PSG – AEK Athènes 2-0, 22/02/07, Coupe de l’UEFA 06-07

De nouveau Jérôme Rothen, poursuivi par un grec

Jeudi 22.02.2007, Coupe de l’UEFA, 16e de finale, match retour à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.E.K. F.C. ATHENES (Grè.) 2:0 (1:0)
– 25 000 spectateurs environ. Buts : Pierre-Alain Frau, 42′ ; Bernard Mendy, 93′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Bernard Mendy, David Rozehnal, Boukhary Dramé, Sylvain Armand – Cristian Rodriguez, Édouard Cissé, Jérôme Rothen – Pierre-Alain Frau (Amara Diané, 66′), Péguy Luyindula (Clément Chantôme, 79′), Pedro Pauleta (Marcelo Gaillardo, 46′). Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé (avec le sponsor « Fly Emirates » en taille Coupe d’Europe, et à manches longues) :

img_0957
Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme (non officiel) :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

0607_PSG_AEK_Frau
Pierre-Alain Frau
0607_PSG_AEK_Rothen
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
0607_PSG_AEK_Rodriguez
Cristian Rodriguez (Ch. Gavelle)
De nouveau Jérôme Rothen, poursuivi par un grec
De nouveau Jérôme Rothen, poursuivi par un grec

Vidéo :


Compte-rendu (Anthony Baca, psg.fr) :

La passe de quatre

Cette quatrième victoire consécutive, toutes compétitions confondues, ouvre au PSG la porte des 8es de finale de la Coupe UEFA, avec un alléchant PSG-Benfica Lisbonne à l’horizon. Libérés par Frau dès la 42e minute de jeu, les Parisiens auront tranquillement géré ce match en gardant dans un coin de leur tête le choc de dimanche contre Saint-Etienne.

Depuis qu’Alain Cayzac arbore l’écharpe des Lutece Falco, offerte par des représentants de l’association à l’occasion des 15 ans du groupe (PSG-Monaco), Paris gagne ! Ce match retour de la Coupe UEFA n’a pas échappé à la règle. Mis sur orbite dès le match aller (victoire 2-0), le PSG a parachevé sa qualification grâce à un joli but de Frau juste avant la pause et un penalty de Mendy dans les arrêts de jeu. Un match durant lequel les Parisiens auront finalement peu tremblé.

La première estocade de la soirée est d’ailleurs portée par Pauleta après un bon service de Luyindula (12e). Si la frappe du Portugais n’attrape pas le cadre, elle dénote un esprit offensif de la part du PSG. La confirmation des bonnes intentions parisiennes ne va pas tarder. Luyindula feinte ainsi la remise, mais est devancé par Evangelos au moment d’armer sa frappe (33e).

La troisième occasion sera la bonne ! Le jeu en triangle, à une touche de balle, entre Rothen, Luyindula et Frau fait mouche. Déjà buteur à Nancy, l’ancien sochalien parachève, d’une puissante frappe enroulée, le beau mouvement collectif rouge et bleu (1-0, 42e). Alors qu’à Bucarest, le Benfica vient d’obtenir son billet pour le prochain tour (1-0 à l’aller et 1-2 au retour), Paris a lui, un pied en 8e ! L’AEK doit en effet maintenant inscrire 3 buts pour poursuivre l’aventure en Coupe UEFA.

Bernard Mendy sur penalty !

Alors que quatre nouveaux joueurs font leur apparition à la pause, un au PSG (Gallardo remplace Pauleta) et trois côté Grec, Rodriguez affole la défense athénienne par ses dribbles endiablés. L’Uruguayen dompte le cuir et place une frappe du gauche claquée en corner par Sorrentino (51e). Deux beaux gestes, avec une nouvelle fois, un Jérôme Rothen accrocheur au départ de l’occasion !

Si Paris domine sereinement son sujet, Sokratis place tout de même une puissante frappe repoussée des deux poings par Landreau (60e). Dans un Parc des Princes bien garni et décidé à faire la fête, le PSG gère son but d’avance et laisse à son hôte du soir la possession du ballon.

Paris maîtrise donc son sujet et Mendy ses nerfs au moment de tirer le penalty suite à une faute sur Diané « la bomba ». Déjà auteur d’un but à l’aller, l’ancien caennais prend Sorrentino à contre-pied et va célébrer son but avec ses supporters (2-0, 91e).

Le PSG n’a plus encaissé le moindre but depuis trois rencontres et reste sur quatre victoires consécutives. De quoi aborder avec sérénité le choc de dimanche contre Saint-Etienne, en attendant d’accueillir Benfica Lisbonne le 8 mars en 8e de finale de la Coupe UEFA. Mais ça, c’est une autre histoire !


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s