PSG – Sedan 3-0, 23/02/02, Division 1 01-02

"Jay-Jay" Okocha balle au pied

Samedi 23.02.2002, Championnat de France, Division 1, 27e journée (4e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – C.S. SEDAN-ARDENNES 3:0 (1:0)
– 40 095 spectateurs. Buts : Mikel Arteta, 22′ sur penalty ; Alex Dias, 82′, Édouard Cissé, 89′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Cristóbal Parralo, Talal El-Karkouri, Frédéric Déhu, Didier Domi (Bernard Mendy, 62′) – Fabrice Fiorèse, Mikel Arteta, Augustine Okocha, Jérôme Leroy (Édouard Cissé, 79′) – José Aloísio, Alex Dias (Bartholomew Ogbeche, 86′). Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à José Aloísio, Mikel Arteta et Didier Domi.
Expulsion : Elzéard, 22′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2001-02 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2001-02 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Sortie autoritaire de Letizi au devant de Camara
Sortie autoritaire de Letizi au devant de Camara
Le tournant du match: Elzéard fauche Fiorese dans la surface: penalty et carton rouge!
Le tournant du match: Elzéard fauche Fiorese dans la surface: penalty et carton rouge!
Le but d'Alex en fin de match
Le but d’Alex en fin de match
"Jay-Jay" Okocha balle au pied
« Jay-Jay » Okocha balle au pied

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag) :

Face à des Sedanais venus regroupés en défense, la large victoire du PSG a été longue à se dessiner. Deux buts inscrits dans les dix dernières minutes, ont permis aux Rouge et Bleu de s’assurer les trois points, et d’effacer la défaite de la semaine passée à Lyon. Toujours en course pour une place en Ligue des champions, Paris peut maintenant préparer dans les meilleures conditions, sa demi-finale de coupe de la Ligue face à Bordeaux.
Temps de chien et pelouse détrempée, l’ambiance était bien morose, ce soir, à l’entrée des deux équipes sur le terrain. Et juste avant le coup d’envoi, le Parc des Princes se tait pour respecter une minute de silence à la mémoire de Philippe Schuth, gardien nancéien décédé dans la semaine, suite à un accident de voiture. Nous gardons tous le souvenir du match héroïque qu’il avait effectué ici, il y a un peu moins d’un mois, repoussant le suspense jusqu’à la séance de tirs au but. Mais même lorsque l’un de ses acteurs quitte la scène, le spectacle continue… Face à une équipe en quête de points pour assurer son maintien, il ne fallait pas s’attendre à une entame de match tonitruante. Et la logique est respectée puisque bien que dominateur, Paris passe les dix premières minutes à se heurter à un bloc défensif sedanais très compact. La première occasion des Rouge et Bleu n’intervient donc qu’à la 12e minute lorsque Fabrice Fiorèse lance en profondeur Alex. Le Brésilien élimine Regnault et parvient à centrer avant que la balle ne sorte. Luis Satorra bien revenu, dégage en corner devant Aloisio.

Dans la foulée, ce sont les Ardennais qui rentrent enfin dans la partie et se montrent même dangereux. Revenu de la CAN, où il n’a été stoppé qu’en finale avec le Sénégal, Henry Camara pose beaucoup de difficultés à la défense parisienne. A la 15e minute, il déborde et centre en direction de Philippe Celdran, mais la volée de ce dernier passe largement au-dessus du but de Lionel Letizi. Quatre minutes plus tard, la flèche sénégalaise se retrouve cette fois seul face au portier parisien qui se couche bien et sort une parade digne des meilleurs (18e). Malgré sa blessure qui l’a tenu éloigné des terrains ces dernières semaines, Lionel Letizi montre une nouvelle fois qu’il fait bien partie des possibles appelés pour la prochaine coupe du Monde. Quelques frayeurs et le PSG reprend sa marche en avant. Très en vue depuis le début de la partie, Fabrice Fiorèse et Jose Aloisio combinent bien, et lorsque le Brésilien envoie l’ancien guingampais seul face à Regnault, Cédric Elzéard est obligé de commettre la faute. Penalty, et carton rouge pour le Sedanais qui était en position de dernier défenseur. Arteta transforme la sentence et permet à Paris d’ouvrir la marque (22e). C’est le deuxième but du jeune Espagnol au PSG, son premier en championnat de France.

Malgré ce but, le match poursuit son cours comme il avait commencé. Sedan a réorganisé sa défense et Paris continue d’éprouver les pires difficultés pour la contourner. Fabrice Fiorèse se bat comme un beau diable sur son côté droit, mais ses nombreux centres sont à chaque fois coupés par un Sedanais. Alors il n’est pas étonnant de voir l’arbitre siffler la fin de la première période sans assister à plus d’occasions. Mais dès la reprise, le PSG s’offre une sérieuse possibilité de doubler la mise. Fabrice Fiorèse, toujours lui, déborde et centre pour Aloisio. Malheureusement, la tête lobée du Brésilien passe au-dessus du but gardé par Patrick Regnault (48e). Une belle occasion donc, et puis plus grand chose à se mettre sous la dent. Les Parisiens continuent de dominer allègrement la partie, sans pourtant parvenir à se créer de situation réellement dangereuse. Le temps passe et Paris n’arrive toujours pas à se mettre à l’abri. Et puis tout s’anime en deux minutes. Fabrice Fiorèse, étincellent ce soir, lance Alex en profondeur. Le Brésilien frappe mais le portier sedanais repousse en corner. Sur celui-ci, Okocha trouve Aloisio dont la tête est repoussée des pieds par Regnault, Fiorèse redonne à Alex qui marque dans le but vide (80e). Le Parc est enfin soulagé, et peut même exulter lorsque Édouard Cissé décoche une dernière frappe des 25 mètres en lucarne (91e). L’essentiel est acquis, c’est à dire les trois points… Mais que ce fût long !

Réactions :

Luis Fernandez : « Il était très important de retrouver le succès après notre désillusion de Gerland. Surtout qu’à une époque, c’était notre péché mignon de piétiner à domicile. Là, on est sur une bonne dynamique chez nous. Je suis complètement satisfait car, en plus, l’équipe a bien joué. Certes, on aurait pu tuer le match plus tôt, mais nous avons su créer du jeu. Mes joueurs ont su écarter le jeu, se rendre disponibles et donner de la profondeur au jeu. Ce soir, il y a eu de la simplicité dans la conservation du ballon. C’est une des clés quand on veut faire le spectacle. Je suis très content d’Alex. Il était bien en jambes, disponible et a bien combiné avec José (Aloisio). C’est un garçon intelligent. Quant à Jay-Jay, il n’a pas toujours été dans les bons coups ; mais il a joué juste. On va le retrouver pour la fin de saison. L’important, c’est que nos adversaires s’aperçoivent que notre potentiel offensif a augmenté. On a besoin de faire peur. »

Henri Stambouli : « Je retiens essentiellement le penalty sifflé contre nous et l’exclusion de Cédric Elzéard. A ce moment de la partie, cela nous a fait très mal moralement. A 1-0, nous espérions toujours revenir à la marque, mais c’était de plus en plus dur face à un PSG qui avait très envie de se racheter de sa défaite de Lyon. Nous sommes tombés sur une très forte équipe de Paris. »

Les notes du Parisien :

Letizi (6,5). Retour décisif. Son face-à-face gagné devant Camara (19e) a largement participé au succès final de son équipe.
Cristobal (6). Si l’habituel homme du couloir droit a réussi son match, c’est grâce à son un contre un remporté devant Celdran en début de rencontre. Il a ensuite fait son travail avec application.

Déhu (6). Chargé, avec El Karkouri, de bloquer le vif N’Diefi, il a souffert en début de match. Son expérience lui a ensuite permis de mieux se situer et de s’imposer. Mais il a eu du travail…

El Karkouri (5,5). Le duo Pochettino-Heinze ne se remplace pas comme ça. Le Marocain a pu s’en apercevoir. Son entente avec Déhu n’a pas toujours été évidente. Malgré tout, il ne doute de rien et cela lui réussit parfois.

Fiorèse (6,5). Contrairement au match contre Lyon, ses efforts, côté droit, n’ont pas été vains. Il a été l’homme le plus dangereux du PSG. N’hésitant pas à partir de très loin, il s’est vite imposé et ses centres ou passes en retrait ont toujours créé le danger. Son altruisme l’a peut-être privé de belles occasions. Pour l’un de ses rares passages par l’axe, il a obtenu un penalty.

Okocha (5,5). Pour son retour, le Nigérian laisse une impression mitigée. Ses passes de l’extérieur du pied sont toujours aussi belles, il caresse toujours le ballon, mais il n’est pas toujours efficace. En manque de précision, notamment dans ses frappes, il pourra plaider une certaine fatigue en raison de son séjour à la CAN.

Arteta (7). Chaque ballon qui quitte ses pieds éclaire le jeu parisien. Lien entre la défense et le milieu, il a tenu malgré les tacles parfois appuyés des Sedanais (n’est-ce pas Diao ?). Plein de sang-froid, il transforme le penalty. Parfait. Averti (74e).

J. Leroy (6). Moins en vue que lors de ses précédentes sorties, il a longtemps cherché un début d’entente avec Domi, très proche de lui côté gauche. Lassé de ne rien voir venir, il a choisi d’aller de l’avant. Remplacé par Cissé (80e), buteur de classe.

Domi (5). Averti (30e). Un peu latéral gauche, beaucoup milieu gauche, il n’a pas vraiment eu l’air de s’accommoder de son placement. Aucune de ses balles pour Leroy n’est parvenue à son destinataire. Et il a souvent été heureux de voir El Karkouri couvrir derrière lui. Remplacé efficacement par Mendy (64e).

Alex (6). Il termine avec le sourire une partie délicate. Longtemps cantonné loin du but, pour distiller des passes courtes à ses partenaires, il s’était peu illustré, sauf sur des ballons perdus. Persévérant, il a su se trouver au bon endroit pour marquer le deuxième but et récolter des applaudissements pour son remplacement par Ogbèche (86e).

Aloisio (5). Pour la réussite, il faudra encore repasser. Le Brésilien ne manque pas de bonne volonté mais, actuellement, rien ne lui sourit : quand il frappe, c’est Alex qui marque… Il pourra toujours se consoler avec sa belle passe en profondeur pour Fiorèse à l’origine du penalty. Averti stupidement.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s