PSG – Chelsea 3-1, 02/04/14, Ligue des Champions 13-14

Le but de Pastore au bout du temps additionnel après une incroyable séquence de dribble

Mercredi 02.04.2014, Ligue des Champions, 1/4 de finale, match aller à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – CHELSEA F.C. (Ang.)  3:1 (1:1)
– 45 517 spectateurs. Buts : Ezequiel Lavezzi, 3′, E.Hazard, 27′ sur penalty ; David Luiz, 61′ contre son camp, Javier Pastore, 93′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Alex Costa, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Yohan Cabaye, 76′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Edinson Cavani, Zlatan Ibrahimović (Lucas Moura, 68′), Ezequiel Lavezzi (Javier Pastore, 85′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Alex Costa, Edinson Cavani et Thiago Motta.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe, c’est à dire avec un seul sponsor, très légèrement réduit, et le patch Champions League) :

(source: maillotspsg.wordpress.com, présentation du maillot: http://maillotspsg.wordpress.com/2013/09/08/maillot-domicile-2012-2013-2/ )
Maillot domicile 2013-14 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2835/39512/album/paris-chelsea-3-1/paris-chelsea-3-1)
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
La joie d'Ezequiel Lavezzi après son superbe but
La joie d’Ezequiel Lavezzi après son superbe but
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2835/39512/album/paris-chelsea-3-1/paris-chelsea-3-1)
Christophe Jallet opposé à Hazard et auteur d’un très bon match (Ch. Gavelle)
But contra son camp de David Luiz suite à un coup franc "dans la boîte" d'Ezequiel Lavezzi
But contra son camp de David Luiz suite à un coup franc « dans la boîte » d’Ezequiel Lavezzi
Le but de Pastore au bout du temps additionnel après une incroyable séquence de dribble
Le but de Pastore au bout du temps additionnel après une incroyable séquence de dribble
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2835/39512/album/paris-chelsea-3-1/paris-chelsea-3-1)
La scène de joie après ce but d’anthologie (Ch. Gavelle)

Vidéos (les buts et le résumé ) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Le PSG a été à la hauteur

Le Paris-SG s’est montré très convaincant ce mercredi face à Chelsea (3-1) en quart de finale aller de la Ligue des champions. Il ira à Stamford Bridge mardi prochain avec une avance relativement confortable.

L’image est inédite et en dit long sur la performance du PSG ce mercredi en Ligue des champions : une minute avant la fin du match, José Mourinho est parti saluer chaleureusement Laurent Blanc avant de serrer la main de tous les joueurs et du staff présents sur le banc. Le club de la capitale venait d’inscrire son très précieux troisième but (3-1). Le Parc était en liesse, la cote de Chelsea au plus bas. Le Paris-SG ira donc défendre ses chances de rejoindre le dernier carré de la Ligue des champions avec une avance de deux buts mardi prochain dans l’enfer de Stamford Bridge. Un matelas relativement confortable. Dix ans après avoir pris le bouillon face aux Blues (0-3), déjà emmenés par Mourinho, le club de la capitale a cette fois tenu le choc même s’il devra se méfier de ce but inscrit à l’extérieur par les Londoniens. Les Parisiens, qui n’ont pas pu compter sur un Ibrahimovic au top, ont déjà fait mieux que l’an dernier, quand le Barça était venu décrocher le nul (2-2). La moitié du chemin est déjà (bien) faite.

Ibra passe à côté, Lavezzi prend la relève

Ancien élève de Mourinho, Zlatan Ibrahimovic était très attendu, et à plus d’un titre. Durant toute la première période, on ne l’a que très peu vu. Et après le repos, sa prestation ne s’est pas améliorée avant qu’il ne se blesse à la cuisse droite (67e). Heureusement, et aussi surprenant que cela puisse paraître, Ezequiel Lavezzi était dans un grand soir. El Pocho a même carrément volé la vedette au géant Ibra. L’Argentin a rarement été aussi en jambes que lors de ce quart de finale aller. C’est lui qui a brisé la glace et lancé Paris comme une fusée avec un but dès la 4e minute, d’une magnifique reprise du gauche dans la lucarne de Cech (4e, 1-0). Et l’ancien Napolitain a failli doubler la mise pour Paris à la demi-heure de jeu, mais sa première tentative a fini dans le petit filet (25e) et la seconde a été stoppée par Cech (31e). Au retour des vestiaires, c’est encore lui qui s’est distingué avec une tête qui a flirté avec la transversale (52e).
L’exploit individuel de Pastore dans le temps additionnel

Alors que l’on promettait l’enfer à Jallet face à Hazard, il faut avouer que l’ancien Lorientais s’en est bien sorti. Contrairement à Verratti, il n’a pas perdu de ballons chauds et il a parfaitement bien défendu sur le Belge, qui a souvent eu du mal à se mettre en valeur. Sauf qu’une faute de Thiago Silva sur Oscar dans la surface a permis à l’ex Lillois d’égaliser grâce à un penalty justifié (27e, 1-1). Avec un peu plus de justesse, Hazard serait devenu le héros du match si sa frappe croisée juste avant la pause n’avait pas été renvoyée par le poteau (40e). Cela aurait pu être le tournant du match pour les protégés de Mourinho, quasi inexistants offensivement par la suite. Et Paris a fait craquer les Blues une seconde fois, sur un coup franc dévié dans son propre but par David Luiz (61e, 2-1). Coup franc frappéé par… Lavezzi, logiquement sorti sous une belle ovation (84e) d’un public qui n’avait pas encore tout vu. La cerise sur le gâteau a été ce troisième but de l’entrant Pastore, auteur d’un exploit individuel dans le temps additionnel (90e+3, 3-1). Un but qui pourrait bien tout changer.

Réactions :

Thiago Silva (défenseur et capitaine du PSG) : «C’est un bon résultat, un bon match. En première période, on a souffert de leur pressing, en seconde, on a mieux contrôlé les situations. Le 3e but de Pastore est très important. Il faudra finir le travail dans six jours. Sur le penalty, je ne pense pas qu’il (Oscar) va aller sur la droite, bon, c’est un fait de jeu. Ca arrive. Ibra ? Je ne suis pas docteur, mais on verra demain (jeudi) ce que donnent les résultats.»

Thiago Motta (milieu du PSG) : «C’est un bon résultat, mais on n’a encore rien fini, il reste 90 autres minutes. Ils restent favoris, ils ont un tel vécu en coupes d’Europe, de tels joueurs. On devra être encore meilleurs sur un terrain hostile la semaine prochaine. Les 30 dernières minutes de la première période, ils ont été énormes. Il y a eu ensuite tellement de faits de jeu, le penalty non sifflé sur Cavani, la blessure d’Ibrahimovic, mais on a montré qu’on savait réagir et se reprendre. Ibra ? C’est compliqué, on va attendre et espérer que ce ne soit pas trop grave.»

«Javier Pastore, que vous inspire cette victoire du PSG ?
Même si Chelsea a marqué un but, on peut considérer que c’est un bon résultat. Deux buts d’avance, c’est une bonne chose. Nous avons fait un bon match et, en seconde période, l’équipe était un peu fatiguée à cause de quelques problèmes physiques. Mais rien d’important. Je retiens que nous avons gagné une rencontre qui n’était pas facile.

Racontez-nous votre but.

J’ai dribblé un ou deux joueurs et j’ai frappé du gauche. Le ballon est rentré, au premier poteau. Je suis vraiment content d’avoir marqué.

Est-ce le but le plus important de votre carrière ?

Peut-être. Si le Paris-SG se qualifie pour les demi-finales, alors on pourra dire que oui. C’est un grand but. Mais surtout l’équipe a gagné. C’est le plus important.

Quelle était l’ambiance dans le vestiaire ?

On était contents car on a signé une belle prestation. Chelsea c’est une équipe difficile à jouer et nous avons fait ce qu’il fallait. Maintenant, on ne va pas s’emballer. Nous allons penser au match de Championnat (contre Reims samedi à domicile, 17h00, ndlr), avant de repenser à Chelsea.

Pensez-vous que ce soit a bonne année pour le PSG en Ligue des champions ?

J’espère. Mais le Bayern, Barcelone et le Real Madrid sont des équipes très fortes. Chelsea également. C’est une équipe très douée. Elle compte dans ses rangs beaucoup de talents.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s