Chelsea – PSG 0-0, 24/11/04, Ligue des Champions 04-05

Photo Ch. Gavelle, psg.fr

Mercredi 24.11.2004, Ligue des Champions, Groupe H, 5e journée (2e place) à Londres, au Stade Stamford-Bridge :
CHELSEA F.C. (Ang.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 39 626 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Bernard Mendy, Lorik Cana, Modeste M’Bami, Édouard Cissé (Branko Bošković, 83′) – Reinaldo da Cruz (Charles-Édouard Coridon, 77′), Pedro Pauleta (Fabrice Pancrate, 89′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissement à Stéphane Pichot.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe et à manches longues) :

Maillot extérieur 2004-05 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Intervention de Lionel Letizi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Charge de Modeste M’Bami (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Fabrice Pancrate (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Sylvain Armand contôle (Ch. Gavelle)
Montée de Bernard Mendy
Montée de Bernard Mendy
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Charles-Edouard Coridon en fin de partie (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Anthony Baca, PSG.fr) :

Un très bon point !

Il y a de bons matches nuls et de moins bons. Incontestablement, celui-ci est à classer dans la première catégorie. Un arrêt décisif de Letizi face à Drogba en fin de match (81e), permet au PSG de s’emparer de la deuxième place du groupe H derrière son adversaire du soir. Voilà donc Paris maître de son destin au moment d’aborder la dernière journée de cette première phase.

La victoire de Porto à Moscou (1-0), un peu plus tôt dans la soirée, obligeait Paris à ramener de Londres au minimum le point du match nul. Un challenge brillamment relevé par les coéquipiers de Pierre-Fanfan dans la forteresse de Stamford Bridge. Un excellent résultat qu’il convient donc maintenant de bonifier au Parc des Princes face à Moscou. La route des huitièmes de finale s’ouvrirait alors pour le PSG. Un sacré programme !

La qualification déjà en poche, Chelsea entame cette rencontre totalement libéré et ne tarde pas à se procurer sa première occasion. Kezman déborde côté droit et cherche au second poteau Cole, qui ne peut ajuster sa reprise (5e). Une puissante frappe de Cissé équilibre les statistiques, mais n’inquiète pas Cudicini, le remplaçant de Cech (8e).

Après dix premières minutes endiablées, les débats se concentrent désormais dans le rond central. Une bataille du milieu de terrain, loin de déplaire à Modeste M’Bami. Infatigable récupérateur, le Camerounais prend régulièrement le dessus sur Parker. Soutenus par une bruyante colonie Rouge et Bleu, les Parisiens trouvent de plus en plus aisément Pauleta et Reinaldo, à l’image de cette frappe du Brésilien dans les bras de Cudicini (25e).

Si dans les tribunes les deux kops s’affrontent de la voix avec un petit avantage en faveur des locaux, sur le rectangle vert les Parisiens imposent progressivement leur griffe. Suite à une faute sur Reinaldo, M’Bami décale ainsi Armand qui adresse une puissante frappe détournée en corner par une cuisse anglaise (38e). Cissé sert ensuite le Brésilien dans la profondeur, mais sa frappe trouve le petit filet du gardien des Blues (42e).

Drogba manque la balle du K.-O.

La rencontre s’accélère dans les dernières minutes de cette première période. Cissé s’infiltre entre deux défenseurs mais bute sur Cudicini (44e). C’est alors au tour de Bridge de filer à grandes enjambées dans la moitié de terrain adverse pour tenter une frappe en déséquilibre (45e). Le K.-O. n’est pas loin, mais le géant Temmink envoie les vingt-deux acteurs souffler quinze minutes.

Sous les encouragements de Stamford Bridge, Lampard sonne la charge en seconde période. Une frappe enroulée du droit que Letizi accompagne du regard en six mètres (55e). Le milieu de terrain londonien oblige ensuite le portier parisien à se saisir d’un ballon dans les pieds de Cole, prêt à propulser le cuir au fond des filets (59e). Tout devient alors plus difficile pour le PSG, d’autant plus que Drogba, bourreau des Parisiens à l’aller, ainsi que Gudjohnsen, apportent de la fraîcheur aux Blues (62e). Mais Paris fait le dos rond… et tient bon !

L’inquiétude se fait cependant grandissante sur le visage de Vahid Halilhodzic qui décide alors de remplacer Reinaldo par Coridon (77e), cherchant ainsi à préserver ce score de parité au plus fort de la tempête. Letizi demeure toujours le joueur parisien le plus sollicité en cette fin de match. Et lorsque Drogba se présente seul face à lui pour anéantir 80 minutes de souffrance, le portier Rouge et Bleu se couche de tout son long pour dévier du cadre la frappe de l’ancien marseillais (81e). Ouf !

Paris peut alors compter sur ses supporters, pas radins en encouragements dans l’enceinte londonienne. Une ultime occasion de Boskovic fait jaillir le technicien parisien de son banc (90e), mais Paris obtient ce qu’il était venu chercher de l’autre côté de la Manche. Un match nul synonyme d’espoir pour la suite de la compétition. Reste maintenant à transformer l’essai face à Moscou. Avec rigueur et sérieux, comme toujours.


Le stade :

Le stade de Stamford Bridge
Le stade de Stamford Bridge

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s