PSG – Troyes 8-2, 14/10/77, Division 1 77-78

Coup franc du goleador argentin

Vendredi 14.10.1977, Championnat de France, Division 1, 12e journée (9e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – TROYES A.F.  8:2 (4:1)
– 9 380 spectateurs. Buts : Carlos Bianchi, 5′, Jean-Marc Pilorget, 8′, François M’Pelé, 23′, Jacques, 35′, Carlos Bianchi, 41′ ; Éric Renaut, 49′, Ch.Diallo, 63′ sur penalty, François M’Pelé, 65′, Carlos Bianchi, 74′, Carlos Bianchi, 77′.
L’Équipe du PSG : Michel Bensoussan – Jean-Marc Pilorget, Thierry Morin, Ramón Hérédia, Dominique Lokoli – François Brisson, Éric Renaut (Jean-Pierre Adams, 67′), François M’Pelé – Philippe Redon, Carlos Bianchi, Mustapha Dahleb (Lionel Justier, 67′). Entraîneur : Jean-Michel Larqué.


Maillot utilisé :

Maillot domicile "été" 1977-78
Maillot domicile 1977-78

Programme :

(collection MK)
(collection MK)

Photos du match :

Carlos Bianchi au cours de ce match
Carlos Bianchi au cours de ce match
L'un des quatre but de Carlos Bianchi...
L’un des quatre but de Carlos Bianchi…
Mustapha Dahleb
Mustapha Dahleb
7778_PSG_Troyes_Bianchi
Tir de Carlos Bianchi
Le même tir sous un autre angle...
Le même tir sous un autre angle…
Mustapha Dahleb et Carlos Bianchi
7778_PSG_Troyes_Bianchi2
Sortie du portier troyen
La parade du malheureux gardien troyen n'y fera rien : le tableau d'affichage augmentera encore d'une unité en faveur du PSG!
La parade du malheureux Arblay n’y fera rien : le tableau d’affichage augmentera encore d’une unité en faveur du PSG!
Coup franc du goleador argentin
Le coup franc du goleador argentin semble semer la panique dans le mur aubois
Belle image de joie du buteur parisien...
Belle image de joie du buteur parisien… (G. Bedeau)

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

La valeur technique du Paris S.-G., le rythme qu’il imposa ou match et son heureux début -deux buts en huit minutes- étouffèrent complètement une équipe de Troyes dépassée, surclassée, qui eut pourtant un mérite, à l’image de son capitaine, Robert Jacques, celui de ne jamais se décourager et de profiter de toutes les occasions pour venir chatouiller, mais chatouiller seulement, la défense parisienne ; car sur ce match, le potentiel offensif troyen parut bien faible. Les Parisiens marquèrent huit buts. Ils auraient pu en réussir au moins dix.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s