Montpellier – PSG 1-0, 21/12/04, Coupe de la Ligue 04-05

Daniel Ljuboja

Mardi 21.12.2004, Coupe de la Ligue, 8e de finale à Montpellier, au Stade de la Mosson :
MONTPELLIER H.S.C. (D2) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (0:0)
– 16 356 spectateurs. But : F.Mansaré, 85′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Stéphane Pichot, Hélder Cristóvão, Jean-Michel Badiane, Sylvain Armand – Charles-Édouard Coridon, Lorik Cana, Édouard Cissé, Branko Bošković (Bartholomew Ogbeche, 86′) – Daniel Ljuboja (Reinaldo da Cruz, 82′), Vedad Ibišević (Felipe Teixeira, 69′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Branko Bošković, Lorik Cana, Édouard Cissé et Stéphane Pichot.
Expulsion : Édouard Cissé, 68′.


Maillot utilisé (à manches longues, avec les sponsors spécifiques de la Coupe de la Ligue) :

Maillot extérieur 2004-05 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

ssdd
(collection La Mémoire du PSG)

Photos :

Les parisiens avant le coup d'envoi
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Jérôme Alonzo motive ses troupes
Jérôme Alonzo motive ses troupes
Le jeune Vedad Ibisevic
Le jeune Vedad Ibisevic (Ch. Gavelle)
Sylvain Armand balle au pied
Sylvain Armand balle au pied (Ch. Gavelle)
L'expulsion d'Edouard Cissé
L’expulsion d’Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Daniel Ljuboja
Daniel Ljuboja (Ch. Gavelle)
Le contre-parcage parisien à l'entrée des joueurs (Mouvement Ultra)
Le contre-parcage parisien à l’entrée des joueurs (Mouvement Ultra)

Compte-rendu (Loïc Prigent, psg.fr) :

Montpellier s’impose sur le fil

Sur un terrain hostile, les Rouge et Bleu ont joué leur match et se sont créés de nombreuses occasions en première période. Mais les joueurs de la capitale ont souvent buté sur un gardien montpelliérain impeccable. Et l’expulsion de Cissé, puis un penalty généreux à six minutes de la fin du match ont eu raison de la détermination des Parisiens.

Pendant plus d’une mi-temps, les spectateurs du stade de la Mosson ont pu se réjouir de la belle représentation des deux équipes. Puis doucement le feu s’est éteint, et l’arbitre a vu rouge (66e), avant de désigner le point de Penalty (84e). Voilà le nouvel objectif du PSG envolé. La prestation séduisante du PSG, qui se déplaçait avec une formation remaniée suite aux blessures et suspensions de nombreux cadres, peut laisser des regrets quant au résultat final.

Au coup d’envoi, c’est Paris qui ouvre pourtant le bal. Boskovic cherche d’abord Ljuboja dont le centre file devant la défense locale (3e), puis le Serbo-monténégrin vient dribbler devant les seize mètres de Pionnier. Une-deux, passe vers Coridon, qui butte finalement sur le portier de Montpellier (4e).

Mais les Parisiens ne vont pas tarder à se créer leur première frayeur. Badiane remet en retrait vers Alonzo. La passe n’est pas assez appuyée et force le capitaine Rouge et Bleu à un dégagement précipité, qui retombe dans les pieds d’un attaquant montpelliérain… Heureusement, Badiane se rattrape et Helder revient rapidement pour dégager ce ballon en touche (6e). Paris a eu chaud !

La suite est une série d’occasions de part et d’autre, légèrement à l’avantage des Parisiens, puisque Alonzo ne doit que très rarement intervenir. Si ce n’est sur cette frappe lointaine de Lafourcade, suite à une belle percée de Mansaré (17e). Le trio de l’Est semble, lui, fonctionner à merveille. La tête de Ljuboja flirte avec la barre de Pionnier (15e), avant que son tir puissant des 20 mètres ne soit sorti par ce dernier (27e).

Mansaré termine d’assommer Paris !

Alors que Montpellier semble prendre le dessus, les Parisiens se lancent à l’assaut du but héraultais, à quelques minutes de la pause. Boskovic est à nouveau à la passe. Coridon réceptionne au deuxième poteau et pousse son ballon vers Ibisevic qui a suivi, mais sa frappe est contrée par Carotti (33e). Le jeune bosniaque ne se démonte pas et tente sa chance des 25 mètres, Pionnier détourne des deux poings, Ljuboja est à l’affût dans la surface… Mais décidément le gardien local est imbattable ce soir (42e).

Au retour des vestiaires, Paris revient avec les mêmes intentions et inquiète à nouveau l’arrière garde montpelliéraine. Ibisevic récupère un bon ballon entre les défenseurs, accélère et n’est stoppé qu’à quelques mètres du but par ses gardes du corps (49e). Derrière, Helder et Badiane règnent toujours devant leur surface à l’image de cette occasion de Lafourcade, avortée par un bon retour de l’international portugais (61e).

Mais après l’heure de jeu, le vent va tourner en faveur des Héraultais. Cissé prend un deuxième carton jaune pour un acte d’anti-jeu et doit rejoindre son vestiaire plus tôt que prévu (66e). Sonnés, les Parisiens peinent à repartir de l’avant et subissent de plus en plus, malgré la bonne entrée de Teixeira. Pour sa première apparition au plus haut niveau cette saison, le Portugais trouve rapidement ses marques. Il efface un premier défenseur, puis deux, puis trois…Il tente sa chance, mais le ballon passe de peu à côté (74e).

C’est le moment que Montpellier choisit pour asséner son dernier coup de massue au PSG. Coridon et Pichot se gênent dans la surface d’Alonzo, le ballon retombe sur le bras de l’arrière droit… Penalty ! L’infatigable Mansaré saisit l’offrande et envoie directement son équipe en quart de finale (84e). Paris était motivé, Paris a joué, Paris a tenté… Mais au final, Paris n’est pas récompensé et voit une nouvelle chance de coupe d’Europe disparaître. Les joueurs doivent maintenant profiter de la trêve, afin de revenir au mieux en janvier, pour la Coupe de France d’abord, puis en championnat face à Caen.

Réactions :

Jérôme Alonzo (Capitaine et gardien de but du PSG)
« Je suis vraiment déçu, car nous avions placé énormément d’espoirs dans cette Coupe. Le Stade de France se rapprochait, mais finalement on ne mérite pas d’y aller. Nous avions le match en main et nous perdons à cause de deux petites erreurs. Nous avons laissé passer notre chance face à la 21e équipe de Ligue 1 (note: en fait, Montpellier était alors 7ème en Ligue 2 et ne parviendra pas à monter). Mais attention, le PSG n’est pas mort ! »

Fodé Mansaré (Milieu de terrain de Montpellier)
« Jusqu’au bout nous n’avons rien lâché. L’essentiel c’est cette victoire finale. Nous sommes très heureux ce soir. C’est vraiment génial de l’emporter face à une formation de l’élite ! »


Le stade :

Le stade de la Mosson
Le stade de la Mosson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s