Laval – PSG 2-2, 02/08/85, Division 1 85-86

Safet Susic dans ses oeuvres (Tango Foot)

Vendredi 02.08.1985, Championnat de France, Division 1, 5e journée (1re place) à Laval, au Stade Francis-Le-Basser :
STADE LAVALLOIS – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  2:2 (1:0)
– 12 000 spectateurs environ. Buts : Oudjani, 3′ sur penalty ; Luis Fernandez, 59′, Safet Sušić, 63′, P.Delamontagne, 77′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Claude Lowitz – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Safet Sušić, Pierre Vermeulen – Robert Jacques, Dominique Rocheteau. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé (en version été, à manches courtes et col échancré) :

IMG_0390
Maillot « hiver », porté en 85-86 (collection MaillotsPSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Safet Susic sur la pelouse de Le Basser
Safet Susic sur la pelouse de Le Basser
8586_Laval_PSG_Rocheteau
Contrôle de Dominique Rocheteau
Fabrice Poullain
8586_Laval_PSG_Susic
Joli strike de Safet Susic : deux lavallois à terre!
8586_Laval_PSG_Fernandez_verifier
Luis Fernandez devancé…
8586_Laval_PSG_Vermeulen
Débordement de Pierre Vermeulen
Safet Susic dans ses oeuvres (Tango Foot)
Safet Susic dans ses oeuvres (TangoFoot)

Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Un cas particulier, cette équipe de Laval. En 360 minutes, autrement dit quatre matches, elle n’est pas encore parvenue à marquer le moindre but. Quatre-vingt dix minutes plus tard, les joueurs au maillot orange pourront revendiquer un autre signe particulier. Ils sont les premiers dans le championnat à faire de la résistance et contraignent P.S.G. à abandonner au stade Francis-Le Basser son premier point de la saison. L’affaire, il faut le dire, s’engage bien pour les Lavallois qui bénéficient dès la 3e minute d’un penalty plutôt généreux pour une faute pas très évidente de Lowitz sur Youm. Le jeune Oudjani ne se fait pas prier et il trompe Bats sans rémission. Cette avance au tableau d’affichage décuple l’enthousiasme et l’énergie d’une équipe de Laval qui commande les opérations pendant toute la première mi-temps, se créant plusieurs occasions de faire la différence. Contraints de faire le gros dos, les Parisiens laissent passer l’orage avant de se risquer à planter à leur tour quelques banderilles. Mais il leur faudra patienter jusqu’aux alentours de l’heure de jeu ou brusquement le match va tourner et le score s’inverser. A la 56. minute d’abord, à la suite d’un corner, Goudet sauve une première fois sur la ligne la reprise de la tête de Bibard. Mais Fernandez est là et, toujours de la tête, il reprend et égalise. Quatre minutes plus tard, une relance approximative de la défense lavalloise est interceptée au milieu du terrain par Pilorget. Celui-ci transmet à Susic qui met à profit l’hésitation de la charnière centrale mayennaise pour devancer la sortie d’Osmond. Mais ce n’est pas fini car à la 77 minute, sur un cafouillage, Delamontagne égalise. Stefanini aura la même balle de match mais son tir sera repoussé par le poteau. C’est le premier point perdu par Paris mais, tout compte fait, c’est aussi un point de gagné.


Le stade :

Vue générale du Stade Francis-Le-Basser
Vue générale du Stade Francis-Le-Basser

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s