PSG – Juventus 0-1, 24/07/04, amical de pré-saison 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Mercredi 24.07.2004, match amical de pré-saison à Evry-Bondoufle, au Stade Robert Bobin :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – JUVENTUS F.C. (Ita.)  0:1 (0:1)
– 18 500 spectateurs. Buts : Zalayeta, 20′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Fabrice Fiorèse (Selim Benachour, 84′), Modeste M’Bami, Edouard Cissé, Jérôme Rothen (Jean-Hugues Ateba, 80′) – Reinaldo (Alioune Touré, 73′), Vedad Ibisevic (Franck Djadjedje, 73′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements : Olivera, 40′, Bernard Mendy, 72′.


Maillot utilisé  :

Maillot ext 2004
Maillot extérieur 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

fgh
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
L’équipe posant avant le match
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Sylvain Armand
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Bernard Mendy
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Edouard Cissé
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Vedad Ibisevic
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Jérôme Rothen prête main forte à Mario Yepes en défense

Compte-rendu (Loïc Prigent, PSG.fr) :

La Juve plus réaliste

Pour son quatrième et dernier match de préparation, le PSG affrontait la prestigieuse équipe de Turin, une rencontre sans conteste un cran au-dessus des précédentes. Malgré une première période séduisante, les Parisiens ont rapidement encaissé un but et n’ont jamais pu revenir à la hauteur de la Vieille Dame. Une défaite riche en enseignements.

Ce soir le PSG souhaitait évaluer son niveau face à un grand d’Europe. Mission accomplie ! Paris a en effet a tenu la comparaison, même si le rempart parisien a cédé sur un contre conclu par Zalayeta. Les Parisiens, sans Pauleta ni Ljuboja, ont alors bien tenté de bousculer leurs adversaires du soir, mais les Italiens n’ont jamais fléchi. Et ni la volonté des Rouge et Bleu, ni le pied gauche d’un Rothen des grands soirs, n’auront suffi au PSG pour éviter sa première défaite de la saison.

Devant 18 500 spectateurs massés au stade d’Evry-Bondoufle, le PSG se présente avec son équipe type, à l’exception d’une attaque inédite composée de Reinaldo et d’Ibisevic. En face, une formation turinoise de qualité, bien qu’amputée de ses internationaux français et de son métronome, Pavel Nedved.

La rencontre démarre fort, les deux équipes cherchant à prendre le jeu à leur compte. Et ce sont les Parisiens qui s’illustrent les premiers. Mendy vient en effet défier les Italiens au milieu de terrain et lance Rothen sur son côté. Le milieu gauche centre dans la surface pour Reinaldo, qui ne peut malheureusement remettre le ballon en direction du but de Buffon (10e).

En ce début de match les Rouge et Bleu penchent à gauche, Armand et Rothen combinant parfaitement, tandis que M’Bami réalise un gros travail défensif au milieu de terrain. De leur côté, les Bianconeri s’appuient sur une défense solide et procèdent en contres. Sur l’un de ces contres, Zambrotta réussit à centrer pour Olivera seul à droite de la surface. Il donne à son tour à Zalayeta au point de penalty. L’international uruguayen laisse les défenseurs parisiens se coucher avant de placer son ballon à la droite de Letizi (20e). La Juventus mène alors au tableau d’affichage.

Rothen a tout donné

Les Parisiens tentent alors de réagir et obtiennent plusieurs coups de pied arrêtés intéressants, mais toute la volonté des attaquants et la patte gauche de Rothen ne suffisent pas à perturber le gardien italien. Ibisevic tente alors de débloquer la situation, d’abord par un retourné acrobatique infructueux (40e), puis en combinant avec Fiorèse dont la frappe est contrée (42e).

Au retour des vestiaires, les deux équipes repartent un ton en dessous. Il faut attendre l’heure de jeu pour voir les Parisiens se montrer à nouveau dangereux. Sur un coup franc obtenu par Ibisevic, les Rouge et Bleu massés dans la surface italienne multiplient les tentatives se heurtant à une défense imperméable, et la frappe rageuse de Fiorèse passe à quelques centimètres du poteau de Buffon (60e).

Les entrées de Touré et Djadjedje (73e) insufflent un peu de fraîcheur à l’attaque parisienne. Suite à un festival du premier, Rothen profite d’un flottement dans la défense italienne pour transmettre le ballon en retrait à Armand, qui bute une fois de plus sur un portier bianconero en grande forme (75e).

Quelques vaines tentatives plus tard, l’arbitre du match siffle la fin de cette rencontre sur une victoire turinoise. On retiendra de cette confrontation, un Rothen à son meilleur niveau, un Mendy toujours aussi percutant, ainsi que la volonté inébranlable des Parisiens. Dimanche, Vahid Halilhodzic aura une dernière fois l’occasion d’étalonner son groupe à l’occasion du Trophée des champions, avant d’entrer dans le grand bain du championnat.


Le stade :

Le stade Robert-Bobin
Le stade Robert-Bobin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s