Real Madrid – PSG 4-1, 29/05/97, amical 96-97

Vincent Guérin

Jeudi 29.05.1997, match amical, à Madrid, au Stade Santiago-Bernabéu :
C.F. RÉAL MADRID (Esp.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  4:1 (2:1)
– 30 000 spectateurs environ. But : Sanchez, 16′, Sanchez, 21′, Julio Dely Valdés, 30′ ; Cesar Prates, 48′, Sanchez, 57′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama (Franck Mantaux, 46′) – Jimmy Algérino, Paul Le Guen (Éric Rabésandratana, 42′), Bruno Ngotty, Daniel Kenedy – Vincent Guérin, Jérôme Leroy (Laurent Fournier, 31′, Roméo Calenda, 67′), Benoît Cauet, Raï Oliveira (Franck Gava, 42′) – Julio Dely Valdés (Patrice Loko, 80′), Cyrille Pouget (Edwin Murati, 42′). Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1996-97 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1996-97 (collection MaillotsPSG)

Billet :

9697_RealMadrid_PSG_amical_billet


Photos du match :

9697_RealMadrid_PSG_amical_HugoSanchez
Hugo Sanchez
Vincent Guérin
Vincent Guérin

Vidéo :


Compte-rendu (presse) :

Que retiendra-t-on du jubilé Hugo Sanchez opposant un Real Madrid ancienne version à un Paris SG déjà en vacances ? Tout d’abord que le Mexicain bondissant a marqué trois buts. Un du pied droit, un autre du gauche et un de la tête. Eternel buteur. Ensuite, que le PSG a perdu 4-1 ce match amical et sans enjeu. Tant pis.

Les nouveaux prennent leurs marques

On retiendra aussi que Franck Gava et Eric Rabesandratana, les petits nouveaux, ont pris pour la première fois leurs marques avec Paris.

L’ancien Lyonnais, l’homme aux 28 buts et aux 38 passes décisives, a, l’espace d’une mi-temps, balayé le front de l’attaque. Avec culot. « La prise de contact avec ses nouveaux coéquipiers est toujours importante, explique-t-il. Malgré le score, ça s’est plutôt bien passé. J’ai tout de suite essayé de me mettre en jambes et en confiance, tout en cherchant à trouver déjà certains automatismes.

J’ai pris du plaisir. C’est plutôt bien. Ricardo m avait demandé de jouer librement devant. Je ne sais pas si c’est le rôle que je tiendrai la saison prochaine, en tout cas, j’espère marquer des buts. »

Rabesandratana, lui, a d’entrée été marqué par sa soirée : « Commencer dans une nouvelle équipe en jouant contre le Real dans ce super stade, je ne sais pas si on peut rêver mieux. Ça doit être facile de s’intégrer au milieu de tous ces joueurs. J’ai joué en défense centrale contre le Real. Maintenant, je ne connais pas les souhaits de Ricardo pour la rentrée. Je ne vais pas rester timoré. Je viens à Paris pour jouer. Je sais simplement qu’il va me falloir travailler. »

En attendant, les Parisiens sont partis ensemble du Stade Santiago Bernabeu pour un dîner officiel en ville. Après… ils ont eu quartier libre. Visiblement, la nuit espagnole, sous le doux climat madrilène, en a tenté plus d’un. Michel Denisot, malgré la défaite, avait l’air réjoui : « Nous avons fait la fête à Hugo Sanchez. » N’était-ce pas, finalement, le plus important ?


Le stade :

Le stade Santiago-Bernabeu
Le stade Santiago-Bernabeu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s