Le Poiré-sur-Vie – PSG 1-3, 02/02/08, Coupe de France 07-08

Sylvain Armand tente d'échapper à un vendéen, sous les yeux de Jérémy Clément

Samedi 02.02.2008, Coupe de France, 16e de finale à Nantes, au Stade de la Beaujoire (Louis-Fonteneau) :
J.A. LE POIRÉ-SUR-VIE (CFA2) -PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:3 (0:0)
– 28 114 spectateurs. Buts : Bernard Mendy, 52′, Pallier, 54′, Amara Diané, 74′, Amara Diané, 77′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Mario Yepes, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Bernard Mendy (Loris Arnaud, 79′), Clément Chantôme, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Amara Diané (David Ngog, 82′), Péguy Luyindula (Granddi Ngoyi, 85′). Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé (avec les sponsors spécifiques de la Coupe de France) :

Maillot ext 07 08
Maillot extérieur 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos :

0708_LePoireSurVie_PSG_CdF_Clement
Jérémy Clément cerné
0708_LePoireSurVie_PSG_CdF_butMendy
Bernard Mendy après son ouverture du score
0708_LePoireSurVie_PSG_CdF_butDiane
Amara Diané aura remis le PSG sur les rails avec un doublé réalisé en trois minutes!
Sylvain Armand tente d'échapper à un vendéen, sous les yeux de Jérémy Clément
Sylvain Armand tente d’échapper à un vendéen, sous les yeux de Jérémy Clément

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Pas si facile !

Préparés à affronter une équipe d’amateurs survoltés, les Parisiens ont pourtant mis du temps à entrer dans leur match, avant de faire sauter le verrou vendéen en seconde période. Mendy ouvrait le score au terme d’une échappée solitaire (52e), avant que Diané inscrive ses 6e et 7e buts en moins de trois semaines (74e et 78e), offrant la qualification au PSG.

Au coup d’envoi de la rencontre, Paul Le Guen aligne d’entrée son  »équipe type », preuve que le coach parisien ne prend pas à la légère cette rencontre face à un club amateur. Privé de Pauleta et Digard, l’entraîneur du PSG ne pouvait de toute façon pas non plus compter sur ses renforts Brésiliens, Everton et Souza, pas encore qualifiés. Le jeune Everton (21 ans) a toutefois effectué le déplacement pour découvrir ses nouveaux partenaires. Dans le camp adverse, l’entraîneur des Genôts est privé de deux de ses cadres : Thomas Lang et Alan Lyczak.

Dès les premières minutes, Poiré-sur-Vie surprend le PSG et se procure la première occasion. L’attaquant expérimenté des Genôts Anthony Guilleux tente sa chance à l’entrée de la surface et oblige Landreau à exécuter un arrêt réflexe du pied (2e). Face à des amateurs décomplexés, les Parisiens peinent à se créer de véritables occasions. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir Luyindula réaliser une première frappe en pivot, qui passe à côté du but de Caradec (30e).

Dès lors, Paris va peu à peu se rapprocher du but vendéen. Rothen effleure d’abord la lucarne de Caradec sur un coup-franc de 25 mètres (35e), avant d’initier un superbe mouvement collectif sur le flanc gauche. Diané contrôle le service du gaucher et transmet à Armand, pour un centre en retrait à l’entrée de la surface. Malheureusement, Chantôme dévisse sa tentative (38e). Et sur ce corner, Yepes place sa tête. Luyindula dévie du talon et surprend le gardien genôt, mais un défenseur s’interpose in extremis (41e).

Paris est tenu en échec à la pause et va devoir redoubler d’efforts pour se sortir de ce traquenard. Ainsi, Luyindula heurte le poteau vendéen à la suite d’un centre de Rothen (50e), avant que Mendy ouvre le score après avoir évité la sortie de Caradec hors de ses seize mètres et poussé le ballon au fond des filets (0-1, 52e). Paris respire, mais Poiré-sur-Vie va réagir et rapidement égaliser par Pailler (1-1, 53e). Tout est à refaire.

C’est à ce moment que Diané décide d’accélérer. Contré une première fois (65e), l’attaquant ivoirien va ensuite buter sur Caradec (71e), pour finalement se voir récompensé de ses efforts après avoir perforé la défense des Genôts (1-2, 74e). Et dans la foulée, Diané réussi un une-deux parfait avec Clément et profite d’une mésentente entre Lemasson et son gardien pour creuser l’écart (1-3, 78e). Les amateurs ont longtemps fait front, avant de craquer devant la vitesse de Mendy et Diané. Le PSG repart avec ce qu’il était venu chercher, la qualification, et va désormais se préparer à recevoir Le Mans, samedi prochain au Parc des Princes.


Le stade :

Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire
Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s