PSG – Quevilly 3-2, 29/08/70, Division 2 70-71

Intervention de Mitoraj sous les yeux de Lukic (source: http://psg-canalhistorique.blogspot.fr)

Samedi 29.08.1970, Championnat de France National (D2), Groupe Centre, 2e journée (5e place) à Paris, au Stade Jean-Bouin :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – U.S. QUEVILLY  3:2 (1:1)
– 3 792 spectateurs. Buts : Parmentier, 3′, Jean Djorkaeff, 18′ sur penalty ; D.Horlaville, 47′, Michel Prost, 65′, Bernard Béreau, 81′.
L’Équipe du PSG : Camille Choquier – Jean-Claude Fitte-Duval, Daniel Guicci, Roland Mitoraj, Jean Djorkaeff – Jean-Pierre Destrumelle, Bernard Béreau – Živko Lukić (puis Jean-Louis Brost), Michel Prost, Bernard Guignedoux, Jean-Claude Bras. Entraîneur : Pierre Phélipon.


Maillot utilisé :

Réédition maillot domicile 1970-72, version hiver, collection http://maillotspsg.wordpress.com
Réédition maillot domicile 1970-72, version hiver (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Intervention de Mitoraj sous les yeux de Lukic (source: http://psg-canalhistorique.blogspot.fr)
Intervention de Mitoraj sous les yeux de Lukic (archives MK)

Compte-rendu (psg.fr) :

29 août 1970, première victoire

[En cette fin août 1970], le PSG remportait son premier match officiel face à Quevilly (3-2) au Stade Jean Bouin, en championnat National [nom qu’avait alors la 2ème division].

Le PSG s’impose dans la douleur face à Quevilly et son meneur de jeu hors norme Daniel Horlaville : le Normand, unique international A français malgré son statut amateur (face à la Roumanie au Parc des Princes, le 30 avril 1969), a toujours refusé de signer professionnel. Il finira par accepter et rejoindra le PSG… pour la saison 1971-72.

Les 3 792 spectateurs assistent en première période à un récital orchestré par Horlaville, qui humilie son adversaire direct, le pauvre Yougoslave Zivko Lukic, frère du joueur de Rennes Ilija Lukic. Formé au Partizan Belgrade et engagé quelques semaines plus tôt après une performance honnête en amical face au Red Star, Lukic ne survivra pas à cette débâcle et quittera rapidement le club.

Mené au score, le PSG revient dans la partie sur un penalty transformé par le spécialiste maison, Jean Djorkaeff. Un second but signé… Horlaville sonne le réveil des Parisiens, enfin dominateurs et récompensés par deux buts de Michel Prost et Bernard Béreau en toute fin de match. Le PSG s’impose 3-2 avec un certain panache et séduit son public, après une rencontre riche en buts et en émotions.


Le stade :

Vue aérienne du Stade Jean-Bouin en 1970. Notez la desctruction en cours de l'ancien Par des Princes...
Vue aérienne du Stade Jean-Bouin en 1970. Notez la destruction en cours de l’ancien Parc des Princes…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s