PSG – Rennes 2-0, 10/12/05, Ligue 1 05-06

Samedi 10.12.2005, Championnat de France, Ligue 1, 18e journée (4e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – STADE RENNAIS F.C.  2:0 (1:0)
– 37 747 spectateurs. Buts : Pedro Pauleta, 39′ ; Pedro Pauleta, 63′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Bernard Mendy, Vikash Dhorasoo, Sergueï Sémak (Cristian Rodriguez, 86′), Jérôme Rothen – Bonaventure Kalou, Pedro Pauleta (Rudy Haddad, 89′). Entraîneur : Laurent Fournier.
Avertissements à Bonaventure Kalou et Jérôme Rothen.


Maillot utilisé :

dom0506
Maillot domicile 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0506_PSG_Rennes_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Jérôme Rothen sous les yeux de Pedro Pauleta
Jérôme Rothen sous les yeux de Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Pauleta, le double buteur du soir!
Stéphane Pichot déborde (Ch. Gavelle)
Sylvain Armand (archives Rouge Mémoire)
Vikash Dhorasso (archives Rouge Mémoire)
Les rennais jouaient avec leur second maillot blanc et noir, aux couleurs de la Bretagne
Les rennais jouaient avec leur second maillot blanc et noir, aux couleurs de la Bretagne
Débordement de Stéphane Pichot (archives Rouge Mémoire)
Pedro Pauleta (archives Rouge Mémoire)
Double tifo...
Double tifo…
...pour les 20 ans des Boulogne Boys
…pour les 20 ans des Boulogne Boys

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr):

Signé Pauleta !

Pedro Pauleta a offert un bien beau cadeau aux Boulogne Boys pour leurs 20 ans. Deux buts, ses 11e et 12e en Ligue 1 cette saison, synonymes de victoire pour le PSG. Paris profite également des défaites de Bordeaux et d’Auxerre pour grappiller quelques précieux points dans la course à l’Europe. Il y a des soirs comme ça où tout sourit !

Le Parc résonne encore de l’ovation qui a accompagné Pedro Pauleta jusqu’au banc de touche lors de son remplacement par Haddad (90e). 40 000 spectateurs debout pour saluer la prestation de Monsieur Pauleta. Le PSG a construit cette victoire ô combien importante sans jamais s’affoler. Un succès qui intervient après deux revers consécutifs contre Lens et Lyon.

C’est donc avec un visage résolument offensif que le PSG se présente sur la pelouse du Parc des Princes pour sa dernière sortie de l’année. L’occasion également de célébrer le 20e anniversaire des Boulogne Boys, le plus ancien groupe ultra parisien. Dès l’entame de match, Pauleta donne de la voix alors que Dhorasoo éclaire le jeu parisien de ses transversales. Après cette mise en bouche pour le moins prometteuse, Mendy tente sa chance sur coup de pied arrêté (10e). L’occasion la plus nette est cependant à mettre sur le compte de Rothen dont la frappe malicieuse est détournée en corner par le géant Isaksson (11e).

Dans le prolongement de cette action, Kalou réceptionne un centre millimétré de Rothen mais n’attrape pas le cadre (12e). Le match se déroule sur une moitié de terrain, et si cela n’était pas suffisant pour le démontrer, Pauleta sollicite une nouvelle fois le portier rennais sur coup-franc (13e). Reste maintenant à concrétiser cette domination.

Doublé de Pauleta

Armand profite ainsi d’un mauvais dégagement d’Isaksson pour lancer son capitaine à l’assaut du but adverse. Pauleta résiste à la charge d’Adailton mais sa frappe file en six mètres (18e). Alors qu’Armand multiplie les interventions décisives et les relances judicieuses, Isaksson doit une nouvelle fois se détendre de tout son long face à un Pauleta intenable (37e). Et à force de plier la défense rennaise finit logiquement par rompre. Idéalement servi par Rothen, l’Aigle des Açores ajuste le géant suédois du plat du pied et prend par la même occasion le large au classement des buteurs (1-0, 39e).

En seconde période, face à des Rennais en net regain de forme, les Parisiens doivent surveiller leurs arrières à l’image de ce tir en bout de course de Monterrubio qui vient heurter la base du poteau de Letizi (56e). Bousculé, le PSG va réagir par son goleador, ou plutôt son matador, de capitaine. Lancé par Kalou, Pauleta crochète son garde du corps et ajuste Isaksson le long de son poteau (2-0, 63e).

Le Parc chavire de bonheur et salue son héro ! A deux reprises, l’attaquant parisien a ensuite le triplé au bout des crampons. Isaksson puis Ouaddou s’interposent sans pour autant altérer la joie et l’envie du buteur. Avec 12 réalisations en 18 journées, Pedro Pauleta rappelle qu’il est bien le meilleur attaquant de notre championnat. Ovationné par le Parc, félicité par ses équipiers et complimenté par ses adversaires du soir, Pedro Pauleta aura incontestablement été le grand artisan de la victoire parisienne. Un goleador qui a déjà le regard rivé sur les buts d’Ajaccio.

Réactions :

Laurent Fournier (Entraîneur du PSG)
« Les joueurs ont fait les efforts nécessaires pour défendre en avançant, pour essayer de garder ce bloc. C’est bien pour la suite, mais on ne va pas s’enflammer. Il faut continuer à travailler ainsi pour obtenir un résultat à Ajaccio. Au niveau comptable, on est désormais à 30 points. C’est le nombre de points que l’on avait lorsque j’ai repris l’équipe à la 25e journée, la saison dernière. C’est pas mal. Mais aujourd’hui, on a battu Rennes et c’est le principal. »

Laszlo Bölöni (Entraîneur de Rennes)
« En première période, nous n’avons pas su répondre à l’agressivité et au rythme imposés par le PSG. On était trop mous ! Paris a quand même eu besoin de la naïveté de Ouaddou pour marquer le premier but. On a dormi pendant trente minutes, donc il était logique que le PSG fasse la différence. On est revenus reveillés, après la pause. Je préfère prendre des buts comme ça. Là on a montré que Rennes peut faire preuve de combativité. Toutefois, la victoire du PSG est méritée. »

Pedro Pauleta (Attaquant du PSG)
« Cette semaine, j’ai parlé au groupe. Je crois que c’était le bon moment. J’ai été très content du match de ce soir. On a pressé haut, on a fait preuve d’agressivité sur le ballon. Maintenant, j’espère que l’on va continuer sur la lancée de ce match référence et ne pas se relâcher comme on l’avait fait après Bordeaux. Mon objectif principal reste une qualification en Champions League à la fin de la saison, mais avec 12 buts avant la trêve, le titre de meilleur buteur du championnat demeure un challenge personnel. »

Bonaventure Kalou (Attaquant du PSG)
« Dans l’ensemble, on a réalisé un bon match, dans l’engagement surtout. Personnellement, je me suis senti bien. Il s’agit sans doute d’un de mes matches les plus accomplis avec Paris. Le plus important, comme l’a dit Pedro et comme le répète souvent le coach, c’est la volonté de se surpasser, l’envie se mettre service du groupe. On a su se relever collectivement. Je suis satisfait pour moi et pour le groupe. »

Lionel Letizi (Gardien de but du PSG)
« On était bien concentrés notre sujet. On s’est créés beaucoup d’occasions. On a mis deux buts sans en encaisser. Ça change depuis quelques matches. Pedro a parfaitement assumé son rôle de capitaine. Il en a l’habitude avec la sélection. Il a marqué deux buts et fait ce qu’il fallait. Dans l’ensemble, tout le monde a d’ailleurs fait ce qu’il fallait pour gagner ce soir. »

Alexander Frei (Attaquant de Rennes)
« Tout d’abord, je tenais à dire qu’on a vu le meilleur attaquant de France, ce soir. Concernant notre match, je crois qu’on a tenté des choses, mais on a été timides en première période et on s’est relâchés en deuxième. Contre une équipe comme le PSG, qui va vite vers l’avant et qui possède une grande qualité de passe, on prend le but du 2-0 et le match est plié. Il faut maintenant gagner contre Saint-Étienne pour fêter Noël avec une victoire. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s