PSG – Sochaux 1-1, 06/03/04, Ligue 1 03-04

0304_PSG_Sochaux_PauletaSamedi 06.03.2004, Championnat de France, Ligue 1, 27e journée (3e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. SOCHAUX-MONTBÉLIARD  1:1 (0:0)
– 41 544 spectateurs. Buts : Pedro Pauleta, 49′ sur penalty, F.Dos Santos, 54′.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, Frédéric Déhu, José-Karl Pierre-Fanfan, Gabriel Heinze – Fabrice Fiorèse, Lorik Cana, Modeste M’Bami, Juan Pablo Sorin – Reinaldo da Cruz (Alioune Touré, 85′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Lorik Cana, Fabrice Fiorèse et Pedro Pauleta.


Maillot utilisé (en manches courtes et en manches longues, suivant les joueurs) :

0304dompro
Maillot domicile 2002-03 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

0304_PSG_Sochaux_reinaldo
Reinaldo en difficulté (Ch. Gavelle)
0304_PSG_Sochaux_Pauleta
Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
0304_PSG_Sochaux_PierreFanfanMBami
Pierre-Fanfan et M’Bami refont le match (Ch. Gavelle)
0304_PSG_Sochaux_Boulogne
Le tifo de Boulogne… (Ch. Gavelle)
0304_PSG_Sochaux_Auteuil
… et celui d’Auteuil! (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag.net) :

Il s’agit d’une très belle saison pour le PSG de Vahid Halilhodzic qui est troisième, pas très loin des équipes de tête. Le PSG reçoit la modeste équipe sochalienne qui, quant à elle, réalise une saison incroyable : les Doubistes, entraînés par Guy Lacombe, sont quatrièmes. C’est donc une affiche du haut de tableau qui a lieu au Parc des Princes. Le PSG doit jouer sans Danijel Ljuboja — alors en pleine forme —, suspendu.

La rencontre est largement dominée par le PSG qui se procure d’excellentes occasions, mais par maladresse, Pauleta, Fiorèse ou Heinze ne se font pas récompenser. En début de seconde période, le défenseur sochalien Monsoreau effectue une main intentionnelle dans la surface. L’arbitre, Alain Sars, siffle logiquement un penalty que Pauleta transforme. L’avantage au score ne tient que cinq petites minutes, puisque sur une de leurs rares incursions dans le camp parisien, les Lionceaux égalisent : à la réception d’un centre de Tall, Santos réalise un joli enchaînement contrôle dos au but, frappe en pivot.

Nous sommes à la 54e minute, et le match s’arrête là. En effet, à partir de ce moment-là, les Sochaliens jouent la montre, et ce avec la bénédiction de l’arbitre qui laisse les joueurs de Guy Lacombe se rouler par terre au moindre coup de vent, dégager tous les ballons le plus loin possible après un coup de sifflet, prendre le maximum de temps à chaque coup-franc … Il faut dire que les joueurs du président Plessis s’étaient placés en victime six mois durant, ressassant inlassablement le match aller où l’arbitre leur avait supposément refusé un penalty — sans toutefois préciser que, ce soir-là, les joueurs sochaliens avaient multiplié les simulations en tout genre —, insistant sur le fait que le club parisien était toujours favorisé. Il est probable que, ne voulant pas être taxé de pro-parisien, Alain Sars ait refusé de sanctionner les gains de temps sochaliens pourtant évidents …


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s