PSG – Caen 2-2, 14/08/04, Ligue 1 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Samedi 14.08.2004, Championnat de France, Ligue 1, 2e journée (14e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.M. CAEN  2:2 (1:1)
– 32 814 spectateurs. Buts : Fabrice Fiorèse, 8′, Hengbart, 43′ ; Mario Yepes, 56′, Sarr, 72′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Fabrice Fiorèse, Édouard Cissé, Modeste M’Bami (Selim Benachour, 83′), Jérôme Rothen – Reinaldo da Cruz (Bartholomew Ogbeche, 67′), Pedro Pauleta (Vedad Ibišević, 67′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Selim Benachour et Édouard Cissé.
Expulsion : Mario Yepes, 89′.


Maillot utilisé  :

Maillot dom 2004
Maillot domicile 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

dfg
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
L’équipe du PSG (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Jérôme Rothen échappe à un tacle (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Intervention de Jérôme Alonzo (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
La tribune Boulogne… (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
… et son homologue d’Auteuil (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Anthony Baca, PSG.fr) :

Paris ne méritait pas ça !

Entreprenant, conquérant, mais toujours trop approximatif ! Si le PSG a laissé entrevoir de belles choses, il a une nouvelle fois péché dans la finition. Héros malheureux de ce premier match au Parc, Yepes a inscrit un joli but de la tête avant de se faire expulser en fin de match. Ajoutez-y un penalty sévère et vous comprendrez pourquoi Paris grimace !

La capitale se vide au mois d’août et son équipe de foot a pris la fâcheuse habitude de se chercher à cette même période de l’année. Comme la saison dernière, le PSG débute en effet poussivement sa saison avec un point empoché en deux rencontres. Les raisons d’espérer sont cependant réelles, à l’image du nombre de tirs (16, dont 7 cadrés), du jeu développé ou encore de l’état d’esprit affiché. Si Paris est en chantier l’été, c’est certainement pour briller de mille feux prochainement.

Les Caennais soufflent d’ailleurs rapidement le froid dans un Parc des Princes partagé entre ombre et lumière. Pour ce week-end du 15 août, Bison Futé avait annoncé rouge en province et vert dans la capitale. Certes, mais cela n’explique pas le boulevard dans la défense parisienne qui permet à Deroin d’ajuster Alonzo à bout portant. Une frappe cependant trop écrasée qu’intercepte le portier du PSG (2e). Les derniers retardataires ne sont pas encore assis, que Vahid Halilhodzic quitte déjà son banc pour replacer ses joueurs.

Piqués au vif par cette incursion normande, les Parisiens réagissent dans la foulée. Reinaldo s’infiltre dans la surface de réparation et attire comme un aimant l’arrière garde caennaise. Le Brésilien sert alors Fiorèse d’une talonnade qui fusille Elana dans l’angle opposé (1-0, 10e). L’ailier parisien célèbre de la plus belle des manières son 100e match au PSG.

Les occasions Rouge et Bleu vont alors se succéder, avec Reinaldo dans le rôle du chef d’orchestre. Le Brésilien est en effet dans tous les bons coups. Déjà auteur de la passe décisive sur le but de Fiorèse, Rei sollicite Pauleta pour un une-deux (trop court, 11e), puis sert encore Pauleta en profondeur (le Portugais enlève trop sa frappe, 12e).

Reinaldo, c’est show !

Après avoir endossé le costume de passeur, le Brésilien enfile celui de buteur. Bien lancé par Rothen, il s’en va défier Elana avec le seul Faye accroché à son short. Plus rapide, l’ancien attaquant de Sao Paulo se débarrasse de son garde du corps mais pique trop son ballon dans la surface de vérité (22e). Les actions se multiplient, alors que le tableau d’affichage du Parc n’affiche toujours qu’un petit but d’avance pour Paris. Trop peu eu égard à la domination Rouge et Bleu.

Caen ne va d’ailleurs pas tarder à faire payer au PSG cette incapacité à tuer le match. Une première incursion de Mazure, bien repris par Yepes (40e), marque le début de cinq minutes difficiles pour Paris. Un nouveau coup-franc de Deroin, dévié au premier poteau sonne comme un ultime avertissement. Finalement, sur un corner joué à deux, Hébert sert Hengbart, seul au point de penalty, qui dévie la balle dans le filet d’Alonzo (1-1, 44e).

Requinqués après quinze minutes de pause, les Parisiens attaquent cette deuxième période sur un rythme soutenu. Pauleta (52e), puis Reinaldo (56e) tentent leur chance de loin sous les vivas du public. Paris monopolise le ballon et sur un corner de Rothen, Yepes redonne l’avantage au PSG (2-1, 56e).

Un penalty et un carton rouge !

L’entraîneur parisien en profite alors pour remplacer Reinaldo et Pauleta, par le duo inédit : Ogbeche-Ibisevic (19 ans et 20 ans !). Monsieur Thual, l’arbitre de la rencontre, offre pour ses débuts en Ligue 1 un penalty bien généreux aux Caennais pour une prétendue faute de main de Mendy dans la surface. Sarr, tout juste entré en jeu, prend Alonzo à contre-pied et ravit la colonie normande (2-2, 72e). Un sentiment d‘injustice gagne alors le Parc des Princes et des « dehors l’arbitre » descendent des gradins.

Sur le rectangle vert, les Parisiens ne baissent pas les bras. Ogbeche et Ibisevic sont même à deux crampons de prolonger au fond des filets une puissante frappe de M’Bami (81e). Une nouvelle intervention de l’homme en noir permet cependant aux visiteurs de se dégager. Acculés dans leur moitié de terrain les Caennais ne sont pas loin de craquer lors des derniers assauts du PSG, poussé par ses deux virages.

Une dernière faute sur Yepes dans l’axe du but offre à Paris un coup-franc intéressant. Alors que le Colombien souhaite jouer rapidement ce coup de pied arrêté, il se frictionne avec Danjou et écope du rouge (90e) ! Le Parc gronde de colère et Vahid Halilhodzic en jette sa veste au sol. La frappe de Mendy s’envole dans le ciel de la capitale et les derniers espoirs du PSG avec. Décidément, il ne fait pas bon de rester dans la capitale au mois d’août. Vivement la rentrée.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s