Liverpool – PSG 2-0, 24/04/97, Coupe des Coupes 96-97

Le défenseur parisien Paul Le Guen

Jeudi 24.04.1997, Coupe des Vainqueurs de Coupe, Demi-Finale, match retour à Liverpool, au Stade Anfield :
LIVERPOOL F.C. (Ang.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:0 (1:0)
– 41 700 spectateurs environ. Buts : Fowler, 12′ ; M.Wright, 80′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Laurent Fournier, Bruno Ngotty, Paul Le Guen, Jimmy Algérino – Jérôme Leroy, Benoît Cauet, Vincent Guérin – Patrice Loko (Cyrille Pouget, 57′), Raí Oliveira, Léonardo Araújo (Daniel Kenedy, 84′). Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.
Avertissement à Bruno Ngotty.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe, c’est à dire sans logo Opel ni badges sur les manches) :

Maillot extérieur 1996-97 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 1996-97 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9697_Liverpool_PSG_programme


Photos du match :

La présentation des équipes
La présentation des équipes
La défense parisienne mise à rude épreuve
La défense parisienne mise à rude épreuve
Le défenseur parisien Paul Le Guen
Paul Le Guen à l’oeuvre
Jimmy Algerino à la lutte
Jimmy Algerino à la lutte
Percée de Laurent Fournier
Percée de Laurent Fournier
La joie de Cyrille Pouget de Patrice Loko à la fin du match
La joie de Cyrille Pouget de Patrice Loko à la fin du match
Le parcage parisien à Anfield
Le parcage parisien à Anfield
Photo prise depuis le parcage parisien
Photo du stade prise depuis le parcage parisien

Vidéo :


Compte rendu (Rémi Gyuru @Histoire_du_PSG) :

Demi-finale retour de la Coupe des vainqueurs de Coupes. Paris est le tenant du titre, et en course pour se succéder à lui-même.

Les parisiens ont fait le métier au Parc des Princes en surclassant les Reds 3-0. Il faut donc assurer à Anfield pour atteindre la finale et rejoindre le FC Barcelone.

Le match va mal démarrer, long dégagement des Anglais, grosse errance défensive, décalage pour Robbie Fowler qui va d’instinct frapper du gauche à l’entrée de la surface. Bernard Lama est battu, Liverpool ouvre la marque, et se met à croire au miracle (12′). À la 80ème minute, sur corner, le capitaine Mark Wright est trouvé au second poteau. Il catapulte une tête au fond des filets. Mauvaise sortie de Lama et ça fait 2-0. Les dernières minutes seront donc bien crispantes.

Paris va réussir à tenir le score et s’offrir sa deuxième finale européenne consécutive et y croiser les fameux Catalans de Ronaldo.


Le stade :

Liverpool_Anfield
Le stade d’Anfield

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s