PSG – Valenciennes 1-2, 13/01/07, Ligue 1 06-07

Photo Ch. Gavelle, psg.fr

Samedi 13.01.2007, Championnat de France, Ligue 1, 20e journée (17e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – VALENCIENNES A.F.C.  1:2 (0:0)
– 27 866 spectateurs. Buts : Savidan, 61′, Roudet, 88′, Pedro Pauleta, 90′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Marcelo Gallardo, Clément Chantôme, Édouard Cissé (Pierre-Alain Frau, 74′), David Hellebuyck (Amara Diané, 46′) – Bonaventure Kalou (Cristian Rodriguez, 84′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Guy Lacombe.
Avertissements à Sylvain Armand, Clément Chantôme, Amara Diané et David Rozehnal.
Expulsion : Paauwe, 50′.


Maillot utilisé (en version à manches longues) :

Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection Tickets VA)
(collection Tickets VA)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Marcelo Gallardo devancé par un valenciennois (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Pedro Pauleta cerné par les défenseurs adverses (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr
Pierre-Alain Frau (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Anthony Baca, psg.fr) :

Un ch’ti Paris !

En supériorité numérique pendant 40 minutes, le PSG n’a jamais su prendre le dessus sur son adversaire du soir. Pis, Savidan (61e), puis Roudet (88e), ont obligé Landreau à aller chercher à deux reprises le ballon au fond de ses filets, Pauleta ne réduisant le score que dans le temps additionnel. Avec cette nouvelle défaite, le spectre de la relégation flotte au-dessus du PSG…

Les bonnes résolutions de 2007 n’ont pas duré bien longtemps. Séduisant face à Nîmes en Coupe de France, le PSG est retombé dans ses travers face à Valenciennes. Pourtant, en accueillant les hommes de Kombouaré, Paris disputait là le 2e de ses 4 matches consécutifs au Parc des Princes (après Nîmes et avant Toulouse et Sochaux), l’occasion rêver de confirmer sa marche en avant. Il n’en sera donc rien…

Entre un PSG toujours convalescent à domicile et un club nordiste moribond en déplacement (1 nul et 9 défaites), l’entame de match est poussive. Une touche rapidement jouée permet à Pauleta de lancer Kalou vers le but de Penneteau. La première frappe de la soirée n’est cependant pas cadrée (14e).

14e de L1 avant ce match, les hommes de Kombouaré ne sont pas venus dans la capitale pour y faire les soldes. Le centre travaillé de Mater trouve ainsi Ouaddou aux prises avec Yepes et Rozehnal. Le néo-Valenciennois manque cependant son contrôle et l’occasion qui en dépendait. Dans la foulée, Haddad hérite d’un bon ballon mais dévisse sa frappe (15e).

Bousculé, le PSG va enfin régir. Sur un coup-franc de Gallardo, Ouaddou enlève le cuir de la tête de Yepes et prive le défenseur parisien d’un duel avec Penneteau (25e). L’Argentin du PSG se démène sur tout le front de l’attaque rouge et bleu et c’est encore lui, du droit, qui tente d’éclairer le jeu parisien. Penneteau se détend de tout son long et capte la frappe de Gallardo (38e). Valdo, présent au Parc des Princes, a certainement apprécié !

Paris marque trop tard

Haddad puis Dufresne obligent ensuite Landreau à réaliser une double parade décisive juste avant la pause (45e). Hellebuyck profite de la mi-temps pour céder sa place à Diané, décalant par la même occasion Gallardo vers la gauche. Après une frappe de Mater repoussée des deux mains par Landreau (49e), Valenciennes se retrouve à dix suite à l’expulsion (sévère !) de Paauwe, Monsieur Fautrel lui reprochant d’avoir joué le coup-franc avant son coup de sifflet (50e).

En supériorité numérique, le PSG va enfin asseoir sa domination. Bien lancé par Chantôme, Kalou cherche de l’intérieur du pied droit le petit filet opposé de Penneteau (54e). Trop long ! Mal inspirés dans le jeu, les Parisiens cherchent alors la faille sur coups de pied arrêtés. La frappe de Gallardo contourne le mur nordiste, mais se heurte à la main ferme de Penneteau (57e).

Alors qu’Haddad quitte la pelouse du Parc sous les applaudissements, Savidan reprend victorieusement le coup franc de Mater et justifie son statut de meilleur buteur du VAFC (0-1, 60e). Le PSG tente de relever la tête par l’intermédiaire de son capitaine (71e), mais Valenciennes courbe l’échine sans jamais plier. Frau, tout fraîchement entré en jeu, a alors l’égalisation au bout du pied. L’attaquant parisien se faufile dans la surface nordiste et décoche une frappe que Penneteau claque en corner (80e). Deux très beaux gestes !

Alors que Paris livre ses dernières forces dans la bataille, Valenciennes va exploiter au mieux un ultime contre. La frappe de Savidan, repoussée par Landreau, profite à Roudet qui double la mise pour le VAFC (0-2, 88e). Dans les derniers instants, alors que le Parc gronde, Ouaddou fauche Yepes dans la surface et permet à Pauleta de sauver l’honneur des siens (1-2, 92e). D’honneur, il sera justement question, mercredi à 20h30, sur cette même pelouse, face à Toulouse !

Réactions :

Guy Lacombe (Entraîneur du PSG)
« Je suis abattu et désorienté ! Je ne m’attendais pas du tout à ce résultat. C’est un non-match. Avec la qualification en 16es de finale de la Coupe de France obtenue aux dépens de Nîmes (3-0), nous pouvions espérer nous relancer également en championnat. Malheureusement pour le PSG, mes joueurs sont passés à travers ! J’ai été joueur et je sais qu’on peut passer à côté d’un match. Par contre, cette défaite nous apprend que Paris va jouer le maintien ! Nous allons analyser le match afin de gommer les problèmes rencontrés. Nous n’avons pas réalisé le match que nous devions faire et nous ne sommes pas allés de l’avant. Je ne pense pas que nos difficultés proviennent de problèmes tactiques. Nous avons perdu un nouveau match et je suis désolé pour tous les amoureux du club. Mes joueurs et moi allons tenter de comprendre nos difficultés afin de les effacer. Nous jouons dès mercredi et nous devons relever la tête. Je vais demander à mes joueurs de se battre pour obtenir une victoire dès la prochaine rencontre face à Toulouse. Si le club est en difficulté, nous ne sommes pas en train de mourir ! Je ne lâchais rien sur un terrain quand j’étais joueur, je ne le ferai pas non plus en tant qu’entraîneur. Je poursuivrais mes efforts pour que le PSG brille à nouveau. »

Antoine Kombouaré (Entraîneur de Valenciennes)
« C’est une énorme satisfaction de gagner ici, à Paris ! Tous les Parisiens de mon effectif et de mon staff sont ravis d’avoir ramené une victoire du Parc des Princes. Nous avons été solides, solidaires et rigoureux ! Nous avons construit notre victoire et je tiens à féliciter mes joueurs. Nous les avons mis sous pression et du coup ils ont eu du mal à déployer leur jeu. Si c’est difficile de voir mon ancien club dans cette situation, je suis tout de même satisfait du jeu produit par mon équipe. L’ambiance n’est pas la même avec la tribune vide que lorsque le stade est plein ! Comme j’ai expliqué à mes joueurs, nous sommes dépucelés grâce à cette première victoire à l’extérieur ! Je suis un homme heureux à Valenciennes et mon avenir passe par le VAFC ! »

Bonaventure Kalou (Milieu de terrain du PSG) :
« Ce soir nous sommes retombés dans nos travers ! Au Parc, nous n’arrivons pas à jouer libérés et nous perdons nos moyens. Nous devons rester soudés et faire bloc car personne ne peut sauver la patrie à lui tout seul. Ne baissons pas les bras ! Maintenant, je dois avouer, avec désarroi, que nous jouons pour le maintien. Il faudra se rattraper dès mercredi contre Toulouse. L’électrochoc doit venir de l’équipe ! Nous devons nous révolter pour nous en sortir. Même si ce n’est pas une explication à notre défaite, le Parc est magnifique quand il est plein. »

Laurent Dufresne (Attaquant de Valenciennes) :
« C’est vrai que nous aurions aimé gagner à l’extérieur avant 2007, mais c’est bien de démarrer l’année sur une victoire au Parc. Nous avons fait abstraction de l’environnement pour réussir un tel match ! Nous les avons mis en difficulté et nous avons ouvert le score alors que nous étions réduits à 10. C’est une victoire qui nous permet d’espérer de belles choses, mais nous devons rester concentrés et penser au prochain match à domicile. »

Nicolas Penneteau (Gardien de Valenciennes) :
« C’est un joli exploit ! Nous avons profité que le PSG soit en rodage avec l’arrivée de Gallardo pour ramener notre première victoire de la saison lors d’un match à l’extérieur. Le groupe était déterminé pour réussir un bon résultat à Paris. Je pense que l’expulsion est difficile mais peut-être qu’à onze contre onze, nous n’aurions pas gagné. Le premier but de Savidan nous a fait énormément de bien. Les événements ont tourné en notre faveur et ces trois points sont très importants pour le maintien. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s