Troyes – PSG 0-1, 13/04/13, Ligue 1 12-13

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)

Samedi 13.04.2013, Championnat de France, Ligue 1, 32e journée (1re place) à Troyes, au Stade de l’Aube :
E.S.T.A.C. TROYES – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:1 (0:0)
– 18 648 spectateurs. But : Blaise Matuidi, 65′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Grégory Van der Wiel, Thiago Silva, Mamadou Sakho, Maxwell Scherrer – Lucas Moura (Christophe Jallet, 80′), Marco Verratti (David Beckham, 76′), Blaise Matuidi, Javier Pastore – Kévin Gameiro (Thiago Motta, 64′), Ezequiel Lavezzi. Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Avertissement à Ezequiel Lavezzi.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2012-13 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2012-13 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)
Thiago Silva poursuivi par Marcos (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)
Lucas aux prises avec Nsakala (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)
La joie mesurée de Blaise Matuidi après son but face à son ancien club (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)
Duel entre Maxwell et Camus (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2439/34191/match/Troyes-Paris-0-1/Troyes-Paris-0-1)
Javier Pastore et Faussurier à la lutte (Ch. Gavelle)
Les supporters parisiens tentant de se faire entendre...
La gestion des supporters et le respect de l’histoire du club, très clairement les deux gros points noirs de la « période qatarie » du PSG… (Ch. Gavelle)

Vidéos (source: PSGZine, les buts et le résumé ) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris a bien rebondi

Trois jours après son élimination en Ligue des champions, le Paris-SG s’est imposé à Troyes (1-0), ce samedi. Le club de la capitale compte provisoirement dix points d’avance sur l’OM.

Du majestueux Camp Nou au plus champêtre Stade de l’Aube à Troyes, de la meilleure équipe du monde à la lanterne rouge de la Ligue 1, il y a un gouffre. Le Paris-SG devait réussir le grand écart et surtout prouver qu’il avait bien digéré son élimination en Ligue des champions. Tout n’a pas été parfait, loin de là, mais le club de la capitale n’a pas raté son rendez-vous face à l’ESTAC (1-0), qui a eu le malheur de tomber sur un Sirigu encore très inspiré mais aussi sauvé par son poteau en tout début de match devant Darbion (9e).

Sauf que Paris, trois jours après avoir signé sa prestation la plus aboutie de la saison, n’a pas déraillé malgré un jeu assez brouillon. Les Parisiens comptent provisoirement dix points d’avance sur leur dauphin Marseille, attendu dimanche soir à Lille (21h00). Si ce résultat rapproche encore davantage Paris du titre qui lui est promis, il ne laisse également guère d’espoirs aux Troyens de Jean-Marc Furlan, qui semblent condamnés à un retour en L2.

Matuidi décisif, Gameiro en colère

Alors que les deux équipes étaient à égalité à l’heure de jeu, le PSG s’est libéré des filets troyens grâce à Blaise Matuidi, auteur d’une reprise au second poteau suite à un centre de Van der Wiel (65e). L’époustouflant milieu défensif parisien, absent mercredi en Catalogne, a inscrit tout en retenue – il est un ancien de l’ESTAC – son 4e but de la saison en Championnat alors que le Néerlandais a signé lui sa première passe décisive.

Ce but est arrivé quelques secondes après la grosse colère de Kévin Gameiro. Pour une fois titulaire en raison du forfait de Zlatan Ibrahimovic, l’ancien Lorientais n’a pas réussi une grande partie et c’est assez fort logiquement que son entraîneur Carlo Ancelotti l’a renvoyé sur le banc. Sauf que l’attaquant est sorti très frustré. Fou de rage, il a shooté dans une bouteille d’eau avant de s’asseoir. « C’est toujours la même chose ! », a-t-il répété plusieurs fois, vert de colère.

Réactions :

Carlo Ancelotti a souvent le triomphe modeste. De ce déplacement à Troyes (victoire 1-0), le coach parisien a surtout retenu l’impact mathématique du succès de son équipe. « C’est une victoire importante lors d’un match important, qui nous permet de faire un pas en avant vers le titre, a résumé l’entraîneur du PSG. Mais la performance a été moyenne, surtout en première mi-temps. » Comme souvent après un match de Ligue des Champions, les Parisiens ont mis un certain temps avant de vraiment entrer dans leur sujet. « Il y avait de la fatigue, physique et mentale, a admis Christophe Jallet. En plus, Troyes est une équipe qui joue bien. Elle a eu des occasions, mais nous n’avons pas encaissé de but, et oui, cette victoire est un pas en avant vers le titre. »

Matuidi supportera Lille dimanche

Avec dix points d’avance sur Marseille –un écart qui pourrait se réduire dimanche en cas de succès des Phocéens face à Lille (21h00) – le Paris-SG s’est malgré tout facilité la vie en s’imposant dans l’Aube. « Dimanche, nous serons les premiers supporters des Lillois », a assuré Blaise Matuidi. Mais le milieu de terrain international a refusé de considérer le titre comme presque acquis. « C’est bien parti, mais il n’y a rien de fait. On ne va surtout pas s’enflammer. On a dix points d’avance, mais Marseille et aussi Lyon (face à Toulouse, 17h00) jouent dimanche. » Carlo Ancelotti n’a pas dit autre chose, mais le technicien transalpin a tout de même reconnu implicitement que le premier objectif fixé par ses employeurs qataris était en vue. « Ce que nous voulons, c’est être champion de France le plus vite possible. On ne veut pas être la première équipe à perdre le titre après avoir compté une telle avance. »

Eliminés de la Ligue des Champions, les Parisiens ne visent pas seulement le titre national, qui serait le troisième de leur histoire après ceux remportés en 1986 et 1994. « On a envie de faire le doublé », a insisté Jallet, déjà tourné vers le quart de finale qui attend le PSG mercredi face à Evian-Thonon-Gaillard (20h55). «Gagner le Championnat de France et la Coupe de France, pour ma première saison, ce serait formidable », a glissé Thiago Silva, qui avait gagné le Scudetto en 2011 avec l’AC Milan.


Le stade :

Le stade de l'Aube
Le stade de l’Aube

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s