PSG – Toulouse 5-3, 25/08/73, Division 2 73-74

Samedi 25.08.1973, Championnat de France, Division 2, Groupe B, 2e journée (1re place) à Saint-Germain-en-Laye, au Stade Georges-Lefèvre :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – U.S. TOULOUSE  5:3 (4:2)
– 2 776 spectateurs. Buts : Boszik, 5′ contre son camp, Jean-Louis Brost, 10′, Jean-Pierre Dogliani, 30′, Christian André, 35′, J.-Cl.Blanchard, 37′, Wojciak, 43′ ; J.Augustin, 66′, Jean-Louis Brost, 82′.
L’Équipe du PSG : Camille Choquier – Didier Ledunois (Bernard Béreau, 46′), Éric Renaut, Jean-Louis Léonetti, Louis Cardiet – Bernard Dumot, Jean Deloffre, Jean-Pierre Dogliani – Jean-Louis Brost, Christian André, Othniel Dossevi. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot.


Maillot utilisé (en version été) :

Maillot domicile 1972-73
Maillot domicile 1972-73

Photos du match :

Les Parisiens avant le match (Dumot, Cardiet, Leonetti, Renaut, Choquier, Ledunois, Brost, Deloffre, André, Dogliani et Dossevi)
Les Toulousain posant avant le coup d’envoi
Othniel Dossevi échappant Bozsik sous les yeux de Jean-Pierre Dogliani

Compte-rendu (MK) :

Deloffre débute en remplacement de Bade : le grand espoir parisien, militaire à Toulouse, n’a pas réussi à obtenir de permission ! Le PSG veut confirmer sa première place face à l’un des favoris du groupe et débute remarquablement : Dossevi frappe d’entrée sur la barre (4e) puis l’attaquant parisien, à la lutte avec le défenseur Bozsik est à l’origine du but marqué contre son camp par le défenseur toulousain (5e). Paris poursuit son festival : Brost élimine son adversaire direct et double la mise (10e) puis après un échange entre Brost et Dogliani, le capitaine parisien marque son premier but pour le PSG (30e). Brost, intenable sur son aile, déborde et centre pour André qui marque à son tour (35e) : le PSG mène 4-0 avant de baisser pied. Toulouse en profite et réduit le score par Blanchard (37e) et Wojciak (43e). Après la pause, Béreau remplace Ledunois (46e), Toulouse marque un troisième but par Augustin (66e) puis Choquier sauve son équipe en détournant miraculeusement une volée de Meggiolaro (67e). Paris tremble puis se met à l’abri lorsqu’une contre-attaque de Cardiet et Dossevi se termine par un but de Brost (82e). Les 2.776 spectateurs sont ravis par le spectacle et Fontaine garde le sourire : « Si nous voulons plaire aux Parisiens, il faut du spectacle ! »


Le stade :

Vue aérienne du Stade Georges-Lefèvre en 1972
Vue aérienne du Stade Georges-Lefèvre en 1972

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s