Ajaccio – PSG 0-0, 19/08/12, Ligue 1 12-13

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine : Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)

Dimanche 19.08.2012, Championnat de France, Ligue 1, 2e journée (12e place) à Ajaccio, au Stade François-Coty (Timizzolo) :
A.C. AJACCIO – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 9 402 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Alex Costa, Mamadou Sakho, Maxwell Scherrer – Javier Pastore (Guillaume Hoarau, 91′), Blaise Matuidi, Clément Chantôme – Jérémy Ménez (Kévin Gameiro, 65′), Nenê Carvalho (Marco Verratti, 74′), Ezequiel Lavezzi. Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Avertissements à Clément Chantôme et Javier Pastore.
Expulsions : Ezequiel Lavezzi, 59′, Carlo Ancelotti, 81′ (hors terrain).


Maillot utilisé (en version à manches courtes) :

Maillot championnat 2012-13, collection http://maillotspsg.wordpress.com
Maillot domicile 2012-13 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)
Blaise Matuidi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)
Ezequiel Lavezzi, qui ne terminera pas le match, expulsé à la 59ème minute (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)
Christophe Jallet sous les yeux de Nenê (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)
Kevin Gameiro, auteur d’un triplé la saison précédente à François-Coty, restera muet, comme ses camarades (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine : Photo Ch. Gavelle, psg.fr (voir la photo en taille d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2409/30924/match/Ajaccio-Paris-0-0/Ajaccio-Paris-0-0)
Montée de Maxwell (Ch. Gavelle)

Vidéo (source: http://psgzine.net) :

videopsgzine
Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo

Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris, plus corsé que prévu

Réduit à dix suite à l’expulsion sévère de Lavezzi, le Paris-SG n’a pris qu’un point à Ajaccio (0-0). L’ACA, qui a touché le poteau de Sirigu, a souvent eu le contrôle du jeu.

La Ligue 1 n’est donc pas un long fleuve tranquille pour le PSG. Tenu en échec en ouverture contre Lorient (2-2), Paris a encore échoué dans sa quête de victoire sur le terrain d’Ajaccio (0-0). Les Parisiens n’ont pas réussi à envoyer du jeu. Souvent, trop souvent, ils ont laissé le ballon à un ACA bien en place. Le club corse, vainqueur à Nice lors de la première journée, a même touché du bois à la 53e. Récupérant un mauvais ballon de Sakho, Pierazzi a trouvé Eduardo dont la frappe croisée a heurté le poteau de Sirigu. Quand on sait que le PSG a terminé la rencontre à dix suite à l’expulsion un peu sévère de Lavezzi sur André (59e) et que Ancelotti a aussi pris un carton rouge, on se dit même qu’un point, finalement, ce n’est pas si mal que ça pour le club de la capitale.

De retour de suspension, Pastore n’a pas éclairé le jeu

Privé d’Ibrahimovic, Silva, Motta ou encore Sissoko, Paris n’a presque jamais trouvé de connexions offensives. Une fois, Pastore a lancé Nene sur la droite. Le Brésilien a trouvé Ménez plein axe mais Ochoa a sorti un énorme arrêt du pied droit (27e). A part ça… Le milieu argentin, de retour de suspension, n’a pas éclairé le jeu, surtout que les lumières de François-Coty ont subitement lâché à la 91e. L’entrée de Gameiro et de Verratti a apporté un petit plus, surtout grâce à la superbe technique de l’Italien.
En sept déplacements à Ajaccio, Paris n’a gagné qu’une seule fois.Derrière, la défense a montré des signes de faiblesse inquiétants. Sakho, notamment, a été plusieurs fois pris en défaut. En sept déplacements à Ajaccio, Paris n’a gagné qu’une seule fois. Après deux journées, le PSG a quatre points de retard sur les leaders Lyon, Bastia, Marseille et Bordeaux. Des Girondins qui se présenteront au Parc des Princes la semaine prochaine avec la ferme idée de retarder un peu plus le décollage de la prétendue fusée PSG.

Les réactions :

Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG): « C’est une déception car nous avons de la qualité, de l’habileté. Mais il y a un bon équilibre sur le terrain. Nous n’avons pas pris de buts, mais nous n’avons pas non plus au beaucoup d’occasions, sauf par Ménez. Le précédent match, nous avons eu 10 ou 12 occasions, cette fois une seule. Nous devons encore travailler. Physiquement, peut-être que certains ne sont pas à 100%. Je ne pense pas que le PSG soit encore trop éloigné de ce qu’il peut faire. Avec Ibrahimovic et Thiago Motta, nous améliorerons la qualité de l’équipe. L’exclusion de Lavezzi me semble juste, moi j’étais un peu énervé. Il y a eu beaucoup d’agressivité du côté d’Ajaccio. De plus on a joué la première période avec un peu de suffisance. Nous devons travailler pour trouver un meilleur équilibre et une meilleure organisation car il y a beaucoup de nouveaux joueurs. »

Blaise Matuidi (milieu de terrain de Paris-SG): « C’est décevant mais c’est positif dans la mesure où on a joué à dix en deuxième période. On a eu l’occasion de marquer mais on n’a pas su concrétiser. On ne gagne pas mais on ne perd pas. Ce ne sera pas facile, tout le monde nous voit champions, mais la vérité elle est sur le terrain. On sera attendu partout, toutes les équipes vont se donner à 100 ou 120% contre nous. »

Alex Dupont (entraîneur d’Ajaccio) : « Il n’y a pas de regrets. On progresse mais on a encore une marge. On fait un bon début de championnat, on a fait deux bons matches (1 victoire à Nice et un nul contre le PSG, ndlr). Mais il ne faut pas dévier de cette route. Ils étaient costauds dans l’axe, peut-être qu’on n’a pas su en profiter dans les couloirs. C’était un match particulier car c’est le PSG, le grand favori pour le championnat, et à juste titre. Pour nous c’est encourageant. Ajaccio est une équipe difficile à jouer et une équipe qui tient la route. Je ne veux pas me projeter au jeu des hypothèses (concernant le classement), on veut construire une équipe solide. »


Le stade :

Le stade François-Coty
Le stade François-Coty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s