PSG – Lens 1-3, 05/11/06, Ligue 1 06-07

Le même Chantôme face à Kovacevich

Dimanche 05.11.2006, Championnat de France, Ligue 1, 12e journée (12e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.C. LENS  1:3 (1:0)
– 35 894 spectateurs. Buts : Sylvain Armand, 27′ ; D.Cousin, 50′, D.Cousin, 67′, Thomert, 81′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Youssouf Mulumbu (Paulo César, 79′), Boukhary Dramé (Sammy Traoré, 73′), Mario Yepes, Sylvain Armand – Fabrice Pancrate, Clément Chantôme, Édouard Cissé, Jérôme Rothen – Amara Diané (Cristian Rodriguez, 69′), Bonaventure Kalou. Entraîneur : Guy Lacombe.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0607_PSG_Lens_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les parisiens célebrant l'ouverture du score de Sylvain Armand
Les parisiens célebrant l’ouverture du score de Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Edouard Cissé face à Boukari, sous les yeux de Rothen
Edouard Cissé face à Boukari, sous les yeux de Rothen
Le jeune Youssouf Mulumbu (Ch. Gavelle)
Le jeune Youssouf Mulumbu (Ch. Gavelle)
Clément Chantôme
Clément Chantôme
Le même Chantôme face à Kovacevis
Le même Chantôme face à Kovacevich

Vidéo :


Compte-rendu (Anthony Baca, psg.fr) :

L’occasion manquée

Paris aurait pu réaliser la belle opération de la soirée. Il n’en sera rien. Auteurs d’une première période accomplie, les Parisiens ont complètement sombré en seconde mi-temps pliant à trois reprises. Lens obtient ainsi sa 5e victoire d’affilée au Parc et met fin à une belle série rouge et bleu. Reste à relever la tête !

A la pause, Paris semblait pourtant tenir ce match et la bonne opération au classement qui allait avec. Douzièmes au coup d’envoi, les Parisiens auraient pu gagner cinq places en cas de victoire. L’occasion était belle. Trop belle peut-être, car au coup de sifflet final, ce sont les Lensois qui laissaient éclater leur joie.

Le duel entre les deux meilleurs buteurs de notre championnat n’a pas eu lieu. Si Dindane (7 buts) était bien présent sur la pelouse du Parc, Pauleta (6 buts) purgeait pour sa part le premier de ses deux matches de suspension et encourageait les siens depuis les gradins du Parc. Placée sous le signe de la lutte contre les discriminations avec une animation sur tout le stade (carton rouge aux discriminations) et un coup d’envoi donné par la créatrice Agnès b., cette rencontre démarrait à 100 à l’heure !

Le premier duel laisse ainsi quelques séquelles sur l’arcade de Ramos et permet à Pancrate d’inquiéter une première fois Itandje (1ère). Dans le prolongement de cette action, Boukari réceptionne un centre en retrait de Thomert et adresse la première frappe artésienne de la soirée (2e). Décidément, il ne fallait pas arriver en retard ce soir !

Titularisé au poste d’arrière droit, Edouard Cissé prend régulièrement le dessus sur son vis-à-vis lensois et alimente en bons ballons la ligne offensive rouge et bleu. Sur l’un de ses centres, la reprise du gauche de Rothen heurte le poteau d’Itandje et accentue un peu plus encore la domination parisienne (19e). Dangereux sur coups de pied arrêtés, les Parisiens vont chercher la faille en contre. Diané file à l’assaut du but lensois avec Coulibaly accroché à son short et sert idéalement Kalou. L’Ivoirien tergiverse et voit le défenseur lensois contrer sa frappe (23e). En moins de cinq minutes, Paris vient d’envoyer deux avertissements très forts à la défense sang et or…

Cousin répond à Armand

Pourtant, dans la foulée, Sylvain Armand effleure de la tête le corner de Rothen et célèbre ainsi de la plus belle des manières son brassard de capitaine du soir (1-0, 26e). Voilà provisoirement le PSG à trois petits points du 3e ! Alors que Rothen malmène Demont dans le couloir gauche, le jeune Mulumbu tente crânement sa chance des 30 mètres (35e). Une frappe qui entraîne une salve d’applaudissements pour ces jeunes gavroches décidément très appréciés du côté de la Porte de Saint-Cloud.

Le PSG entame cette seconde période avec envie et détermination multipliant les combinaisons offensives. C’est pourtant au plus haut de la vague rouge et bleu que les Lensois vont placer un contre assassin. Tout juste entré en jeu, Cousin hérite d’un ballon en profondeur de Dindane et s’en va tromper Landreau d’une frappe de l’intérieur (1-1, 48e). Piqués au vif, les Parisiens réagissent immédiatement, par l’intermédiaire de Pancrate tout d’abord, puis de Diané. C’est ensuite au tour de Mulumbu de lancer Kalou dans le dos de la défense artésienne injustement signalé hors-jeu (65e)

Cousin enroule alors idéalement sa frappe et attrape le petit filet de Landreau abaissant de quelques degrés supplémentaires la température ambiante (1-2, 68e). Guy Lacombe apporte aussitôt du sang neuf à son onze de départ en remplaçant Diané par Rodriguez (69e), puis Dramé par Traoré (70e). Armand, qui a retrouvé avec l’entrée en jeu de Traoré son poste de latéral gauche, s’aventure aux avant-postes et ose une frappe lointaine qui oblige Itandje à concéder le corner (79e). Des efforts aussitôt anéantis par Thomert auteur du 3e but lensois après une course de 50 mètres (1-3, 81e).

La fin de match se dispute dans un stade partagé entre passion et déception, mais c’est bien sous une bordée de sifflets que les joueurs de la capitale quittent la pelouse du Parc. Après deux succès consécutifs contre Sedan et Rennes, le PSG tombe sur un os sang et or et devra relever la tête le week-end prochain au Mans.

Réactions :

Guy Lacombe (Entraîneur du PSG)
« Nous faisons une très bonne première période et une bonne entame après la mi-temps. Malheureusement, la chance était du côté des Lensois. Sur leur première occasion, ils égalisent ! Ce but nous a fait très mal et nous a fait perdre notre agressivité. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs surtout que nous touchons le poteau ! Les gars ont tout fait pour gagner mais la rentrée de Cousin a fait du bien au Sang et Or. Nous progressons quand même de match en match. Il faut donc poursuivre notre travail, relever la tête et aller gagner au Mans. La saison ne s’arrête pas aujourd’hui. »

Francis Gillot (Entraîneur du RC Lens)
« C’est la cinquième victoire consécutive de mon équipe au Parc des Princes, mais ce fut plus dur que les années précédentes. Notre première période était bien en dessous de notre niveau. Nous étions absents lors des duels et à la retombée du ballon. Ensuite, nous avons fait une deuxième période bien meilleure. Si nous n’étions pas très bons en début de saison, nous revenons fort ! »

Sylvain Armand (Défenseur et capitaine du PSG)
« C’est un match bizarre. Après avoir maîtrisé la première période, nous avons perdu pied et les Lensois sont parvenus à égaliser sur un contre. Le PSG a bien joué ce soir, il ne faut surtout pas baisser les bras ! Mentalement, ça a été très dur car nous encaissons deux buts sur deux frappes. C’est rageant ! Nous allons continuer à travailler et nous ferons tout pour aller gagner au Mans.»

Aruna Dindane (Attaquant du RC Lens)
« Le Parc nous réussit plutôt bien. Si nous pouvions jouer tous nos matches ici, ce serait bien ! Le coach nous a secoué à la pause et nous sommes donc repartis à l’assaut du but parisien. Nous avons deux matches à suivre à domicile et il faudra donc prendre les six points. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s