Sochaux – PSG 1-1, 08/04/86, Division 1 85-86

Safet Susic cerné par les sochaliens

Mardi 08.04.1986, Championnat de France, Division 1, 31e journée, match en retard (1re place) à Montbéliard, au Stade Auguste-Bonal :
F.C. SOCHAUX-MONTBÉLIARD – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 10 009 spectateurs. Buts : Oumar Sène, 41′ ; Paille, 53′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Thierry Bacconnier – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène, Safet Sušić (Omar Da Fonseca, 65′) – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Michel Bibard domine les débats!
Michel Bibard domine les débats!
Safet Susic cerné par les sochaliens
Safet Susic cerné par les sochaliens
Jean-marc Pilorget bousculé...
Jean-marc Pilorget bousculé…

Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

C’est initialement le 1er mars que devait avoir lieu ce match de la 31e journée. Mais le terrain de Sochaux était impraticable et la rencontre fut reportée alors qua repoque le P.S.G.voyait la vie en rose. Comme c’est curieux. Cette date du 8 avril qui n’était pas inscrite au calendrier, on la retiendra comme une date charnière, le jour, sans doute, où s’est joue de manière décisive le titre de champion. Pendant que le P.S.G. affronte Sochaux, Nantes reçoit Bordeaux. Le leader battu, Nantes vainqueur et l’écart se réduirait a un point. Et après, qui sait ce qui peut arriver… Les Pari-siens jouent donc gros au stade Bonal. Et avant le coup d’envoi, une inquiétude taraude entraineur et dirigeants : les joueurs vont-ils se laisser entrainer dans l’engrenage de la défaite ? Ou bien sauront-ils relever la tête ? La réponse sur le terrain ne tardera pas. P.S.G. va mieux, P.S.G. va bien. Les premières occasions du match sont d’ailleurs pour Rocheteau qui met d’entrée Rust sur le gril. Puis c’est un tir de Susic qui frisera le poteau. Mais les débats s’équilibrent et Bats canna quelques frayeurs sur des frappes de Krause et de Fernier. On s’achemine doucettement vers la mi-temps lorsqu’un long centre adresse de la droite par Bibard va trouver Sene esseulé dans la sur-face de réparation sochalienne. Série ne laisse pas filer pareille aubaine et sa reprise de la tête va se loger au ras du poteau gauche de Rust (41e minute). Un but accueilli avec la joie que l’on imagine dans le camp parisien. Cet avantage se-ra cependant de courte durée. A la 53e minute, Paille égalise. Il marque lui aussi de la tête sur un coup franc de Fernier. Des lors, l’objectif parisien consistera a préserver jusqu’au bout ce résultat. Ce sera chose faite. Nantes ayant concédé le nul contre Bordeaux, ce point sur Sochaux vaut son pesant d’or.

Réaction :

Fernandez : « Nous touchons presque au but et la satisfaction est grande de prendre un point en déplacement. Surtout que Sochaux aussi a un besoin de points urgent. »


Le stade :

Le stade Auguste-Bonal
Le stade Auguste-Bonal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s