PSG – Saint-Etienne 2-0, 16/03/14, Ligue 1 13-14

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2661/39178/album/paris-saint-etienne-2-0/paris-saint-etienne-2-0)

Dimanche 16.03.2014, Championnat de France, Ligue 1, 29e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – A.S. SAINT-ÉTIENNE 2:0 (2:0)
– 45 614 spectateurs. Buts : Zlatan Ibrahimović, 14′, Zlatan Ibrahimović, 41′
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Alex Costa, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Yohan Cabaye (Marco Verratti, 64′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Edinson Cavani, Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi (Lucas Moura, 64′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Yohan Cabaye.


Maillot utilisé :

IMG_4361
Maillot domicile 2013-2014 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2661/39178/album/paris-saint-etienne-2-0/paris-saint-etienne-2-0)
Thiago Motha passe Corgniet (Ch. Gavelle)
gFVcxwpK
Marco Verratti dans ses oeuvre
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2661/39178/album/paris-saint-etienne-2-0/paris-saint-etienne-2-0)
Le second but de Zlatan Ibrahimovic (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2661/39178/album/paris-saint-etienne-2-0/paris-saint-etienne-2-0)
Ezequiel Lavezzi déborde Guilavogui (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2013/2661/39178/album/paris-saint-etienne-2-0/paris-saint-etienne-2-0)
Edinson Cavani face à Perrin (Ch. Gavelle)

Vidéos (les buts et le résumé ) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

INTRAITABLES !

Intraitable, Paris a encore éclaboussé de son talent cette affiche face aux Verts, notamment en première période. Du spectacle, un Ibra affolant, une place de leader confortée et…des records : analyse d’une soirée très concluante.

Des records, et encore des records ! Décidément, ce Paris Saint-Germain version 2013-2014 est bien parti pour laisser une trace indélébile, ici, au pied de la Tour Eiffel ! Paris n’avait par exemple plus gagné 7 fois consécutivement toutes compétitions confondues depuis 1995.
Une machine collective emmenée par un moteur surpuissant et suédois, pour qui les superlatifs ne vont pas tarder à manquer d’ailleurs ! Ce dimanche 16 mars juste après 21h40, le numéro 10 parisien est tout simplement devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain sur une saison toutes compétitions confondues (40 buts). Effaçant au passage le record datant de la saison 1977-78 de l’Argentin Carlos Bianchi.
Voilà pour les chiffres, à replacer donc dans le contexte. À savoir un match de clôture de cette 29e journée particulièrement attendu, quatre jours après la qualification du club de la capitale pour les quarts de finale de la Champions League.

Pour faire clair, on peut dire que l’on a assisté à une opposition riche, très riche en occasions. Une partie éclairée par deux fulgurances sous le signe du Z de Zlatan. D’abord dès la 14e minute, Ibrahimovic, après un appui avec Matuidi, fait parler son réalisme en trompant Ruffier d’une frappe qui termine dans le petit filet gauche (1-0, 14e).

Puis à la 41e minute, deuxième acte du « show Ibra », avec un but de près sur un service en or de Cavani (2-0, 41e). Au cours de ces 45 premières minutes, c’est en fait une partition quasi parfaite que récitent les hommes de Laurent Blanc. Comme sur cette reprise d’Ibra à bout portant (30e), cette demi-volée de Cabaye (35e) ou encore cette frappe enveloppée d’El Matador Cavani (43e).
Boosté par un Ibra toujours aussi affolant au niveau statistique (25 buts en Ligue 1), Paris mène de deux longueurs après 45 minutes de maitrise.

Ruffier, inspiré dans la cage stéphanoise, donne alors des idées à son homologue parisien, qui va se montrer lui aussi particulièrement décisif après la pause. Au retour des vestiaires, Sirigu se mue donc en salvateur lors d’un temps fort des Verts. Le portier italien intervient devant Mollo (49e), boxe à mi-hauteur sur une frappe de Sall (53e) ou place une manchette in extremis devant Erding (60e).
Toujours devant au tableau d’affichage, Paris accélère une toute dernière fois dans le moneytime. Mais ni Ibra sur coup-franc (87e), ni Cavani sur un service en retrait de Maxwell dans la foulée (87e) ne donnent davantage d’ampleur à cette victoire.
A l’arrivée, ça fait désormais 21 succès sur la planète Ligue 1 en 29 matches. Une cadence de leader sinon incontestée au moins de plus en plus incontestable. Un très bon signe à l’approche du sprint final du championnat…


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s