PSG – Sochaux 6-1, 22/04/12, Ligue 1 11-12

1112_PSG_Sochaux_score400Dimanche 22.04.2012, Championnat de France, Ligue 1, 33e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. SOCHAUX-MONTBÉLIARD  6:1 (3:1)
– 44 366 spectateurs. Buts : Javier Pastore, 6′, M.Maïga, 12′, Thiago Motta, 25′, Jérémy Ménez, 43′ ; Nenê Carvalho, 55′, Nenê Carvalho, 59′, Sylvain Armand, 92′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Milan Biševac, Alex Costa, Siaka Tiéné (Sylvain Armand, 82′) – Thiago Motta, Mathieu Bodmer, Blaise Matuidi – Jérémy Ménez (Guillaume Hoarau, 78′), Javier Pastore, Nenê Carvalho (Kévin Gameiro, 86′). Entraîneur : Carlo Ancelotti.


Maillot utilisé :

IMG_3184
Réplique du maillot 2011-12 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

1112_PSG_Sochaux_Pastore400
Javier Pastore en action (Ch. Gavelle)
1112_PSG_Sochaux_Matuidi400
Blaise Matuidi dans ses œuvres (Ch. Gavelle)
1112_PSG_Sochaux_Nene400
But de Nenê! (Ch. Gavelle)
1112_PSG_Sochaux_joie400
Les parisiens célébrant un de leur six buts! (Ch. Gavelle)
1112_PSG_Sochaux_score400
Une victoire sans appel (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Un Paris de gala !

Un PSG de gala l’emporte logiquement face à Sochaux, ce dimanche, sur le score fleuve de 6-1 ! Paris reste donc au contact de Montpellier, à deux petites longueurs, et recolle au goal average.

Si la France entière portait forcément une attention toute particulière au scrutin électoral, les supporters parisiens avaient quant à eux les yeux rivés sur le Parc des Princes ce dimanche ! En jeu : là aussi une prise de pouvoir, à savoir la conquête d’un titre de champion. A six journées de l’épilogue du championnat, et après un match nul concédé dans les dernières minutes à Auxerre (1-1) il y a une semaine tout juste, le PSG voulait donc faire le plein au niveau comptable devant son public. Histoire de revenir en embuscade à deux petites longueurs du leader montpelliérain, mais aussi de retrouver un maximum de sérénité dans cette dernière ligne droite.

En face, et comme en Bourgogne dimanche dernier, Paris était de nouveau confronté à un adversaire actuellement à la lutte pour sa survie parmi l’élite. Une formation sochalienne certes dans la zone rouge au coup d’envoi (18e), mais revigorée par la prise de pouvoir d’Eric Hély, son nouveau technicien. Ambition mais aussi prudence donc dans les rangs parisiens, avant d’attaquer ce 33e acte du championnat…

D’entrée, le PSG confisque le ballon aux challengers du soir. Une mainmise dès l’entame, qui va très vite s’avérer payante. On joue depuis six minutes à peine, lorsque Pastore, après une combinaison parfaite avec Thiago Motta, se retrouve en position idéale. El Flaco fusille Richert d’un missile sous la barre pour libérer les 44366 âmes du Parc (1-0, 6e).

Pas le temps toutefois de savourer, puisque sur sa première véritable offensive, Sochaux va se montrer inspiré. Et réaliste. Lancé idéalement par Martin, Maïga de la tête devance la sortie de Sirigu pour remettre les compteurs à égalité (1-1, 12e).

Quelques instants plus tard, une frappe à ras de terre de Ménez (15e) flirte avec le montant droit de Richert, avant que Maïga, principal danger doubiste, ne voit sa tentative du droit s’écraser sur le poteau de Sirigu (21e) ! C’est finalement sur coup de pied arrêté que la situation va se débloquer. Sur un coup-franc excentré signé Nene, Thiago Motta surgit au point de penalty et place une tête plongeante dans le petit filet gauche de Richert ! Imparable (2-1, 24e) !

Les 22 acteurs régalent régulièrement le public parisien de gestes de classe, et les occasions pleuvent dans ces 45 premières minutes. Pastore coup sur coup (27e, 28e), puis Ménez (39e), font plier la défense sochalienne, mais toujours pas de break au tableau d’affichage. Une persévérance qui va finalement se révéler gagnante, puisque sur un centre parfait de Tiéné dans son couloir gauche, Ménez place une superbe tête décroisée à quelques secondes de la pause (3-1, 43e) ! Le onze de la capitale, très inspiré par séquences, compte donc deux longueurs d’avance à mi-parcours dans ce choc des extrêmes.

Au retour des vestiaires, même physionomie, avec un PSG à l’appétit offensif grandissant. En trois petites minutes, les hommes de Carlo Ancelotti vont définitivement se mettre à l’abri. Et Nene, meilleur réalisateur parisien cette saison, va en profiter pour soigner ses statistiques. D’abord opportuniste sur une transversale millimétrée de Jallet, le Brésilien inscrit en embuscade sa 15e réalisation en championnat (4-1, 54e). Bis repetita pour le numéro 10 du PSG suite à un festival technique devant Richert et Banana, synonyme de nouveau doublé pour Nene sous les yeux de son public (5-1, 59e) !

En confiance, et irrésistibles au fil des minutes, les Rouge et Bleu continuent leur récital offensif, en assiégeant le camp franc-comtois. Pour le spectacle certes, mais aussi pour revenir au contact de Montpellier au goal average… Ménez par deux fois (66e, 73e), capitaine Jallet (78e, 87e) puis Gameiro (89e), font briller le dernier rempart des Lionceaux. Lequel ne pourra par contre absolument rien faire sur une ultime frappe à ras de terre d’Armand quasiment à bout portant (6-1, 90e+1). Le doyen du groupe parisien ponctue donc un dimanche où Paris aura remporté tous les suffrages.

Sérénité retrouvée, efficacité au rendez-vous, public conquis : le PSG a emmagasiné bien plus que 3 points dans ce sprint final. Et bien entendu, au niveau comptable cette soirée est évidemment un succès. A double titre d’ailleurs. Les Rouge et Bleu recollent à deux petits points du leader montpelliérain certes, mais reviennent surtout à une longueur au goal average ! Bref, idéal à une semaine d’aller défier le champion de France lillois sur ses terres…


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s