer de conviction offensive.

Et au milieu, Matuidi, brouillon, s’est trouvé un peu esseulé puisque Bodmer a préféré peaufiner son entente avec Erding. S’il en a résulté quelques occasions franches et tirs, aucun cependant n’a réussi à accrocher le cadre.

Derrière, Bisevac et Sakho semblent déjà au point sur les duels mais les espaces au milieu les ont obligés à s’employer plus de que raison. Intéressant mardi, Menez a pour sa part distillé avec parcimonie son talent et son sens de la provocation même si, plus incisif en 2e période, il semble peu à peu retrouver de la densité physique et se mettre au niveau du reste de l’équipe.

Tout le contraire de Luyindula, pourtant attendu au tournant par Kombouaré qui ne compte plus sur lui mais avait choisi de le titulariser. Insipide en 1re période, l’ex-international français a trouvé le moyen de faire pire ensuite. Un comble qui le rapproche grandement d’une saison galère, ici ou ailleurs.

Le nouveau PSG est arrivé

A défaut d’annoncer ses vraies ambitions pour la saison 2011-2012, le Paris Saint-Germain veut ouvrir dès cette année un nouveau chapitre de son histoire. C’est du moins le sens qu’entend donner depuis le 30 juin le nouvel actionnaire majoritaire du club, Qatar Sports Investments (QSI).

Depuis que les représentants du Golfe ont posé leurs valises en Ile-de-France, pas moins de sept joueurs sont arrivés au Camps des Loges. Les arrivées des internationaux français Kevin Gameiro (Lorient), Jérémy Ménez (AS Rome), Nicolas Douchez (Rennes) et Blaise Matuidi (Saint-Etienne), mais aussi celles de Mohamed Sissoko (Juventus), Milan Bisevac (Valenciennes) et Salvatore Sirigu (Palerme) ont tranché avec l’habitude des étés parisiens sans véritable activité sur le marché des transferts.

Mieux encore, le prometteur milieu argentin de Palerme, Javier Pastore, devrait prochainement rejoindre le PSG pour un montant pharaonique de 43 millions d’euros.

Kombouaré sous pression

Maintenu dans ses fonctions, Antoine Kombouaré, qui souhaitait des renforts, peut se montrer satisfait. Il lui fallait en priorité remplacer les joueurs en fin de contrat comme Claude Makelele et Ludovic Giuly, mais aussi trouver un successeur à Grégory Coupet.

Si Leonardo a « salué » le travail du Kanak et les résultats de la saison dernière (4e du championnat et finaliste de la Coupe de la France), il entend redonner ses lettres de noblesse au club francilien. « Paris est la seule capitale qui n’a pas une équipe compétitive en Europe », avait ainsi déclaré le Brésilien lors de sa prise de fonction.

Kombouaré, qui a délaissé sa vieille R5 pour prendre les commandes de son nouveau bolide, aura énormément de pression. Si le début de saison n’est pas à la hauteur des espérances qataris, le Kanak pourrait bien prendre la porte plus vite que prévu.

En sa capacité à gérer ses nouvelles recrues, et les égos qui vont avec, dépend une grande partie de son avenir parisien.

Gameiro, l’espoir d’un buteur

En demi-teinte la saison dernière, à l’image d’un Mevlut Erding peu en réussite et souvent blessé, l’attaque parisienne pourra compter sur le duo Kevin Gameiro-Guillaume Hoarau pour faire trembler les filets adverses. Déjà, l’osmose semble se faire entre le Réunionnais et l’ex-Lorientais, qui ont tous les deux marqué lors des matches amicaux contre Innsbruck et l’AS Rome, dans le cadre d’un mini-tournoi en Autriche.

De leur côté, les venues de Ménez et de Matuidi marquent la volonté de Leonardo et de Kombouaré de muscler le milieu de terrain parisien. Quant au Serbe Bisevac, longtemps dans le viseur du PSG, il viendra renforcer le secteur défensif aux côtés de l’international français Mamadou Sakho.

« Il ne s’agit pas de gagner un match mais tous les matches », a confié Leonardo, qui veut faire du PSG l’une des meilleures équipes européennes.

Cette saison, les Parisiens devront toutefois se contenter pour la deuxième année de suite de la Ligue Europa, dont le tirage au sort des poules aura lieu le 26 août. Pour retrouver les meilleurs clubs d’Europe en Ligue des champions, le club de la capitale devra terminer dans les trois premiers de L1.

Une mission qui commence le 6 août à domicile, contre Lorient, pour la première journée de championnat.


Le stade :

L'Emirates Stadium
L’Emirates Stadium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s