PSG – Saint-Etienne 2-2, 29/08/04, Ligue 1 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Dimanche 29.08.2004, Championnat de France, Ligue 1, 4e journée (14e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. SAINT-ÉTIENNE  2:2 (0:0)
– 41 763 spectateurs. Buts : Piquionne, 64′, Pedro Pauleta, 69′ sur penalty, Bartholomew Ogbeche, 74′, Piquionne, 86′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Lorik Cana (Bartholomew Ogbeche, 66′), Édouard Cissé, Modeste M’Bami (Branko Bošković, 88′), Jérôme Rothen – Reinaldo da Cruz (Jean-Hugues Ateba, 80′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Édouard Cissé, Modeste M’Bami et Bartholomew Ogbeche.


Maillot utilisé  :

Maillot dom 2004
Maillot domicile 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

dfg
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Mario Yepes (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Intervention de Lionel Letizi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Lorik Cana (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
But de Pedro Pauleta! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Le superbe tifo du Kop de Boulogne… (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
… et celui non moins superbe d’Auteuil! (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Anthony Baca, PSG.fr) :

Paris pas encore libéré !

Un pointu de Piquionne à la 88e réduit à néant les efforts du PSG dans cette rencontre. Des Parisiens qui ont pourtant trouvé les ressources physiques et morales pour égaliser (71e), avant de prendre les devants (74e), après l’ouverture du score stéphanoise (65e). Mais il est dit que rien n’épargnerait le PSG en ce début de saison. Paris a maintenant quinze jours pour se ressaisir.

Seul au milieu du terrain Rothen salue le public. Pendant ce temps-là, les Verts célèbrent ce point du match nul avec leurs supporters venus en nombre. Au coup d’envoi déjà, les deux virages parisiens s’étaient drapés de Rouge et Bleu. Deux animations d’envergure pour un sommet du football hexagonal.

Pourtant, avec un unique point à leur compteur après trois journées, Parisiens et Stéphanois abordent cette rencontre dos au mur. Une situation peu confortable qui se ressent sur le rectangle vert dès les premiers échanges. Une passe pas suffisamment appuyée chez les Rouge et Bleu, un ballon trop profond pour les Verts. D’un coté comme de l’autre, les approximations se succèdent dans ce premier quart d’heure.

Alors que la pluie s’invite dans un Parc des Princes copieusement garni, Pauleta offre au PSG sa première occasion. Une frappe lointaine qui n’inquiète cependant pas Janot, bien sur ses appuis (14e). Puisque l’axe de la défense stéphanoise semble hermétique, Rothen s’active sur son côté gauche. L’international tricolore combine avec Reinaldo, mais ne peut réceptionner le centre du Brésilien (21e).

Poussés par une importante colonie verte, les Stéphanois ne sont pas en reste. Le Tallec affole ainsi le couloir gauche du PSG avant de chercher Piquionne au deuxième poteau obligeant M’Bami à revenir à grandes enjambées (27e). Le Camerounais motive d’ailleurs ses troupes, de la voix et dans le jeu ! Plus que jamais le Lion se montre indomptable ce soir.

Le déclic Ogbeche

Des sifflets accompagnent pourtant les vingt-deux acteurs jusqu’aux vestiaires. Les quinze minutes de pause permettent alors aux Parisiens de se relancer dans cette rencontre à l’image de ce centre de Mendy que Rothen ne peut prolonger au fond du but de Janot (47e). Dans la foulée, Feindouno décoche une frappe à l’entrée de la surface obligeant Letizi à s’y reprendre à deux reprises (49e).

La rencontre s’affole enfin ! Et alors que le Parc pousse de plus belle, Feindouno dépose le cuir sur la tête de Piquionne qui ajuste Letizi à bout portant (0-1, 65e). La réaction de l’entraîneur parisien ne se fait pas attendre : Ogbeche remplace Cana (67e). Un coaching payant puisque le premier ballon du Nigérian amène un penalty consécutif à un tacle de Ilunga (69e). Pauleta ne se fait pas prier pour ouvrir son compteur but (1-1) ! Le Parc apprécie et le fait entendre…

La rencontre se débride alors complètement et Reinaldo gratifie le public parisien d’une splendide enchaînement contrôle-poitrine et frappe qui oblige Janot à se détentre de tout son long (72e). Intenable, le Brésilien sert ensuite Ogbeche qui catapulte de la tête la balle au fond des filets stéphanois (2-1, 74e). Trois minutes, c’est le temps qu’il aura donc fallu au PSG pour égaliser puis prendre l’avantage dans cette rencontre.

Paris se libère alors pleinement et Mendy tente sa chance des trente mètres. Un missile que Janot détourne en corner (83e). A défaut de tenir, Paris va courir. Piquionne manque son contrôle et efface Armand par la même occasion. Son pointu rebondit sur le talon du défenseur parisien et vient mourir dans le petit filet de Letizi renvoyant par la même occasion le PSG à ses doutes.

Comme face à Caen, Paris n’a pas su préserver un résultat qui lui était favorable. Au moment où la Ligue des champions effectue son retour au Parc des Princes, les Parisiens doivent donc redevenir maîtres dans leur jardin. Un stade impatient que le PSG se libère.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s