PSG – Lyon 0-1, 16/04/06, Ligue 1 05-06

RozenalDimanche 16.04.2006, Championnat de France, Ligue 1, 35e journée (8e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  0:1 (0:1)
– 43 128 spectateurs. But : Fred, 24′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Paulo César (Fabrice Pancrate, 74′), Édouard Cissé, Vikash Dhorasoo, Modeste M’Bami (Christophe Landrin, 90′) – Bonaventure Kalou, Pedro Pauleta (Carlos Bueno, 46′). Entraîneur : Guy Lacombe.
Avertissements à Carlos Bueno, Modeste M’Bami, Bernard Mendy et Mario Yepes.


Maillot utilisé :

dom0506
Maillot domicile 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0506_PSG_Lyon_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

David Rozehnal (Ch. Gavelle)
Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Bonaventure Kalou tentant d’échapper aux défenseurs lyonnais (Ch. Gavelle)
Bernard Mendy sur le point de centrer (Ch. Gavelle)
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne

Compte-rendu (psg.fr) :

Lyon en Champion

Que pouvait bien faire le PSG face à cette formidable machine qu’était dimanche soir l’Olympique Lyonnais ? Fort d’un 5e titre de Champion, l’OL a tout simplement surclassé Paris. Une défaite tellement logique, que les regrets sont finalement minimes. Lyon était tout simplement plus fort !

Champion de France pour la 5e fois d’affilée sans même jouer, les Lyonnais se présentent au Parc des Princes avec des statistiques à faire pâlir les habitués de la Porte d’Auteuil : meilleure attaque et meilleure défense loin de Gerland, l’OL débarque dans la capitale avec un moral gros comme ça !

Pas de quoi inquiéter cependant des Parisiens qui lorgnent toujours sur une place en Coupe d’Europe via le Championnat et encore qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de France (Nantes-PSG, jeudi à 21h00). Des Gones euphoriques, des Parisiens déterminés, l’affiche promet d’être belle et le Parc a d’ailleurs fait le plein, se drapant pour l’occasion de ses habits de lumière.

Après dix premières minutes encourageantes, le PSG va pourtant très vite se heurter au rouleau compresseur offensif de l’OL. Malouda à gauche, Wiltord à droite et Fred en pointe, la ligne défensive parisienne est la plus sollicitée. Les coups francs de Juninho se révèlent être toujours aussi dangereux (Wiltord, 21e) et Letizi doit se déployer sur un centre-tir du très remuant Wiltord (24e).

Les coups de pied arrêtés vont finalement avoir raison de la défense parisienne. Fred saute plus haut que Rozehnal et catapulte au fond des filets de Letizi le corner de Juninho (0-1, 25e). La concrétisation sur le tableau d’affichage d’une domination territoriale de la part des Gones.

L’égalisation au bout du pied de Bueno

Letizi est une nouvelle fois contraint d’intervenir dans les pieds de Diarra, bien lancé par Fred (34e), alors que le jeu en triangle entre M’Bami, Rozehnal et Pauleta est brutalement stoppé par l’arbitre assistant (44e). Le PSG semble ainsi avoir repris du poil de la bête en cette fin de première période, mais devra se passer de Pauleta pour les 45 autres minutes, remplacé à la pause par Bueno.

Bueno se signale immédiatement par une puissante frappe du gauche (47e). L’Uruguayen se fait ensuite remarquer par un tacle un peu trop appuyé sur le gardien de l’Equipe de France (48e), mais surtout par une percée en solitaire obligeant Cris à concéder un coup-franc à l’entrée de la surface (53e). La dernière parade du portier lyonnais contraint de céder sa place à Vercoutre suite au coup reçu sur la cuisse quelques minutes plus tôt (68e).

Dans la foulée, Fred a le but du 2-0 au bout des crampons mais Rozehnal contrarie les plans de l’attaquant lyonnais (69e). Le match s‘emballe alors et les deux équipes offrent aux 43 128 spectateurs quelques belles séquences de jeu à l’image de cette double occasion parisienne. Bien lancé par Dhorasoo, Kalou décoche un missile que Vercoutre repousse tant bien que mal des poings, un ballon récupéré par Mendy dont le centre trouve la tête de Paulo Cesar puis de nouveau les gants de Vercoutre (71e).

Guy Lacombe, la tête entre les mains, se demande bien comment ses joueurs vont pouvoir percer le verrou lyonnais. Des interrogations vite balayées par les assauts des Gones. Alors qu’une dernière frappe de Govou échoue sur la transversale parisienne (89e), Letizi évite ensuite une défaite un peu plus lourde au PSG en plongeant dans les pieds de Fred (90e). Un dernier rush de Bueno laisse flotter un soupçon d’égalisation sur le Parc. En vain ! Les scènes de joie sont lyonnaises, l’amertume parisienne. Une défaite qui ajoute un peu plus de piment au match de jeudi à la Beaujoire, en demi-finale de la Coupe de France.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Note:

Il n’aura pas échappé aux plus perspicaces d’entre vous que, sur les photos, les lyonnais arborent deux sponsors principaux distincts: LG et Renault Trucks. En effet, ils auront tout bonnement changé à la mi-temps! Je pense que c’est (et c’était) totalement interdit par les règlements de la Ligue, mais Jean-Michel Aulas a souvent tendance à penser que les règlements sont pour les autres…


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s