Nice – PSG 1-1, 28/11/04, Ligue 1 04-05

Photo Ch. Gavelle, psg.fr

Dimanche 28.11.2004, Championnat de France, Ligue 1, 16e journée (12e place) à Nice, au Stade du Ray :
O.G.C. NICE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 11 760 spectateurs. Buts : Fabrice Pancrate, 36′ ; S.Traoré, 68′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot (Souleymane Bamba, 89′), Hélder Cristóvão, José-Karl Pierre-Fanfan, Sylvain Armand – Lorik Cana, Édouard Cissé – Bernard Mendy, Branko Bošković (Modeste M’Bami, 55′), Fabrice Pancrate – Reinaldo da Cruz (Pedro Pauleta, 79′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Sylvain Armand, Édouard Cissé, Lionel Letizi, Bernard Mendy et José-Karl Pierre-Fanfan.
Expulsion : Édouard Cissé, 64′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)
Troisème maillot 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

(Collection la Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Montée de Bernard Mendy (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Bel arrêt de Lionel Letizi, le « régional de l’étape » (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Reinaldo tente de passer Cobos (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Fabrice Pancrate sera le buteur parisien du jour (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Le mur parisien à l’oeuvre (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Edouard Cissé aura pris sa douche avant ses camarades, suite à deux cartons en deux minutes (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Loïc Prigent, PSG.fr) :

Lorsque le sort s’acharne…

Alors que tout semblait réussir aux Parisiens, la chance leur a finalement tourné le dos. Le penalty arrêté par Letizi et le but de Pancrate annonçaient pourtant une belle victoire aux Rouge et Bleu, avant que l’homme en noir ne s’en mêle et ne fasse basculer la partie en faveur des Niçois. Mais au vu de la rencontre, le match nul demeure relativement logique.

Après les deux matches nuls obtenus face à Lyon, puis à Chelsea, le PSG espérait prendre plus qu’un point sur la Côte d’Azur. D’ailleurs, après un superbe arrêt de Letizi sur penalty et une ouverture du score signée Pancrate, les joueurs de la capitale menaient à la pause. Mais l’expulsion de Cissé et un nouveau penalty en faveur des Niçois ont eu raison de la persévérance des Rouge et Bleu qui laissent échapper deux points à l’extérieur.

Yepes suspendu, c’est Helder qui prend place aux côtés de Pierre-Fanfan en charnière centrale. Autres changements majeurs : M’Bami et Pauleta sont sur le banc. Boskovic est donc titulaire à gauche, alors que Cissé est à la récupération. En attaque, Vahid Halilhodzic compte sur la vitesse de Reinaldo et Pancrate pour déstabiliser les défenseurs azuréens.

Dès les premières minutes, Nice tente d’imposer son jeu devant son public. Vahirua réalise un coup du sombrero face à Armand, son ancien coéquipier à Nantes, et centre pour Jankauskas qui écrase sa reprise. Letizi se saisit facilement de son premier ballon (1e). Puis c’est au tour d’Agali de créer le danger dans le camp des Parisiens. Il faut un tacle magistral du capitaine Rouge et Bleu pour stopper la chevauchée de l’attaquant nigérian (3e).

Les joueurs de la capitale se décident alors à réagir. D’abord sur un tir lointain de Mendy, qui n’inquiète pas Grégorini (12e), puis sur un centre de l’international tricolore en direction de Pancrate, devancé de justesse par Abardonado (14e). Loin d’être refroidis par la réaction de leurs adversaires, les locaux repartent de plus belle. Agali profite d’une ouverture de Balmont pour s’introduire dans la surface parisienne. Letizi doit intervenir et touche son adversaire qui s’écroule. Penalty ! Vahirua place son ballon, avant de s‘élancer. Le portier Rouge et Bleu part du bon côté et arrête le penalty en deux temps (19e). Superbe !

Une expulsion et un penalty

Le jeu reprend, et le défi physique se fait de plus en plus rude au milieu du terrain. Mais les joueurs de la capitale tiennent le coup, et sur une occasion niçoise, Pierre-fanfan récupère le ballon. Il transmet à Cana, qui a vu Pancrate dans l’intervalle. L’attaquant parisien accélère, dépose Abardonado et vient placer son tir dans le petit filet de Grégorini (36e). 1-0, le compteur est ouvert !

Nice, mené, poursuit alors son pressing et obtient un coup-franc dangereux aux abords de la surface parisienne. Balmont se charge de le frapper et marque… mais entre temps Monsieur Kalt a sifflé contre Mendy, sorti du mur, et logiquement ne valide pas le but (40e). Les Rouge et Noir vont alors tenter à nouveau par Roudet qui déborde sur son côté et centre pour Agali. Mais celui-ci ne peut reprendre, coincé entre Armand et Helder (42e).

Après la pause Pancrate crée à nouveau le danger. Sur une accélération côté gauche, il dépasse les défenseurs azuréens et tente une frappe en bout de course. Mais Grégorini réussit à capter le tir (62e). En dehors de cette occasion, aucune des deux équipes n’emballe vraiment la partie. Les Niçois accusent le coup physiquement et seul l’arbitre, qui a déjà distribué six cartons jaunes et sifflé un penalty, continue son show.

Sur une obstruction de Cissé, l’homme en noir voit rouge. Deuxième carton jaune en deux minutes pour le milieu de terrain parisien, qui doit quitter ses partenaires (64e). L’expulsion est sévère. D’autant que, dans la foulée, Monsieur Kalt siffle un nouveau penalty contre les Parisiens (66e). Est-ce pour cette main involontaire de Pichot ou ce plongeon d’Agali ? Toujours est-il que Traoré, tout juste entré en jeu, le transforme et égalise.

Plus rien à signaler par la suite, si ce n’est l’entrée de Bamba à quelques minutes de la fin du match (82e). Il s’agit de la première apparition en Ligue 1 du jeune défenseur parisien. Monsieur Kalt siffle la fin de la rencontre sur un match nul logique au vu de la prestation des deux équipes, mais qui laissera quelques regrets sur son déroulement. Les Rouge et Bleu doivent désormais se préparer pour la réception de Lille le week-end prochain. Au Parc, la victoire sera impérative.

Réactions :

José Pierre-Fanfan (Capitaine et défenseur du PSG)
« Ce match est une déception en soi, car on stagne au classement. Nous étions venus chercher la victoire et nous repartons avec un point dans des circonstances particulières, avec une série de cartons et deux penalties. Nous avons l’impression que les arbitres nous visent sur les derniers matches. Si les fautes sont bien réelles, elles ne sont pas si sévères. C’est surprenant. Il va maintenant falloir rebondir avec une victoire contre Lille. Ensuite nous devrons prendre au moins sept points sur les trois dernières rencontres, avant la trêve. »

Samy Traoré (Milieu de terrain de Nice)
« Sur le penalty j’ai pris mes responsabilités. Je le mets au fond et c’est bien pour tout le monde. Face à une équipe qui défend bien, nous avons tout essayé. Nous n’avons pas gagné depuis longtemps, et ce point nous fait du bien. »

Lionel Letizi (Gardien de but du PSG)
« Nice a sorti un gros match et nous avons bien défendu. Nous aurions peut-être pu conserver notre avantage, mais le nul reste logique. C’est dur de finir une nouvelle fois à dix, mais l’arbitre ne nous a pas fait de cadeau. D’ailleurs, le deuxième penalty n’est vraiment pas flagrant. A l’extérieur, cela reste positif de prendre un point, mais il faudra gagner face à Lille si l’on veut avancer au classement. »


Le stade  :

Le stade Léo-Lagrange, dit "Stade du Ray"
Le stade Léo-Lagrange, dit « Stade du Ray »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s