Grenoble – PSG 1-1, 16/07/04, amical de pré-saison 04-05

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)

Vendredi 16.07.2004, match amical de pré-saison à Aix-les-Bains, au Stade Jacques-Forestier :
GRENOBLE FOOT 38 (L2) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 2 800 spectateurs. Buts : Branko Boskovic, 13′, Malm, 73′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi (Jérôme Alonzo, 46′) – Bernard Mendy (Reinaldo, 74′), José-Karl Pierre-Fanfan (Souleymane Bamba, 46′), Mario Yepes (Jean-Hugues Ateba, 60′), Sylvain Armand – Fabrice Fiorèse (Samuel Pietre, 46′), Edouard Cissé (Modeste M’Bami, 46′), Romain Rocchi (Selim Benachour, 46′), Branko Boskovic (Jérome Rothen, 57′) – Franck Djadjedje, Reinaldo (Alioune Touré, 45′ puis Jean -Michel Badiane, 66′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.


Maillot utilisé  :

Maillot dom 2004
Maillot domicile 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Modeste M’Bami (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Franck Djadjedje (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
Selim Benachour (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle (psg.fr)
La grande première de Jérôme Rothen sous le maillot parisien (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Anthony Baca, PSG.fr) :

Rothen première

Tenter des choses et se faire plaisir. C’est ainsi que Vahid Halilhodzic a présenté à ses joueurs ce match amical face à Grenoble. Si ce score de parité ne satisfait certainement qu’à moitié l’entraîneur parisien, il rappelle au PSG combien ces quinze jours de stage ont été éprouvants. On retiendra également les trente premières minutes de Rothen et le but de Boskovic.

Buteur face au Servette Genève et passeur ce soir face à Grenoble, les deux premiers matches amicaux du PSG auront permis à Fabrice Fiorèse de briller. Auteur d’une probante sortie en Suisse, Boskovic aura également confirmé ses bonnes dispositions actuelles. Le PSG quitte donc la Savoie avec un peu plus de certitudes qu’il n’en avait en arrivant.

Et si Paris n’a pas arrosé sa fin de stage à Aix-les-Bains, le capricieux ciel savoyard l’aura fait pour lui. C’est en effet sous un véritable déluge que le dernier quart d’heure de cette rencontre s’est déroulé. Juste le temps pour Jérôme Alonzo de détourner un penalty de Dalmat et d’éviter ainsi aux siens une défaite, qui aurait été somme toute sévère.

Pour la réception du PSG, le petit stade municipal d’Aix-les-Bains était en effervescence. Pas loin de 3 000 spectateurs avaient en effet pris place autour de la pelouse pour cette rencontre amicale entre Grenoble, pensionnaire de Ligue 2, et Paris. Après une première sortie en Suisse (Servette Genève-PSG : 0-1), le club de la capitale bouclait donc ce soir deux semaines de stage dans la ville thermale.

Armand, exempté du match face au Servette, retrouvait son couloir gauche, alors que le jeune Djadjedje occupait la place laissée vacante par Ljuboja qui souffre toujours des Lombaires. Lionel Letizi gardait quant à lui le but parisien, tandis que les huit autres joueurs présents sur la pelouse étaient les mêmes qu’à Genève.

Premiers ballons de Rothen

Dès les premières minutes, les Parisiens imposaient leur griffe sur cette rencontre. Fiorèse lançait ainsi Djadjedje à l’assaut du but de Bahyiah, mais le jeune attaquant ne pouvait piquer son ballon (10e). Une domination qui allait cependant rapidement se concrétiser par un but. Boskovic, au point de penalty, reprenait de la tête le centre de Fiorèse et ouvrait le score pour le PSG juste avant le quart d’heure de jeu.

Sous les yeux des membres du PSG Club Var, Ain et Indre, le GF 38 terminait mieux cette première période qu’il ne l’avait entamé. Mendy était ainsi obligé d’intervenir dans les pieds de Danic (34e). L’entrée en jeu de Rothen à l’heure de jeu arrivait à point nommé pour relancer un match qui commençait à s’essouffler. Et le premier ballon de l’ancien monégasque manqua de peu de se transformer en passe décisive…

Bien servi par Dalmat, Malm trouvera finalement la faille dans la défense rajeunie du PSG (Bamba et Badiane) et ajustera Alonzo à bout portant (73e). Ce même Dalmat, le frère de l’ancien parisien Stéphane, aurait pu jouer le rôle du bourreau des Parisiens, mais Alonzo détourna le penalty de l’ancien marseillais consécutif à une faute peu évidente d’Armand.

On en restera finalement là, les trombes d’eau qui s’abattent sur Aix-les-Bains n’empêcheront pas l’envahissement du terrain et la séance d’autographes improvisée qui a suivi. Samedi matin, la délégation parisienne rejoindra en TGV la capitale avant de retrouver le camp des Loges lundi. Une toute autre histoire.


Le stade :

Le stade Jacques-Forestier d'Aix-les-Bains
Le stade Jacques-Forestier d’Aix-les-Bains

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s