PSG – Nantes 1-0, 17/02/80, Division 1 79-80

Joao Alves

Dimanche 17.02.1980, Championnat de France, Division 1, 25e journée (5e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. NANTES  1:0 (1:0)
– 42 236 spectateurs. But : Ayache, 7′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Philippe Col, Thierry Morin, Éric Renaut, Didier Toffolo – Jean-Claude Lemoult, Dominique Bathenay, João Alves – Gilles Cardinet, Jean-François Beltramini, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Georges Peyroche.


Maillot utilisé :

Maillot domicile des années 70 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1979-80 (collection MaillotsPSG)

Programme :

7980_PSG_Nantes_programme


Photos du match :

Entrée des nantais sur la pelouse du Parc
Entrée des nantais sur la pelouse du Parc
Gilles Cardinet, João Alves et "Mouss" Dahleb saluent un Parc plein comme un oeuf!
Gilles Cardinet, « Mouss » Dahleb et João Alves saluent un Parc plein comme un oeuf!
7980_PSG_Nantes_Renaut2
Eric Renaut déborde…
7980_PSG_Nantes_Renaut
Le même Renaut couvre la sortie de son gardien
Mustapha Dahleb dans ses œuvres
Mustapha Dahleb dans ses œuvres
7980_PSG_Nantes_Baratelli
Intervention aérienne de Dominique Baratelli
De nouveau Eric Renaut
Dominique Bathenay poursuivi par Michel (Souvenirs de 1ère division)
Offensive nantaise...
Jean-Claude Lemoult à la poursuite d’Amisse, sous les yeux de Joao Alves…
Michel, futur entraîneur du PSG, balle au pied
Michel, futur entraîneur du PSG, balle au pied
Joao Alves
Joao Alves

Compte-rendu (France Football) :

Une remarquable première ml-temps, que le FC Nantes avait tenté d’empoigner dès le départ, mais qui lui échappa partiellement à cause du but encaissé dès l’une des premières contre-offensives parisiennes. Contraints de courir ainsi après le score, les Jaunes eurent le plus souvent la direction du jeu, mais se montrèrent souvent mal à l’aise, et les meilleures occasions furent encore pour le Paris-S.-G. La domination nantaise, acceptée par les Parisiens, s’intensifia après le repos, mais le pressing des visiteurs ne mit pas aussi souvent qu’on aurait pu l’attendre la défense adverse en danger. Et la victoire alla finalement à l’esprit de corps et à l’organisation du Paris-S.-G., face à un rival qui n’y croyait plus dans le dernier quart d’heure.

Réactions :

Georges Peyroche :  « Encore une grosse tête qui tombe au Parc. Quel courage !  Pour tenir le résultat comme ils l’ont tenu, il faut une sacré dose d’abnégation. Tous sont à féliciter, mais je voudrais tout de même donner un grand coup de chapeau à Bathenay car ce qu’il a fait est phénoménal. Il s’est totalement donné pour le bien de la collectivité. Superbe. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s