PSG – Strasbourg 1-0, 10/09/05, Ligue 1 05-06

Samedi 10.09.2005, Championnat de France, Ligue 1, 6e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.C. STRASBOURG  1:0 (1:0)
– 40 478 spectateurs. But : Bonaventure Kalou, 28′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mario Yepes, Jean-Hugues Ateba – Vikash Dhorasoo, Christophe Landrin, Modeste M’Bami, Jérôme Rothen (Sergueï Sémak, 33′) – Bonaventure Kalou (Boukhary Dramé, 90′), Pedro Pauleta (Fabrice Pancrate, 86′). Entraîneur : Laurent Fournier.
Avertissements à Bernard Mendy, Pedro Pauleta, David Rozehnal et Sergueï Sémak.
Expulsion : Hosni, 65′.


Maillot utilisé :

dom0506
Maillot domicile 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Prpgramme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Jean-Hugues Ateba à la lutte avec Arrache
Jean-Hugues Ateba à la lutte avec Arrache
Vikash Dhorasoo
Vikash Dhorasoo (Ch. Gavelle)
La joie de Bonaventure Kalou après son but
La joie de Bonaventure Kalou après son but (Ch. Gavelle)
Tentative de Pedro Pauleta
Tentative de Pedro Pauleta
Serguei Semak, entré à la demi-heure de jeu
Pauleta face à Keita
Pauleta face à Keita
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne (Ch. Gavelle)

Vidéo (le but parisien) :


Compte-rendu (psg.fr):

L’essentiel est là !

Paris se contentera de cette victoire acquise sans trembler face à des Strasbourgeois bien trop timorés. Le but de Kalou offre ainsi trois précieux points au PSG après le revers niçois. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure de Rothen après 32 minutes de jeu.

Le retour de Jérôme Rothen dans le groupe constituait déjà une bonne nouvelle, sa présence dans le onze de départ une aubaine pour un PSG obligé de gagner ce soir. Une joie de courte durée puisque le milieu de terrain a une nouvelle fois dû quitter le rectangle vert sur blessure. Sans son stratège tricolore, Paris a cependant décroché sa quatrième victoire en six rencontres et talonne les Lyonnais victorieux de Monaco un peu plus tôt dans la soirée (2-1).

Défait ici même il y a quinze jours, Paris décide donc de démarrer cette rencontre crampons au plancher afin de déstabiliser des Strasbourgeois toujours à la recherche de leur première victoire de la saison. Et très vite le trio Rothen, Kalou, Pauleta va titiller la défense alsacienne. Critiqué de l’autre côté de la Méditerranée, l’international ivoirien semble remonté à bloc ce soir. Après un premier décalage pour Rothen (12e), Kalou s’infiltre dans la surface de réparation strasbourgeoise et sert Pauleta, contré au moment d’armer sa frappe (15e).

Dans la foulée, Landrin affole son couloir droit, mais, partagé entre la frappe et le centre, bute sur Cassard (16e). Ça chauffe pour les joueurs de Duguépéroux… Alors que le pressing parisien, exercé notamment par un M’Bami omniprésent, contrarie la moindre velléité offensive du Racing, la domination parisienne monte encore d’un cran. Pauleta profite ainsi d’une glissade de Haggui pour défier le portier alsacien, mais c’est sans compter sur le retour opportun de Kante (19e).

L’ombre de Nice…

Attention cependant à ne pas s’en mordre les doigts, d’autant plus que Letizi est obligé de sortir le grand jeu face à Gmandia (23e). Conscient du danger, Kalou profite d’une frappe contrée de Pauleta pour ajuster Cassard le long de son poteau (1-0, 28e). L’Ivoirien peut laisser éclater sa joie, le public du Parc avec ! Une joie de courte durée puisque sur l’engagement Rothen se fait une nouvelle fois sévèrement tacler et doit céder sa place à Semak (32e). L’ombre de Nice, plane alors sur le Parc…

Juste avant la pause, Kalou a pourtant l’occasion de se muer en passeur, mais son extérieur du droit termine dans les bras de Cassard alors que Pauleta réclamait le ballon (43e). Course-poursuite pour les uns, gestion du score pour les autres, la seconde période prend alors une tout autre dimension. Paris gère donc son maigre, mais néanmoins bien réel avantage, alors que la tâche des Strasbourgeois se complique un peu plus avec l’exclusion de Hosni (65e).

Pas étonnant donc que Cassard demeure le joueur le plus sollicité du match, à l’image de cette nouvelle détente devant Pauleta. Paris domine son sujet, fait tourner le ballon, se crée même quelques nettes occasions, mais pèche dans le dernier geste ce qui a le don de considérablement agacer son public.

Les dernières minutes s’égrainent dans un Parc des Princes partagé entre satisfaction et frustration. La satisfaction de voir une nouvelle victoire se profiler, mais la frustration d’assister à une fin de match disputée sur un faux rythme. Qu’importe, le PSG tenait avant tout à l’emporter ce soir histoire de se rassurer après Nice, même s’il devra se montrer plus réaliste lors de ses prochaines sorties. Début de réponse, dimanche prochain face à Saint-Etienne. En attendant, Paris est deuxième. Et l’essentiel est bien là !

Réactions :

Laurent Fournier (Entraîneur du PSG)
« J’aurais aimé que l’on tue le match plus rapidement, car au vu des occasions je pense que l’on pouvait gagner 3-0. Les joueurs avaient envie d’effacer la défaite contre Nice. J’espère qu’ils vont garder cet état d’esprit. Ils se sont créés de bonnes situations, même si dans les 30 derniers mètres, ils se sont trop souvent compliqués la tâche. Enfin, je retiens le bel arrêt de Lionel Letizi sur la seule véritable occasion alsacienne. »

Jacky Duguépéroux (Entraîneur de Strasbourg)
« Strasbourg a l’ambition de jouer la Coupe de l’UEFA. Si on remet tout en question dès qu’il manque deux joueurs, on ne va pas y arriver. Je ne conteste pas la victoire du PSG, seulement je suis déçu du manque de détermination de mes joueurs. Je vais peut-être devoir être plus dur. La première qualité d’un footballeur c’est le plaisir, l’envie de se surpasser. Ce soir je n’ai rien vu de ça. »

Lionel Letizi (Gardien de but du PSG)
« Dans l’ensemble on a maîtrisé notre sujet, mais en deuxième période on a parfois joué comme si on menait deux ou trois à zéro. On a pris les trois points, c’est important pour nous. C’est vrai que mon arrêt en première période fait du bien. C’est un miracle ! Je ne peux pas intervenir sur le centre et je vois l’attaquant qui se jette. Le ballon me tape sur la main et sort, mais il pouvait tout aussi bien rentrer ou passer en dessous. Sur le plan collectif, nous avons corrigé les erreurs commises face à Nice, même si le scénario était quasiment identique : un but en début de partie, la sortie de Rothen sur blessure… Au final, il nous a juste manqué un deuxième but, car on est jamais à l’abri d’un exploit de l’adversaire. »

Bonaventure Kalou (Attaquant du PSG)
« C’était crucial de gagner ce match. Nous avons reçu la visite du Président et les supporters ne voulaient pas que l’on franchisse la ligne rouge en perdant deux fois à domicile. C’est une bonne réaction après Nice. Ce soir, le résultat est favorable et c’est le plus important. Je l’ai dit, j’ai de l’orgueil. On m’a critiqué injustement après un match perdu collectivement (Côte d’Ivoire-Cameroun : 2-3, ndlr) et j’avais à cœur de montrer que je valais mieux. »

Modeste M’Bami (Milieu de terrain du PSG)
« Cette victoire est importante, car il ne fallait pas perdre deux fois de suite au Parc des Princes. On aurait pu marquer le deuxième but pour se permettre de souffler, mais la victoire est tout de même au bout. On reste accroché à Lyon, mais pourquoi ne pas passer devant. L’objectif n’est pas de finir derrière eux. On a les joueurs pour. On a travaillé le placement défensif qui nous fait parfois défaut et j’espère que l’on va encore monter en puissance, dimanche prochain, à Saint-Étienne. »

Stéphane Cassard (Gardien de but de Strasbourg)
« Les qualités, on les a, mais c’est la tête qu’il faut faire travailler. C’est un problème collectif. Il faut tous se remettre en question et se dire que l’on ne donne pas encore assez. Il ne faut surtout pas lâcher. Nous approchons de grosses échéances avec la Coupe d’Europe et cela va être un mois très important pour nous. On va voir notre capacité à réagir. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s