Lorient – PSG 2-0, 19/12/98, Division 1 98-99

9899_Lorient_PSG_butLokoSamedi 19.12.1998, Championnat de France, Division 1, 20e journée (11e place) à Lorient, au Stade du Moustoir (Yves-Allainmat) :
F.C. LORIENT – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:0 (1:0)
– 14 000 spectateurs environ. Buts : P.Loko, 41′ sur penalty ; P.Loko, 77′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Jimmy Algérino, Christian Wörns, Éric Rabésandratana, Grégory Paisley – Francis Llacer, Pierre Ducrocq (Adaílton Martins, 75′), Bruno Carotti (Nicolas Ouédec, 66′), Igor Yanovski – Marco Simone, Augustine Okocha (Yann Lachuer, 82′). Entraîneur : Artur Jorge.
Avertissements à Bernard Lama, Francis Llacer et Igor Yanovski. Expulsion : Igor Yanovski, 22′.


Maillot utilisé (en version à manches longues) :

img_3049
Second maillot 1998-99 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

9899_Lorient_PSG_Algerino
Un lorientais perce la défense parisienne
9899_Lorient_PSG_butLoko
La joie des bretons après un des deux but de Patrice Loko
9899_Lorient_PSG
Début d’échauffourée après le tacle de Yanovski sur Ripoll qui entrainera l’expulsion du parisien

Vidéo:


Compte-rendu (psgmag.net) :

Le PSG d’Artur Jorge est neuvième du championnat et se déplace au Moustoir pour la première fois en championnat — l’année précédente, le PSG était venu s’imposer en coupe de France. L’équipe de Lorient, déjà entraînée par Christian Gourcuff, est quant à elle 16e, donc relégable puisque le championnat se joue alors à 18 clubs. Les Parisiens restent sur une série assez terrifiante de quatre matches sans victoire, et sans aucun but marqué. De leur côté, les Bretons ont la chance de compter dans leur rang un joueur prêté par un grand club, et qui a redynamisé l’attaque depuis son arrivée, il y a un mois : Patrice Loko, prêté par le PSG.

Artur Jorge aligne une formation très défensive — sur le terrain se trouvent Wörns, Llacer, Rabesandratana, Paisley, Algerino, Carotti, Yanovski et Ducrocq — et forcément, cela se ressent sur le terrain, le PSG peinant à se créer des occasions. Comme pour punir les joueurs de la capitale, c’est Patrice Loko qui s’avère décisif. Lui qui n’en avait pas rajouté avant le match, et qui n’avait manifesté publiquement aucune rancœur, réalise un doublé : d’abord sur un penalty juste avant la mi-temps, puis en fin de match, sur un centre d’un futur parisien, Stéphane Pédron.

Cette défaite fait chuter le PSG de deux places, l’équipe n’a toujours pas marqué de but, et Lorient sort provisoirement de la zone rouge. Quant à Loko, il réalisera une belle saison chez les Merlus, et fera partie de la série des anciens joueurs qui marquent contre Paris cette saison, avec Ouédec, Maurice et Laspalles.


Le stade :

Le stade Yves-Allainmat, dit du Moustoir
Le stade Yves-Allainmat, dit du Moustoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s