Brest – PSG 3-1, 15/10/82, Division 1 82-83

Dominique Bathenay à la lutte avec Vabec sous les yeux de Pascal Zaramba (archives Stade Brestois 1950)

Vendredi 15.10.1982, Championnat de France, Division 1, 11e journée (8e place) à Brest, au Stade Francis-Le-Blé :
STADE BRESTOIS – PARIS ST-GERMAIN F.C.  3:1 (1:0)
– 14 501 spectateurs. Buts : Pardo, 13′ ; Bureau, 52′, Kees Kist, 63′ sur penalty, Vabec, 80′.
L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Yannick Guillochon, Jean-Marc Pilorget, Dominique Bathenay, Luis Fernandez – Jean-Claude Lemoult, Pascal Zaremba (Michel N’Gom, 80′), Ossi Ardiles, Mustapha Dahleb – Nambatingue Toko, Kees Kist. Entraîneur : Georges Peyroche.


Maillot probablement utilisé :

Maillot domicile 1982-83, version hiver (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1982-83 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Le penalty transformé par Kees Kist
Le penalty transformé par Kees Kist
Tentative de Dominique Bathenay sous les yeux de Mustapha Dahleb et d'Oswaldo Ardiles
Mustapha Dahleb, les Brestois Vabec et Honorine, Oswaldo Ardiles et Dominique Bathenay regardent tous passer le tir de Pardo qui va finir sa course dans les filets de Dominique Baratelli. 1-0 pour Brest…
Dominique Bathenay à la lutte avec Vabec sous les yeux de Pascal Zaramba (archives Stade Brestois 1950)
Dominique Bathenay à la lutte avec Vabec sous les yeux de Pascal Zaramba (archives Stade Brestois 1950)

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

Dans une ambiance quelquefois douteuse, le Stade Brestois a néanmoins réussi une brillante performance aux dépens d’une équipe parisienne une nouvelle fois incapable de maîtriser les événements. Les Bretons eurent la chance d’ouvrir le score rapidement, grâce à un magnifique tir de Pardo. Par la suite, lis dominèrent l’ensemble de la rencontre, alternant les périodes pleines et les périodes prudentes. Paris, lui, gâcha les quelques occasions qui se présentèrent, sauf un penalty de Kist suivant un deuxième but brestois signé Bureau sur passe de Vabec. C’est encore Vabec, le meilleur homme de la rencontre, qui allait fermer le score au bout d’une splendide action individuelle.


Le stade :

Le stade Francis-Le-Blé
Le stade Francis-Le-Blé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s