PSG – Evian TG 3-1, 24/01/10, Coupe de France 09-10

Guillaume Hoarau, qui marquera le dernier but parisien dans les arrêts de jeu

Dimanche 24.01.2010, Coupe de France, 16e de finale à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – ÉVIAN T.G.F.C. (Nat.)  3:1 (1:0)
– 20 000 spectateurs environ. Buts : Mevlüt Erding, 15′ ; Mevlüt Erding, 60′, Bérigaud, 66′, Guillaume Hoarau, 94′.
L’Équipe du PSG : Apoula Edel (Willy Grondin, 61′) – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho, Sylvain Armand – Ludovic Giuly, Clément Chantôme (Jean-Eudes Maurice, 57′), Claude Makélélé, Jérémy Clément – Mevlüt Erding (Christophe Jallet, 72′), Guillaume Hoarau. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissement à Guillaume Hoarau.


Maillot utilisé (avec les sponsors spécifique de la Coupe de France) :

IMG_5379
Maillot domicile 2009-2010 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Les deux équipes avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Montée de Mamadou Sakho (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Mevlut Erding félicité par l’autre buteur du soir, Guillaume Hoarau
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Clément Chantôme (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Willy Grondin, entré en seconde mi-temps à la place d’Apoula Edel
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2009/1991/21583/album/psg-evian-tg/psg-evian-3-1)
Le second but de Mevlut Erding (Ch. Gavelle)
Guillaume Hoarau, qui marquera le dernier but parisien dans les arrêts de jeu
Guillaume Hoarau, qui marquera le dernier but parisien dans les arrêts de jeu

Compte-rendu (lequipe.fr)  :

Paris grâce à Erding – Hoarau

Après Aubervilliers (5-0), Evian-Thonon-Gaillard a été la deuxième victime du PSG cette année (3-1).

Le PSG a remporté dimanche sa deuxième victoire de l’année 2010. Comme la précédente, il s’agissait d’un match de Coupe de France contre une équipe hiérarchiquement inférieure, dans son antre du Parc des Princes. Après Aubervilliers (CFA2, 5-0), c’est Evian-Thonon-Gaillard (Nat., 3-1), qui s’est incliné. Cela vaut au club de Sébastien Bazin – actionnaire symbolique… d’Evian – de se qualifier pour les huitièmes de finale.
Evidemment, il faudra attendre un peu avant de clamer que l’équipe d’Antoine Kombouaré est sortie de sa sinistrose après trois défaites consécutives. Au moins aura-t-elle évité d’intensifier encore tous ses doutes, ce qu’elle aurait pu faire dans un dernier tiers de match mal maîtrisé. Lancé par deux buts de la tête d’Erding (16e, 60e), le club de la capitale ne s’est mis à l’abri que dans le temps additionnel sur un but plein de sang froid d’Hoarau, sur la deuxième passe décisive de la soirée signée Maurice. Paris aura laissé la nouvelle équipe de Bernard Casoni espérer, après une réduction du score signée Bérigaud (66e), suite à une belle remise de Goussé, supérieur à Sakho dans son duel aérien.

Alors qu’Edel était sorti pour une blessure à la cuisse à la 62e, Willy Grondin, le troisième portier de la capitale, n’a pas vécu une fin de rencontre si tranquille. Le PSG aura quand même réalisé un match plutôt sérieux, avec la possession du ballon le plus souvent, assez haut dans le terrain, malgré deux sueurs froides à 0-0.

Antoine Kombouaré avait désigné son équipe-type pour affonter les leaders du National. En l’absence de Luyindula, il a pu aligner Hoarau dans le onze de départ pour la première fois depuis le début du mois d’octobre 2009. L’ex-Havrais a joué assez bas en première période, comme assoiffé de ballons. Il fut plus discret après la pause, en raison d’une manque de rythme évident. Il retiendra de cette partie le but de clôture du score comme formidable signe d’encouragement.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s