Langueux – PSG 1-6, 08/01/05, Coupe de France 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Samedi 08.01.2005, Coupe de France, 32e de finale à Guingamp, au Stade du Roudourou :
U.S. LANGUEUX (DSR) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:6 (0:3)
– 17 990 spectateurs. Buts : Felipe Teixeira, 4′, Pedro Pauleta, 21′, Pedro Pauleta, 29′ ; Denoil, 59′, Reinaldo da Cruz, 60′, Daniel Ljuboja, 71′, Reinaldo Cruz, 72′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, Jean-Michel Badiane, José-Karl Pierre-Fanfan, Sylvain Armand – Charles-Édouard Coridon (Stéphane Pichot, 79′), Felipe Teixeira, Branko Bošković – Reinaldo da Cruz (Bartholomew Ogbeche, 72′), Pedro Pauleta, Daniel Ljuboja (Selim Benachour, 76′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.


Maillot utilisé :

0405_Langueux_PSG_CdF_maillot


Billet  :

 (collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Les parisiens avant le match (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Charles-Edouard Coridon (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Felipe Teixeira (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
La joie des vainqueurs du soir (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Le PSG tient son rang

Avec respect et détermination, le PSG s’est imposé face à de valeureux Bretons, dans un contexte bon enfant. Pauleta et Reinaldo ont ainsi réussi un doublé, malgré un gardien adverse à son meilleur niveau. Mais l’écart était trop grand et Paris s’est qualifié sans difficulté pour le prochain tour. Les Langueusiens, eux, ne sont pas près d’oublier cette soirée.

Chants bretons, joueurs amateurs acclamés par tout un stade, des occasions à foison… C’est tout le folklore de la Coupe qui a accompagné la victoire des Rouge et Bleu. Les attaquants ont ainsi été à l’honneur avec deux doublés, Reinaldo et Pauleta, et pas moins de sept buts pour animer cette soirée. Dans un respect mutuel, tout le monde a pris du plaisir ce soir, surtout les 18 000 spectateurs du Roudourou.

Ce sont des Parisiens concentrés et appliqués qui font leur entrée sur la pelouse du Stade du Roudourou. Malgré les sept divisions qui séparent les deux équipes, le PSG a pris la rencontre très au sérieux et a appliqué les mêmes consignes qu’en championnat. En face, les joueurs de Langueux, qui ont bouleversé leurs habitudes en réalisant trois entraînements dans la semaine au lieu de deux, sont sur un nuage. Les visages sont souriants, deux joueurs de Langueux arborent même la coupe de cheveux chère à Ljuboja !

Après une minute de silence en mémoire des victimes du tsunami en Asie du Sud-Est, le match démarre sur les chapeaux de roue. A peine le coup d’envoi donné, Pauleta s’illustre par une superbe reprise qui bute sur le portier de Langueux (2e). Toutefois, les Langueusiens ne lâchent pas, d’autant qu’ils sont poussés par 18000 spectateurs tout acquis à leur cause.

Mais leur détermination ne les empêche pas d’encaisser rapidement un premier but. Teixeira ouvre le score d’un tir puissant à raz de terre, qui passe sous le gardien local (4e). Dominé, Langueux peut toutefois compter sur son dernier rempart. Pauleta, seul face à Le Grand, décale Ljuboja au point de penalty. Mais par deux fois le serbo-monténégrin échoue sur le portier breton (10e).

Les Parisiens doublent la mise

Au quart d‘heure de jeu, les Rouge et Bleu semblent lever le pied et les locaux en profitent, par l’intermédiaire de Letexier, qui place une belle frappe sur le poteau de Letizi (16e). Mais la réaction parisienne ne tarde pas. Reinaldo, lancé côté droit, sert Pauleta dans les seize mètres. Le Portugais n’a plus qu’à ajuster Le Grand, bien seul dans sa surface, pour doubler la marque (21e).

Et la partie se poursuit de la même manière. Bien que dominé, Langueux cherche à jouer, trop peut-être, car cela laisse des espaces aux Parisiens qui multiplient les occasions. Et Pauleta, esseulé au deuxième poteau inscrit facilement son deuxième but (29e). Le PSG regagne alors les vestiaires sur un score confortable de 3-0, qui aurait pu être plus sévère sans la réussite du gardien armoricain.

A la reprise, les Bretons se montrent tout aussi déterminés et obtiennent même un penalty. Philippe se charge alors de le tirer, mais Letizi, bien sûr ses appuis, bloque le tir sans difficulté (47e). Mais les amateurs de Langueux vont finir par toucher du bout des doigts le paradis ! Sur un contre, Denoual bute une première fois sur Letizi, mais récupère le ballon et sert Briend. Le milieu à la coupe de cheveux « Ljubojesque » frappe et fait trembler les filets Rouge et Bleu (58e).

L’euphorie est de courte durée, puisque dans la foulée Reinaldo, lancé par Teixeira, place un ballon piqué dans le but de Langueux (61e). Seul attaquant parisien à ne pas encore avoir marqué, Ljuboja va alors rétablir l’équilibre à bout portant (69e).
Passeur, Reinaldo y va alors également de son doublé (72e) et offre un peu plus de relief à la victoire des Parisiens. Le tenant du titre à donc fait honneur à son rang face à une courageuse formation bretonne. Des Parisiens qui entament donc l’année 2005 de la plus belle des manières avant de se replonger dans le championnat mercredi à l’occasion d’un déplacement à Caen. Une autre paire de manches…

Réactions :

Vahid Halilhodzic (Entraîneur du PSG) : « Nous avons pris ce match très au sérieux. Nous avons su tuer le match en inscrivant un premier but après seulement quatre minutes de jeu. Nous avons alors pris du plaisir face à ce sympathique club amateur. »

Bruno Guillaume (Entraîneur de Langueux) : « Ce n’était que du bonheur ce soir ! Je regrette simplement d’avoir encaissé ce premier but si rapidement. Il faut aussi reconnaître que nous aurions pu en prendre plus sans notre excellent gardien. Face à une formation comme le PSG, la moindre erreur se paie en effet cash ! »


Le stade :

Le stade du Roudourou
Le stade du Roudourou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s