PSG – Rennes 1-3, 06/10/07, Ligue 1 07-08

Sylvain Armand

Samedi 06.10.2007, Championnat de France, Ligue 1, 10e journée (14e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – STADE RENNAIS F.C.  1:3 (0:1)
– 35 436 spectateurs. Buts : J.Leroy, 19′ ; Marcos Ceará, 57′, Briand, 74′, Wiltord, 84′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Grégory Bourillon, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Clément Chantôme, Didier Digard (Amara Diané, 70′), Jérémy Clément (Younousse Sankharé, 85′), Jérôme Rothen – David Ngog (Pierre-Alain Frau, 70′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissement à Younousse Sankharé.


Maillot utilisé :

dom0708
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Sylvain Armand
Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta et Jérôme Rothen cernant Leroy
Pedro Pauleta et Jérôme Rothen cernant Leroy
Wiltord marquera le troisième but breton
Wiltord marquera le troisième but breton
La joie des rennais Wiltord et Briand
La joie des rennais Wiltord et Briand
0708_PSG_Rennes_Boulogne2
L’hommage du Kop au président Francis Borelli, qui vient de décéder… (Ch. Gavelle)
0708_PSG_Rennes_Boulogne3
A nouveau le Kop
0708_PSG_Rennes_Auteuil
Le message des Lutèce au président historique (Ch. Gavelle)
0708_PSG_Rennes_Auteuil2
Le superbe et émouvant tifo du Virage Auteuil
0708_PSG_Rennes_G
La tribune G

Vidéo (le but de Leroy) :


Compte-rendu (psg.fr) :

Paris se met en danger

Marquée par un hommage mémorable à Francis Borelli, la rencontre n’aura pas tourné en la faveur des Parisiens. Le premier but de Cearà sous ses nouvelles couleurs n’a pas suffit (58e) et Paris est tombé sous les assauts de Leroy, Briand et Wiltord. Malgré le soutien de ses supporters, le PSG ne gagne toujours pas au Parc.

Impressionnant ! Plongé pendant deux minutes dans un silence assourdissant, le Parc des Princes a rendu un vibrant hommage à Francis Borelli, Président du PSG de 1978 à 1991, disparu mardi. Chaque tribune lui témoignant sa reconnaissance : « Merci Francis » dans le kop Bologne, « Adieu Francis » en tribune Auteuil… Nul doute que la rencontre sera chargée en émotions.

En l’absence de Luyindula et Mendy, Paul Le Guen a choisi de remanier son onze de départ alignant un 4-4-2 qui a déjà fait ses preuves face à Lorient en Coupe de la Ligue (victoire 3-1). Pauleta et Ngog, auteurs des trois derniers buts du PSG, forment le fer de lance de cette formation, épaulés par Rothen et Digard sur les ailes. Autre changement notable : la première titularisation de Cearà au Parc des Princes. Côté Rennais, pas de surprise, hormis dans le but où Luzi supplée Pouplin.

Durant les premières minutes de la partie, les deux équipes se jaugent. Et après une frappe lointaine de Digard (9e), Chantôme tape la barre, mais l’arbitre avait de toute façon interrompu le jeu pour une obstruction de Ngog (13e). Paris semble avoir l’avantage au moment où Wiltord lance Jérôme Leroy à la limite du hors jeu. Seul face à Landreau, l’ancien parisien se saisit de l’offrande, lobe le portier sorti à sa rencontre et ouvre la marque dans un Parc des Princes médusé (0-1, 19e).

Paris va alors peu à peu s’approcher du but adverse. Sur ce coup franc rentrant de Rothen au second poteau, Hansson est trop court au contraire de Ngog. Mais la tête de l’attaquant de 18 ans rebondit devant le but avant de filer au-dessus de la transversale (27e). Sur cette passe de 40 mètres de Bourillon (32e), puis à la suite de ce gros travail de Digard côté droit (43e), Pauleta sera encore tout près de revenir au score.

A noter également cette superbe action sur le flanc gauche. Rothen sauve la touche. Encadré par deux défenseurs, le gaucher sert Armand dans la course d’une astucieuse talonnade. Le latéral déborde et centre à raz de terre pour Ngog bien monté, mais un peu court (38e). Attention cependant à ce contre de Jimmy Briand. Le Rennais file seul au but, mais c’était sans compter sur le bon retour de Digard, qui dégage in extremis en corner (41e). La domination aura été Parisienne durant toute cette première période, mais ce sont bien les Rennais qui mènent à la pause.

Au retour des vestiaires, Rennes revient à la charge. Briand se joue de Bourillon et parvient à placer son tir sous le ventre de Landreau. Il faut le retour de Camara sur sa ligne pour empêcher le Rennais de doubler la mise (51e). Et Paris va réagir par Digard qui centre devant le but pour Ngog. L’attaquant longiligne remise de la tête pour Cearà qui se met sur son pied droit et trompe Luzi d’une frappe parfaite (1-1, 58e). Le Brésilien remet le PSG dans la course. Les hommes de Paul Le Guen vont continuer à pousser, mais se heurtent à un bloc compact.

Le tournant du match va s’opérer un quart d’heure avant le coup de sifflet final. Parti dans le dos de la défense, Briand résiste au retour de Camara et trompe Landreau sorti de son but. Une réalisation qui jette un froid dans les tribunes (1-2, 73e). Le PSG répond par Pauleta qui, à la suite d’un une-deux avec Chantôme, oblige Luzi à sortir une énorme parade (83e). Et sur le contre, Rennes attaque à 3 contre 2 et Wiltord vient enfoncer le clou (1-3, 84e) avant d’être salué par le public parisien à sa sortie du terrain (88e). Le score en restera là et Paris ne gagne donc toujours pas au Parc. Les Rouge et Bleu n’auront donc d’autre option que la victoire, dans 15 jours à Valenciennes.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s