PSG – Valenciennes 4-2, 04/06/74, Division 2 73-74

7374_PSG_Valenciennes_joieDoglianiMardi 04.06.1974, Championnat de France, Division 2, Barrages, match retour à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – U.S. VALENCIENNES-ANZIN  4:2 (1:1)
– 19 511 spectateurs. Buts : François M’Pelé, 35′, Neubert, 39′ ; Wilczek, 48′, Jean-Pierre Dogliani, 54′, Michel Marella, 61′, Jean-Pierre Dogliani, 75′.
L’Équipe du PSG : Jacques Planchard – Christian Quéré, Éric Renaut, Jean-Louis Léonetti, Louis Cardiet – Jacky Laposte, Jean Deloffre, Jean-Pierre Dogliani – Michel Marella, François M’Pelé, Mordechaï Spiegler. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot.


Maillot utilisé :

7374_PSG_Valenciennes_maillotDogliani


Billet :

(source: PSG1970)
(source: PSG1970)

Programme :

(source: PSG1970)
(source: PSG1970)

Photos du match :

7374_PSG_Valenciennes_entree
L’entrée des 22 acteurs sur la pelouse du Parc des Princes
7374_PSG_Valenciennes_equipe
Les parisiens avant le match: Laposte, Planchard, Quéré, Cardiet, Renaut, Léonetti, Spiegler, Deloffre, Marella, M’Pelé et Dogliani…
7374_PSG_Valenciennes_equipeValenciennes
… et leurs adversaires du jour
7374_PSG_Valenciennes_touche
Remise en jeu parisienne…
Jean-Pierre Dogliani
Jean-Pierre Dogliani
7374_PSG_Valenciennes_egalisationVA
Consternation après l’égalisation Valenciennoise: le PSG est à nouveau en D2!
Mordechaï Spiegler
Mordechaï Spiegler
7374_PSG_Valenciennes_Doglianivsdefense
Jean-Pierre Dogliani ayant maille à partir avec l’arrière-garde nordiste
7374_PSG_Valenciennes_3emebutDogliani
Le troisième but parisien signé Dogliani: l’espoir renait…
Et de 4!
Et de 4!
7374_PSG_Valenciennes_joieDogliani
Dogliani exulte!
La joie de Just Fontaine au coup de sifflet final : le Paris-SG est en D1!
La joie de Just Fontaine au coup de sifflet final : le Paris-SG est en D1!

Vidéos (résumés courts et longs) :


Compte-rendu (psgmag.net) :

Reparti en D3 après la scission de 1972, le PSG accède à la deuxième division dès la saison 1973/1974. Dirigé par Daniel Hechter et Just Fontaine, le club joue les premiers rôles et termine à la deuxième place, qui lui permet de disputer contre Valenciennes les barrages pour l’accession en première division. La situation du PSG est alors limpide : « la D1 ou le dépôt de bilan ! » Le match aller est remporté 2-1 par Valenciennes.

Au retour, les Parisiens se doivent de l’emporter par deux buts d’écarts pour goûter à la première division, et assurer la survie de leur club. Ce match s’est déroulé au Parc des Princes dans une ambiance de feu. Les dirigeants avaient ouvert gratuitement les portes du stade, afin d’attirer le plus grand nombre possible de spectateurs parisiens. De 2 000 habitués au Camp des Loges, les joueurs rouge et bleu, dont les nouvelles couleurs avaient été créées peu de temps auparavant par leur couturier de président, joueront cette partie devant 19 511 supporters déchaînés. Mais les encouragements d’un Parc en ébullition n’empêchent pas les Nordistes de mener de nouveau par deux buts à un, peu après la mi-temps : M’Pelé ouvre le score (1-0, 35e), mais Neubert égalise avant la mi-temps (1-1, 39e). Dès le retour des vestiaires, Wilczek donne même l’avantage à Valenciennes (1-2, 48e).

Les Parisiens ont donc obligation de marquer par trois fois en une grosse demi-heure. Ce sera fait, grâce à Jean-Pierre Dogliani d’abord (2-2, 54e), puis Michel Marella (3-2, 61e). Les deux équipes sont alors à égalité sur l’ensemble des deux rencontres — à cette époque, les buts à l’extérieur valent autant que les buts à domicile —, et les quelques minutes à suivre vont sceller leur destin. Alors que la tension atteint son paroxysme, les Valenciennois vont laisser filer le regretté Dogliani seul au but, croyant au hors-jeu. Le Parisien ne laissera pas passer sa chance, et marquera le quatrième but du Paris SG, offrant à son club la montée en première division (4-2, 75e). Le léger malaise cardiaque de Just Fontaine illustre la tension qui entourait ce match, et la délivrance que cette remontée en première division représente pour la nouvelle équipe dirigeante du Paris SG. Le club francilien retrouve l’élite, qu’il n’a plus quittée depuis — le PSG est ainsi le doyen actuel des équipes de L1.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Advertisements

2 réflexions au sujet de « PSG – Valenciennes 4-2, 04/06/74, Division 2 73-74 »

  1. Ce 4eme signé Dogliani, je m’en souviens comme si c’était hier. Dogliani, un joueur formidable dont je viens seulement d’apprendre le décès ! Je me souviens aussi d’une magnifique action réalisée par Jacky Laposte qui avait fait lever tout le stade. J’espérais la revoir sur cette vidéo.

    1. Non, désolé, le résumé est un peu succinct… Il y a un autre film, rétrospective de la saison, mais je ne l’ai pas mis en ligne car il est la propriété de l’INA. Je vais regarder s’il y a plus d’images de ce match et vous tiens au courant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s