Toulouse – PSG 2-1, 21/08/04, Ligue 1 04-05

0405_Toulouse_PSG_ReinaldoCana

Samedi 21.08.2004, Championnat de France, Ligue 1, 3e journée (14e place) à Toulouse, au Stadium municipal :
TOULOUSE F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:1 (0:0)
– 34 080 spectateurs. Buts : D.Moreira, 55′, Eduardo, 70′, Reinaldo da Cruz, 75′.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Stéphane Pichot (Bernard Mendy, 65′), José-Karl Pierre-Fanfan, Jean-Michel Badiane (Jean-Hugues Ateba, 80′), Sylvain Armand – Lorik Cana, Modeste M’Bami – Fabrice Fiorèse, Édouard Cissé (Bartholomew Ogbeche, 65′), Jérôme Rothen – Reinaldo da Cruz. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissement à José-Karl Pierre-Fanfan.


Maillot utilisé  :

Maillot extérieur 2004-05 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

fgh
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Le capitaine José-Karl Pierre-Fanfan
Le capitaine José-Karl Pierre-Fanfan
0405_Toulouse_PSG_Badiane
Jean-Michel Badiane
Modeste M'Bami (S. Reix)
Modeste M’Bami (S. Reix)
0405_Toulouse_PSG_Rothen
Jérôme Rothen
0405_Toulouse_PSG_ReinaldoCana
Reinaldo et Lorik Cana
0405_Toulouse_PSG_PierreFanfan
José-Karl Pierre-Fanfan
0405_Toulouse_PSG_Pichot
Stéphane Pichot
0405_Toulouse_PSG_parcage
Les supporters parisiens présents au Stadium
Le parcage à l'entrée des joueurs (Mouvement Ultra)
Le parcage à l’entrée des joueurs (Mouvement Ultra)
Le parcage à l'entrée des joueurs
« Craquage »…

Compte-rendu (Loïc Prigent, psg.fr) :

Trois points de perdus…

Pour son troisième match de championnat, le PSG pensait faire le plein de points dans la ville rose, et les joueurs ont tout donné pour atteindre leur objectif. Mais c’était sans compter sur des Toulousains en pleine réussite, et un Daniel Moreira en grande forme. Le but de Reinaldo, porteur d’espoir durant quinze minutes, ne comptera finalement que pour l’honneur.

Malgré une équipe parisienne entreprenante et un superbe but de Reinaldo, Les Rouge et Bleu repartent bredouille de leur confrontation au Stadium de Toulouse. Moreira, puis Eduardo, ont trouvé la faille, assurant la victoire au TFC. Une équipe toulousaine, désormais deuxième du championnat, qui se présente comme un dangereux outsider du championnat de France.

C’est une équipe du PSG considérablement remaniée qui vient défier les Toulousains sur leur pelouse. Yepes étant suspendu, Mendy de retour de sélection et Pauleta blessé, trois joueurs effectuent leur premier match de la saison en Ligue 1, sous les couleurs du club de la capitale. Badiane, formé au PSG, est associé à Pierre-Fanfan en défense centrale, tandis que Pichot est titularisé sur le flanc droit. Au milieu de terrain, Cana remplace Cissé, lui-même décalé à droite pour palier au repositionnement de Fiorèse en attaque.

En début de partie, le TFC profite de tous ces changements pour dérouler son jeu. Et ce sont les joueurs de la ville rose qui se créent les premières occasions. Sur un long ballon de Dalmat, Moreira réussit une reprise de demi-volée à l’entrée de la surface. Mais Alonzo, bien sur ses appuis, peut volleyer la frappe de l’ancien Lensois en corner (9e).

Après vingt minutes, durant lesquelles Paris a beaucoup subi, les Rouge et Bleu reprennent le match à leur compte. Et sur une attaque des Parisiens, Badiane, monté en renfort, pivote dans la surface et sert Cissé en retrait. L’ex-monégasque reprend la balle en pleine course, mais sa frappe passe à droite du but de Revault (27e). En confiance, le PSG continue de presser. Rothen se met alors en évidence, frappant trois fois au but, avant que Monsieur Sars ne désigne les vestiaires.

Reinaldo pour l’honneur

Après la pause, les Parisiens reviennent gonflés à bloc et comptent bien asseoir leur domination sur la rencontre. D’ailleurs, les premières minutes de la seconde période sont à l’avantage des joueurs de la capitale, qui poussent les Toulousains dans leurs retranchements. Mais contre le cours du jeu, l’incontournable Moreira trouve le chemin des filets. L’attaquant toulousain profite d’un centre que Pierre-Fanfan ne peut dégager. Contrôle de la poitrine et frappe enchaînée à l’entrée de la surface, le portier parisien ne peut rien (56e).

Dix minutes plus tard, Vahid Halilhodzic décide de renforcer le secteur offensif de son équipe. Cissé et Pichot laissent leurs places aux incisifs Ogbeche et Mendy (65e). Mais toute cette volonté offensive ne peut éviter les contres toulousains. Eduardo joue avec Moreira dans la surface. Le buteur remet au Brésilien, qui efface Armand et fusille Alonzo aux six mètres (71e).

Un coup dur pour les Rouge et Bleu, qui ne se découragent pourtant pas. Et à peine cinq minutes après le but, Rothen, côté droit, centre pour Reinaldo qui lobe Revault de la tête. Les Parisiens reviennent dans la partie (75e). Pour égaliser les coéquipiers de Jérôme Rothen continuent alors de pousser. Et dans les arrêts de jeu, Reinaldo est déséquilibré en pleine course à l’entrée de la surface toulousaine (91e). Mais l’arbitre ne juge pas nécessaire de désigner le point de penalty… Et siffle la fin du match sur une victoire du TFC. Au vu de la partie, les Parisiens auront sans doute des regrets.

Vahid Halilhodzic et Fabrice Fiorèse reviennent sur la défaite du PSG sur le terrain des Toulousains

Vahid Halilhodzic (Entraîneur du PSG) :
« Je suis déçu pour le groupe, car les joueurs ont réalisé un bon match. Nous prenons deux buts sur des erreurs individuelles. Dans ces conditions, il est difficile pour moi de reprocher quelque chose à mes joueurs. Mon discours aurait sans doute pu être très différent si Monsieur Sars avait sifflé un penalty que même les Toulousains ont reconnu. Après Caen, cela fait deux décisions arbitrales discutables en deux matches. Ça commence à bien faire ! »

Fabrice Fiorèse (Attaquant du PSG) :
« Nous sommes dans une période où nous payons cash nos erreurs. Je pense que nous n’avons pas démérité. Seulement, ils ont deux ou trois occasions et marquent deux buts. Nous nous retrouvons dans la même situation que la saison dernière. Mais nous n’allons pas demander du temps chaque année. En ce moment nous mangeons notre pain noir. A nous de renverser la situation. »

Daniel Moreira (Attaquant de Toulouse) :
« Cette victoire face au PSG a quelque chose d’exceptionnelle. Nous allons continuer sur notre lancée et le club va avancer petit à petit. Nous essayerons ainsi d’aller le plus haut possible. »


Le stade :

Le Stadium Municipal
Le Stadium Municipal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s